BCL - 2018/2019 - 14ème journée
mardi 05 février - 18:30

Le Mans

88

       

79


AP

17 - 18  |  17 - 17  |  27 - 24  |  15 - 17  |  12 - 3

Anwil Wloclawek

Après avoir remporté 4 de leurs 5 derniers matchs de Ligue des Champions, les Sarthois sont aux portes des huitièmes de finales. Pour les franchir, une victoire face à la formation polonaise d’Anwil Wloclawek serait un précieux sésame. .

Un peu de culture :
Peuplée de 115 000 habitants, Wloclawek est une ville du centre de la Pologne à 200 km au nord-ouest de Varsovie. Avec le début de l'occupation allemande de la Pologne, elle est devenue la première ville d'Europe où les juifs devaient porter des insignes jaunes distinctifs. Un tiers de la ville a été détruit pendant la Seconde Guerre mondiale mais ses usines et ses ateliers ont été reconstruits par le gouvernement polonais au cours des décennies suivantes.
Créé en 1966 par le ministre de l’industrie chimique pour produire des engrais azotés, Anwil est aussi le seul producteur de PVC en Pologne. Basée à Wloclawek, Anwil est le sponsor du KK Wloclawek depuis 1998.

L'historique de Anwil Wloclawek :
Fondé en 1991 sous le nom de Nobiles Wloclawek, le club a d’abord joué dans les compétitions régionales avant d’atteindre la deuxième division du pays en 2001, puis l'élite en 2004. Champion de Pologne en 2003 et 2018, Anwil Wloclawek a été finaliste à 8 reprises (1993, 1994, 1999, 2000, 2001, 2005, 2006 et 2010). Le club a également remporté la Coupe de Pologne 3 fois (1995, 1996 et 2007) et en a été finaliste à 3 reprises (1995, 1996, 2007). De plus, Anwil s’est adjugé les 2 Supercoupes de Pologne qu’elle a disputées en 2007 et 2017.
La saison dernière, Anwil a terminé 1er de la saison régulière de la Polska Liga Koszykówki (PLK) avec 24 victoires et 8 défaites avant de devenir champion de Pologne en disposant de Stal Ostrów Wielkopolski en finale (4-2). Éliminé en demi-finales de la coupe de Pologne par Zielona Gora (77-88), Anwil avait disposé du même adversaire en supercoupe de Pologne (92-89).

Anwil Wloclawek en Europe :
A ce jour, le club polonais a disputé 178 matchs en coupes d’Europe. Sa 1ère apparition date de la saison 1993-1994 quand il a joué la Coupe d’Europe sous le nom de WTK Nobiles. Anwil Wloclawek n’est plus apparu sur la scène continentale depuis l’exercice 2010-2011. il avait alors terminé 4ème (sur 4) du groupe H de la saison régulière de l’Eurocup (1 victoire et 5 défaites).
Au cours de ses campagnes européennes, Anwil Wloclawek a disputé 14 matches contre des équipes françaises. La dernière en date, Nancy, s’était imposée en Lorraine (92-66) avant de s’incliner en Pologne (63-85) en saison régulière de la Coupe ULEB 2007-2008.

Le contexte :
Avec 4 victoires et 9 défaites, Anwil Wloclawek occupe la 7ème place alors que le MSB partage la 4ème avec Novgorod après avoir enregistré 6 succès pour 7 revers.
Lors de la journée précédente, Anwil s’est incliné face à Banvit (84-95) malgré les efforts de Jaroslaw Zyskowski (22 points) pourtant aidé par Michal Michalak (18) alors que Aaron Broussard et Nikola Markovic en ajoutaient 11 chacun. Pour leur part, les Manceaux se sont imposés à Avellino (81-68) grâce à Juice Thompson (24 points), Valentin Bigote et Will Yeguete (12 chacun) ainsi que Richard Hendrix et Cameron Clark (11 chacun).

Les joueurs de Anwil Wloclawek :
3 – Chase Simon (1,98 m, 29 ans, arrière, Américain) : 11,7 points et 3,2 rebonds
5 – Aaron Broussard (1,92 m, 28 ans, arrière, Américain) : 4,5 points, 3,9 rebonds et 3,5 passes
7 – Nikola Markovic (2,08 m, 29 ans, ailier fort, Serbe) : 7,1 points et 3,3 passes
8 – Igor Wadowski (1,96 m, 23 ans, arrière, Polonais) : 1,1 point
9 – Kamil Lackzynski (1,83 m, 29 ans, meneur, Polonais) : 3,7 points et 8,0 passes
11 – Valerii Likhodei (2,04 m, 32 ans, ailier fort, Russe) : 13,3 points et 4,2 rebonds
13 – Josip Sobin (2,06 m, 29 ans, pivot, Croate) : 9,5 points, 4,5 rebonds et 2,7 passes
15 – Jaroslaw Zyskowski (2,03 m, 26 ans, ailier, Polonais) : 8,4 points et 2,8 rebonds
17 – Vladimir Mihailovic (1,93 m, 28 ans, arrière, Monténégrin) : 5,3 points
23 – Michal Michalak (1,97 m, 25 ans, arrière, Polonais) : 13,1 points et 4,5 rebonds
31 – Mateusz Kostrzewski (2,02 m, 29 ans , ailier, Polonais) : 6,5 points et 3,3 rebonds
33 – Szymon Szewczyk (2,09 m, 36 ans, ailier fort, Polonais) : 5,8 points et 2,2 rebonds
41 – Jakub Parzenski (2,12 m, 27 ans, pivot, Polonais) : 0,3 point

MSB – Anwil Wloclawek : 0-1
Avant le match aller, jamais le MSB et Wloclawek ne s’étaient confrontés sur la scène continentale.
Alors que le SCM avait joué 4 matchs contre une équipe de Pologne, le MSB a rencontré des clubs polonais à 4 reprises avec un bilan de 2 victoires pour 2 défaites. Le dernier duel remonte à la campagne 2006-2007 en saison régulière de l’Euroleague. Les Sarthois s’étaient inclinés tant à Sopot (67-69) qu’à Antarès (73-84).

76-64 pour Anwil au match aller :
Après un bon départ (10-4, 5ème), les Sarthois étaient rejoints par les Polonais (14-14, 9ème). Dès lors, ceux-ci menaient les débats jusqu’à la fin. Les 17 points de Petr Cornelie étaient insuffisants même si Valentin Bigote en ajoutait 14 et Will Yeguete 12.

Les arbitres de la rencontre :
Panagiotis Anastopoulos (Grèce), Ivor Matejek (République Tchèque) et Vilius Maciulaitis (Lituanie)

Les autres matchs du groupe :
Mardi 5 février
à 18h30 : Ludwigsburg (Allemagne) – Novgorod (Russie)
à 18h30 : Ventspils (Lettonie) – Avellino (Italie)
à 20h30 : Murcie (Espagne) – Banvit (Turquie)

Le Mans

#0. Kendrick RAY

25 ans, 188 cm, Arrière-ailier

#1. Louis RUCKLIN

20 ans, 184 cm, Arrière-meneur

#7. Richard HENDRIX

32 ans, 206 cm, Pivot

#8. Antoine EITO

31 ans, 186 cm, Meneur-arrière

#9. Jonathan TABU

33 ans, 185 cm, Arrière-meneur

#10. Valentin BIGOTE

27 ans, 196 cm, Arrière-ailier

#11. Terry TARPEY

25 ans, 195 cm, Ailier-arrière

#12. Petr CORNELIE

23 ans, 211 cm, Intérieur

#15. Wilfried YEGUETE

27 ans, 200 cm, Intérieur

#21. Michael THOMPSON

30 ans, 178 cm, Meneur

#23. Cameron CLARK

27 ans, 198 cm, Ailier

#30. Jacques EYOUM

19 ans, 194 cm, Ailier fort

#30. Jose FAMILIA

21 ans, 201 cm, Ailier fort

#32. Brahim DOHOU

19 ans, 192 cm, Ailier-arrière

Eric BARTECHEKY

Entraineur

Antoine MATHIEU

Assistant

Dounia ISSA

Assistant

Le Mans

VS

Anwil Wloclawek

88

points

79

34/76

adresse

31/66

13/32

3 points

7/19

21/44

2 points

24/47

7/10

lancers-francs

10/18

44

rebonds (off/déf)

37

21

passes décisives

14

109

évaluation

82




Dans le 1er acte, les Polonais faisaient la course en tête. Les Manceaux comptaient même jusqu’à 5 points de retard (7-12, 7ème) avant de revenir au contact après 10 minutes de jeu (17-18). Le scénario se répétait dans le 2ème quart-temps avec des Sarthois relégués à 7 longueurs (24-31, 16ème) puis revenant sur les talons des Polonais au moment de regagner les vestiaires (34-35). Après le repos, les hommes d’Éric Bartecheky s’emparaient rapidement des commandes (38-37, 21ème). Ils creusaient ensuite un écart de 7 points (49-42, 25ème) que les Polonais réduisaient à néant (59-59, 30ème). Un panier de Richard Hendrix à une seconde de la fin du 3ème quart-temps redonnait l’avantage aux Manceaux (61-59). Constamment en embuscade, les Polonais prenaient la tête (68-69, 38ème) mais Antoine Eïto arrachait la prolongation derrière l’arc (76-76). Les Sarthois maîtrisaient les 5 minutes supplémentaires pour s’imposer (88-79) grâce aux 23 points de Valentin Bigote, bien aidé par Antoine Eïto (15), Juice Thompson (14 et Cameron Clark (12).

Les Cinq de départ :
MSB : Juice Thompson, Antoine Eïto, Valentin Bigote, Cameron Clark et Will Yeguete
Wloclawek : Kamil Lackzynski, Chase Simon, Michal Michalak, Nikola Markovic et Josip Sobin

Le Fil du match :
1er quart-temps : 17-18 (17-18).
2ème quart-temps : 17-17 (34-35).
3ème quart-temps : 27-24 (61-59). 
4ème quart-temps : 15-17 (76-76).
Prolongation : 12-3 (88-79).

L’Homme du match :
En 39 minutes, Valentin Bigote a totalisé 23 points à 9/17 aux tirs dont 3/5 à 3 points et 2/2 aux lancers-francs. En y ajoutant 6 rebonds dont 3 offensifs, 4 passes et 1 interception, il a fait grimper son évaluation à 23, la plus élevée de l’escouade mancelle.

  • Le MansLe Mans
  • Pts
  • Rbds
  • Pd
  • Eval

V. BIGOTE
  • 23
  • 6
  • 4
  • 23

C. CLARK
  • 12
  • 5
  • 3
  • 9

P. CORNELIE
  • 4
  • 5
  • 0
  • 5

A. EITO
  • 15
  • 7
  • 6
  • 18

R. HENDRIX
  • 8
  • 7
  • 1
  • 15

T. TARPEY
  • 6
  • 0
  • 0
  • 7

M. THOMPSON
  • 14
  • 2
  • 6
  • 16

W. YEGUETE
  • 6
  • 8
  • 1
  • 12

 

EQUIPE
  • 0
  • 4
  • 0
  • 4

 

TOTAL
  • 88
  • 44
  • 21
  • 109


  • Anwil WloclawekAnwil Wloclawek
  • Pts
  • Rbds
  • Pd
  • Eval

A. BROUSSARD
  • 24
  • 4
  • 1
  • 22

. LACZYNSKI
  • 5
  • 4
  • 6
  • 10

N. MARKOVIC
  • 6
  • 4
  • 0
  • 4

M. MICHALAK
  • 17
  • 4
  • 1
  • 14

V. MIHAILOVIC
  • 0
  • 2
  • 1
  • 1

C. SIMON
  • 9
  • 2
  • 1
  • 4

J. SOBIN
  • 13
  • 9
  • 3
  • 23

S. SZEWCZYK
  • 2
  • 2
  • 1
  • 2

J. ZYSKOWSKI
  • 3
  • 4
  • 0
  • 0

 

EQUIPE
  • 0
  • 2
  • 0
  • 2

 

TOTAL
  • 79
  • 37
  • 14
  • 82

Eric Bartecheky
C’était fou, on avait le match en mains mais à la fin on se perd. En une minute, on passe de +6 à – 4.
Antoine Eito a mis un shoot incroyable pour accrocher la prolongation. L’équipe a fait de gros efforts. Les joueurs ont mis des paniers à 3 points cruciaux pendant cette prolongation.
L’équipe de Anwil était difficile à jouer. On a vu dès le début du match qu’ils étaient organisés, c’est une belle performance que l’on a réalisée ce soir. Les joueurs se sont arrachés, c’est beau d’avoir une équipe comme cela. Ils avaient conscience de l’enjeu. Maintenant, les joueurs sont fatigués, Wilfried Yeguete et Richard Hendrix ne sont pas au mieux (malades) et on tire beaucoup trop sur des joueurs comme Antoine Eito (36’) et Juice Thompson (38’). Cette victoire est d’autant plus forte.
Je retiendrai que nous sommes revenus de loin dans cette compétition. Au match aller, Antoine Eito et Cameron Clark étaient absents. On a traversé des moments difficiles et nous étions mal embarqués, cela montre les ressources de cette équipe, elle ne lâche pas même dans la difficulté.
Depuis le match de Dijon, l’équipe est dans une autre dynamique. A part Cholet, on a tout gagné.
On se qualifie pour les 8e de finale, c’est une première pour moi, c’est une belle expérience. Cela risque d’être difficile mais c’est exitant de pouvoir vivre des moments comme ça. Il faut être ambitieux, déterminés. On a la volonté de renforcer l’équipe car nous aurons ce match de coupe d’Europe entre Strasbourg et Villeurbanne.

Antoine Eito
On ne réalise pas. On a gagné ce match, c’est ce qui compte. A la fin, nous nous sommes précipités alors qu’on avait qu’à contrôler le match. Ca m’a donné de l’adrenaline. Wilfried était malade, ce qu’il a fait est énorme. Richard était lui aussi malade ce matin, alors on est vraiment content de l’avoir fait.Je retiens la victoire, on est dans le Top 16 et j’ajouterai que si on gagne samedi en Jeep Elite, on est dans le top 8. On a encore 2 matchs avant 5 jours de repos mais on va travailler pendant la trêve. Ce soir, je suis fatigué, c’était un match dur.

Igor Milicic
On a fait des erreurs incroyables aussi bien en attaque qu’en défense. On n’a pas exécuté ce qu’il fallait faire et on a manqué des lancers francs. Pour gagner, il aurait fallu bien jouer 40 minutes. Je souhaite au Mans de poursuivre dans cette voie et j’espère qu’on les reverra l’an prochain. On n’a pas été chanceux dans cette compétition, on a manqué d’expérience pour bien y figurer.

Aaron Broussard
On a vécu tellement de fois ce genre de situation. On a eu l’opportunité de gagner ce match mais on a fait trop d’erreurs. Nous étions désorganisés en attaque, c’est ce qui a fait la différence ce soir.

Le Mans Sarthe Basket

Rue Juan Manuel Fangio
72100 LE MANS
FRANCE

 

Accueil du lundi au vendredi
de 9h à 12h et de 14h à 18h

Tél : +33 (0)2 43 50 21 80
E-Mail : billetterie@msb.fr