Betclic ÉLITE

Paris Basket - MSB : 81 - 92

Le 

Après une défaite rageante à domicile, le MSB devait enchaîner avec un déplacement dans la capitale.

Toujours privé de Kaza et sans nouvelle d’un éventuel renfort au poste de meneur après que Taylor se fut envolé vers la Chine, les hommes d’Elric Delord devaient donc aborder leur deuxième déplacement de la saison chez un promu dans le championnat, mais un promu aux dents longues.

Entre une équipe qui aura raté une victoire qui lui tendait les bras et une autre dans l’euphorie d’une première victoire dans l’Elite remportée au buzzer, bien malin celui qui pouvait deviner le futur vainqueur au moment de l’entre-deux initial…

5 de départ MSB : Matthieu, Scott, Terry, Williams et TaShawn.

5 de départ Paris : Boatright, Allman, Begarin, Sleva et Kamagate.



stats paris msb

Si Begarin ouvre les hostilités, TaShawn lui répond par un superbe alley-oop sur un service de Matthieu. Les Manceaux prennent un léger avantage grâce à une défense bien en place (5-8, 3’) avant que Williams puis Scott, par 2 fois, ne plantent des tirs à trois points consécutifs qui obligent le coach parisien à arrêter le jeu : 5-17 (5’). À la sortie du temps-mort, O’Quinn montre qu’il a bien retenu les conseils, mais Terry continue la série mancelle à 3 points. Les Parisiens serrent le jeu en défense et réussissent un petit rapproché avant que Matthieu ne s’illustre à son tir dans l’exercice du tir primé : 15-25 (8’). Scott, froid comme une lame, se charge de conclure la marque du premier quart-temps.

Score au 1er QT : 19 – 30

TaShawn ouvre le compteur avant que les débats ne s’équilibrent. TaShawn, encore lui, est à la conclusion d’une contre-attaque qui oblige Jean-Christophe Prat à arrêter à nouveau le jeu : 25-38 (13’). Les joueurs de la capitale passent alors en zone press et grapillent ainsi quelques munitions pour réduire petit à petit l’écart. Elric rappelle ses troupes : 37-46 (19’). Kenny expédie un tir soyeux pour repasser la barre des 10 points d’écart, avant que Williams ne fasse cadeau du ballon à Gauthier Denis après un panier d’O’Quinn. Scott empile un nouveau tir dont il a le secret : 41-50 (20’). Alors que l’on se dirige vers un écart d’une dizaine de points à la mi-temps, Boatright prend feu et marque un premier tir à 3 points, puis un deuxième… avec la faute !!! La sirène retentit finalement sur un écart minime de 2 petits points.

Score au 2ème QT : 48 – 50

Dustin Sleva ouvre son compteur et celui de la période. Scott lui répond de derrière la ligne, mais Boatright ne s’est toujours pas refroidi et lui répond de la même manière. Les Parisiens sont clairement en confiance et Dustin Sleva leur donne l’avantage sur un tir primé : 58-55 (24’). Piqués au vif, les Tangos réagissent par la plus cinglante des manières en resserrant leur défense et en infligeant un 15-3 conclu par deux contre-attaques de Matthieu puis Williams : 61-70 (28’). Scott alourdit la série d’un nouveau panier avant qu’Allman puis Boatright ne réduisent l’écart. Une période qui aura vu les Parisiens réussir l’exploit de défendre tout terrain sans commettre aucune faute…

Score au 3ème QT : 64 – 72

TaShawn ouvre les hostilités en chapardant deux lancers. Allman lui répond de derrière la ligne, mais les Manceaux ne veulent rien lâcher et ajoutent deux autres paniers avant que O’Quinn ne leur réponde. Deishuan trouve l’ouverture derrière la ligne pour reprendre plus de 10 longueurs d’avance : 69-81 (33’). Mais les jeunes pousses des promus ont du cœur et Gauthier Denis le montre en assenant  deux banderilles à 3 points consécutives : 79-83 (35’). Elric ramène ses hommes sur le banc pour distiller ses conseils et TaShawn se montre bon élève. O’Quinn entretient l’espoir de la capitale (81-85, 37’) sans savoir qu’il s’agit là du dernier panier de la soirée des Parisiens. Les Manceaux reprennent leurs distances grâce à Williams avant qu’O’Quinn ne soit sanctionné d’une faute technique pour n’avoir pas su digérer une perte de balle. Scott exécute froidement la sentence : 81-88 (38’). Le manque d’expérience va alors se faire sentir pour des joueurs de la capitale qui vont arroser sans succès à 3 points, alors que les Sarthois vont se servir de leur expérience du match précédent pour sanctionner tranquillement à l’intérieur et filer vers une première victoire hors de leur salle.

Score Final : 81 – 92

Scott termine meilleur marqueur (20 points) et passeur (7 passes) du match. Il est suivi de très près au scoring par un excellent Kenny Baptiste avec 19 unités (et 7 rebonds) et le toujours efficace et précieux TaShawn (18 points). Si le rebond défensif manceau a été très perfectible, surtout en première mi-temps, on note une statistique étonnante : les Sarthois ont pris plus de rebonds offensifs (15) sous le cercle des Parisiens que ceux-ci qui n’ont capté que 13 rebonds défensifs.

Prochain rendez-vous samedi 30 octobre à 20h00 pour un retour à domicile contre un club historique du championnat, le Limoges CSP. Pour ceux qui ne pourront être sur place, le match sera retransmis en direct sur LNB TV.

Le Mans Sarthe Basket

Rue Juan Manuel Fangio
72100 LE MANS
FRANCE

 

Accueil du lundi au vendredi
de 9h à 12h et de 14h à 18h

Tél : +33 (0)2 43 50 21 80
E-Mail : billetterie@msb.fr