D.J. Stephens en couteau suisse à l’intérieur

Écrit par Damien le .

Après les signatures successives d’Antoine Eïto (Orléans), Terry Tarpey (Denain), Mykal Riley (Nanterre) et Romeo Travis (Strasbourg), Le Mans Sarthe Basket a le plaisir de vous annoncer l’engagement,

pour une saison, de l’Américain Dalenta Jameral Stephens (1,95 m, 26 ans), tout juste sacré champion d’Ukraine avec Budivelnyk Kiev.

D.J. Stephens 2

Dans l’optique de renforcer sa raquette avec un intérieur fuyant capable de prêter main forte sur les ailes, Eric Bartéchéky a porté son dévolu sur un athlète exceptionnel (101,6 cm de détente sèche) dont les progrès à 3pts affichés ces deux dernières saisons lui ont permis de prendre une dimension supérieure. Considéré comme l’un des dunkeurs les plus exceptionnels au monde en compétition, ce n’est pas un hasard si le nouveau 4-3 du MSB a souvent attiré l’attention des franchises NBA. Signé par les Milwaukee Bucks en mars 2014, avec qui il a foulé les parquets de la grande ligue à trois reprises, D.J. a ensuite eu l’occasion de parapher des contrats partiellement garantis avec les New Orleans Pelicans (octobre 2014), Cleveland Cavaliers (septembre 2015) et Memphis Grizzlies (juillet 2016). Dans l’intervalle, il a découvert la Grèce, la Turquie, la Russie, l’Ukraine et Porto-Rico, sans oublier un passage obligé par la D-League histoire de rester disponible pour la NBA.

Menaçant à 3pts et fort défenseur, ce que les Américains appellent un 3-and-D, son rôle au sein de l’équipe sera d’offrir de la polyvalence entre Mykal Riley et Romeo Travis, de l’intimidation dans les airs comme du dynamisme des deux côtés du terrain. Reste dorénavant à Eric à trouver le meneur de jeu pour mettre en musique tout son orchestre.
Pour rappel, les joueurs sous contrat avec le MSB en 2017-18 sont au nombre de onze : Pape-Philippe Amagou, Petr Cornelie (prêté à Levallois, Pro A), Brahim Dohou (aspirant), Antoine Eïto, Youssoupha Fall, Jonathan Jeanne, Mykal Riley (JNFL), D.J. Stephens (JNFL), Terry Tarpey (Bosman), Romeo Travis (Bosman) et Wilfried Yeguete.

D.J. Stephens

Déclaration de D.J. Stephens : « Je suis vraiment impatient de découvrir le championnat de France, de faire partie intégrante de cette équipe pour l’aider à faire du mieux possible lors de la saison à venir. »

Déclaration d’Eric Bartéchéky : « DJ vient compléter le secteur intérieur au poste 4, avec pour atout majeur et appréciable une polyvalence qui lui permet d’aider un peu partout. Doté de très belles qualités athlétiques, il nous apportera du danger à 3pts. »


Repères
Clubs : Memphis (NCAA) de 2010 à 2013. Ilysiakos Athènes (Grèce), Milwaukee Bucks (NBA) et Anadolu Efes Istanbul (Turquie) en 2014. Zenith Saint-Petersbourg (Russie) en 2015. Canton Charge (D-League) et Iowa Energy (D-League) en 2016. Budivelnyk Kiev (Ukraine) et Vaqueros de Bayamon (Porto-Rico) en 2017.

Palmarès en club : Vainqueur de la conférence USA en 2011, 2012 et 2013. Champion d’Ukraine en 2017.

Palmarès individuel : Élu dans le meilleur cinq du championnat ukrainien en 2017. Élu meilleur défenseur de la conférence USA en 2013.

Expérience coupe européenne : Eurocup en 2015. Avec le Zenith Saint-Petersbourg, où il évoluait avec l’ancien meneur villeurbannais Walter Hodge, D.J. avait battu à deux reprises la SIG Strasbourg en Last 32 : 8 points, 4 rebonds et 9 d’évaluation en 30 minutes en Russie, puis 10 points, 10 rebonds, 2 passes décisives, 2 interceptions et 19 d’évaluation en 30 minutes au Rhénus.

Statistiques Ukraine 2017 : 13,1 points à 57.8% aux tirs, dont 31/60 à 3pts (51.7%), et 82.4% aux lancers-francs, 5,9 rebonds, 1,6 passe décisive et 16,5 d’évaluation en 25 min/m (18 matches)

Liens utiles :
https://www.youtube.com/watch?v=hHHw8OpiB3g
https://www.youtube.com/watch?v=zlPw6yjZa0o
https://www.youtube.com/watch?v=waNepeu2Tg8

Equipes

Compétitions