COUPE DE FRANCE - 2019/2020 - Tour préliminaire
mardi 17 septembre - 20:00

Le Mans

78

       

87




15 - 35  |  20 - 20  |  20 - 12  |  23 - 20  |  0 - 0

Monaco

L’enjeu :
Les huit premiers de la saison 2018-2019 de la Jeep ÉLITE disputent ce mardi 17 septembre le Tour Préliminaire de la Coupe de France. Les vainqueurs seront directement qualifiés pour le Top 8 dont des quarts de finale se joueront le 21 mars 2020 à l’Arena Loire de Trélazé (Maine-et-Loire).

Le contexte :
Lors de la pré-saison, Monaco n’a joué aucun match contre des équipes françaises. La Roca Team a remporté les six premiers face à des formations turques et allemandes avant de s’incliner contre les Russes de Kazan (64-71). Pour sa part, le MSB affiche un bilan positif avec 6 succès pour 3 revers, le dernier face à Maccabi Tel Aviv (57-94).

Les arbitres du match :
Paul Antiphon, Alexandre Deman et Philippe Creton

Les autres rencontres :
SIG Strasbourg – LDLC ASVEL Lyon-Villeurbanne
Limoges CSP – EB Pau-Lacq-Orthez
JDA Dijon – Nanterre 92

L’effectif de Monaco :
Sont partis :
Rémy Barry
Léopold Ca (Saint-Quentin, Pro B)
Sergii Gladyr
Jarrod Jones
Lazeric Jones (Galatasaray Istanbul, Turquie)
Georgi Joseph (Boulogne-Levallois)
Elmedin Kikanovic
Paul Lacombe
Luc Loubaki (Lille, Pro B)
Gerald Robinson
Amara Sy (Paris, Pro B)

Sont restés :
Dee Bost (prolongation)
Eric Buckner (prolongation)
Yakuba Ouattara (prolongation)
Sasa Obradovic (coach)

Sont arrivés :
Anthony Clemmons (Astana, Kazakhstan)
Dylan Ennis (Andorre, Espagne)
J.J. O'Brien (Astana, Kazakhstan)
Landing Sané (Andorre, Espagne)
Kim Tillie (Gran Canaria, Espagne)
Wilfried Yeguete (Le Mans)

La pré-saison de Monaco (6 victoires et 1 défaite) :
Monaco – Galatasaray Istanbul (Turquie) 78-58
Monaco – Efes Istanbul (Turquie) 77-68
Monaco – Alba Berlin (Allemagne) 81-76
Monaco – Mitteldeutscher (Allemagne) 99-81
Monaco – Besiktas Istanbul (Turquie) 72-61
Monaco – Tofas Bursa (Turquie) 61-60
Kazan (Russie) – Monaco 71-64

La saison 2018-2019 de Monaco :
Jeep ÉLITE : 2ème avec 24 victoires et 10 défaites
Meilleur marqueur : Elmedin Kikanovic (15,1 points)
Meilleur rebondeur : Jarrod Jones (5,9 rebonds)
Meilleur passeur : Gerald Robinson (4,7 passes)
Meilleure évaluation : Paul Lacombe (16,6)
Playoffs : Battu en finale par Lyon-Villeurbanne (2-3 : 71-81, 67-73, 97-62, 89-81 et 55-66)
Meilleur marqueur : Yakuba Ouattara (12,6 points)
Meilleur rebondeur : Eric Buckner (5,1 rebonds)
Meilleur passeur : Dee Bost (5,0 passes)
Meilleure évaluation : Dee Bost (15,1)
Leaders Cup : Non qualifié
Coupe de France : Éliminé en 1/4 de finale par Lyon-Villeurbanne (87-101)
EuroCup : 1er du Groupe A de la Saison régulière (7 victoires et 3 défaites) – 3ème du Groupe E du Top 16 (2 victoires et 4 défaites) – Non qualifié pour les Playoffs

L’effectif du MSB :
Sont partis :
Kenny Baptiste (Quimper, Pro B)
Cameron Clark (Bahçesehir, Turquie)
Petr Cornelie (Pau-Lacq-Orthez)
Richard Hendrix (Osaka, Japon)
Kendrick Ray (AEK Athènes, Grèce)
Jonathan Tabu (Le Portel)
Michael Thompson (Gravelines/Dunkerque)
Wilfried Yeguete (Monaco)
Éric Bartecheky (entraîneur, Gravelines-Dunkerque)


Sont restés :
Valentin Bigote
Antoine Eito
Terence Tarpey

Sont arrivés :
Cliff Alexander (Bamberg, Allemagne)
Jacques Alingue (Strasbourg)
J.P. Batista (Mogi das Cruzes, Brésil)
Obi Emegano (Dijon)
D.J. Stephens (Saint-Domingue, République Dominicaine)
Brandon Taylor (Bergame, Italie)
Dounia Issa (entraîneur)

La pré-saison du MSB (6 victoires et 3 défaites) :
Blois (Pro B) – MSB 97-84
MSB – Rouen (Pro B) 84-59
Boulogne-Levallois – MSB 74-65
MSB – Cholet 70-66
MSB – Cholet 75-68
MSB – Roanne 79-75
MSB – Besiktas Istanbul 73-72
MSB – Boulogne-Levallois 88-84
Maccabi Tel Aviv – MSB 94-57

La saison 2018-2019 du MSB :
Jeep ÉLITE : 8ème avec 20 victoires et 14 défaites
Meilleur marqueur : Cameron Clark (13,6 points)
Meilleur rebondeur : Wilfried Yeguete (7,6 rebonds)
Meilleur passeur : Michael Thompson (4,7 passes)
Meilleure évaluation : Wilfried Yeguete (14,7)
Playoffs : Éliminé en 1/4 de finale par Lyon-Villeurbanne (0-2 : 67-73 et 63-70)
Meilleur marqueur : Kendrick Ray (19,0 points)
Meilleur rebondeur : Wilfried Yeguete (11,0 rebonds)
Meilleur passeur : Antoine Eïto et Michael Thompson (3,0 passes)
Meilleure évaluation : Kendrick Ray (20,5)
Leaders Cup : Non qualifié
Coupe de France : Battu en finale par Lyon-Villeurbanne (61-70)
Basketball Champions League : 4ème du Groupe A de la Saison régulière (7 victoires et 7 défaites) – Éliminé en 1/8 de finale par Virtus Bologne (Italie - 74-74 et 58-91)

Le Mans

#0. Taurean GREEN

34 ans, 188 cm, Meneur

#1. Brandon TAYLOR

26 ans, 175 cm, Meneur

#2. Brahim DOHOU

20 ans, 193 cm, Ailier-arrière

#3. Matthieu GAUZIN

18 ans, 190 cm, Meneur-arrière

#5. Jacques ALINGUE

31 ans, 201 cm, Intérieur

#8. Antoine EITO

31 ans, 186 cm, Meneur-arrière

#10. Valentin BIGOTE

28 ans, 196 cm, Arrière-ailier

#11. Terry TARPEY

25 ans, 195 cm, Ailier-arrière

#12. Jacques EYOUM

19 ans, 194 cm, Ailier fort

#13. Joao Paulo BATISTA

38 ans, 206 cm, Pivot

#15. Obi EMEGANO

26 ans, 190 cm, Arrière

#18. Junior TSHUNZA

19 ans, 204 cm, Pivot

#20. D.J. STEPHENS

29 ans, 195 cm, Ailier

#22. Cliff ALEXANDER

24 ans, 203 cm, Pivot

Elric DELORD

Entraineur

Antoine MATHIEU

Entraineur

En plus de D.J. Stephens (genou gauche), Dounia Issa devait se passer de Brandon Taylor (arrachement osseux au pouce droit). L’absence du meneur pourrait durer deux mois. Autant dire qu’affronter Monaco s’annonçait très problématique. Les Manceaux restaient dans les starting-blocks et accusaient un retard de 20 points après 10 minutes de jeu (15-35). Rentrant enfin dans la danse, ils faisaient jeu égal dans le deuxième acte sans pour autant réduire leur retard (35-55). Distancés de 25 longueurs au retour des vestiaires (38-63, 23ème), les joueurs de Dounia Issa se rebellaient alors et ils réduisaient sensiblement l’écart pour revenir à 12 unités à 10 minutes du terme (55-67). Poursuivant leur effort, ils inquiétaient la Roca Team (75-79, 37ème), sans pour autant réussir le hold-up (78-87). Les 35 points de Valentin Bigote ont été insuffisants même si Antoine Eïto en a ajouté 16.



Le Mans

VS

Monaco

87

points

78

47,2%

adresse

53.3%

42.9%

3 points

45.8%

50.0%

2 points

58.3%

86.4%

lancers-francs

66.7%

23

rebonds (off/déf)

32

13

passes décisives

21

78

évaluation

103





En plus de D.J. Stephens (genou gauche), Dounia Issa devait se passer de Brandon Taylor (arrachement osseux au pouce droit). L’absence du meneur pourrait durer deux mois. Autant dire qu’affronter Monaco s’annonçait très problématique. Les Manceaux restaient dans les starting-blocks et accusaient un retard de 20 points après 10 minutes de jeu (15-35). Rentrant enfin dans la danse, ils faisaient jeu égal dans le deuxième acte sans pour autant réduire leur retard (35-55). Distancés de 25 longueurs au retour des vestiaires (38-63, 23ème), les joueurs de Dounia Issa se rebellaient alors et ils réduisaient sensiblement l’écart pour revenir à 12 unités à 10 minutes du terme (55-67). Poursuivant leur effort, ils inquiétaient la Roca Team (75-79, 37ème), sans pour autant réussir le hold-up (78-87). Les 35 points de Valentin Bigote ont été insuffisants même si Antoine Eïto en a ajouté 16.

Les Cinq de départ :
MSB : Antoine Eïto, Matthieu Gauzin, Obi Emegano, Terry Tarpey et Cliff Alexander
Monaco : Dee Bost, Yakuba Ouattara, J.J. O’Brien, Kim Tillie et Eric Buckner

Le Fil du match :
1er quart-temps : 15-35
(15-35).

2ème quart-temps : 20-20
(35-55).

3ème quart-temps : 20-12
(55-67).

4ème quart-temps : 23-20
(78-87).

Le Sarthois du match :
Meilleur marqueur de la partie, Valentin Bigote a marqué 35 points à 13/16 aux tirs dont 5/6 à 3 points et 4/4 aux lancers-francs auxquels il a ajouté 1 rebond, 2 passes et 2 interceptions en 28 minutes pour faire grimper son évaluation à 33, la plus élevée de tous les acteurs.

Le Chiffre du match :
21. Alors qu’ils accusaient 25 points de retard au début de la deuxième mi-temps (38-63, 23ème), les Manceaux ont remonté 21 points de handicap. Se remettant les idées en place, ils se lançaient dans un improbable rallye pour revenir à 4 longueurs des Monégasques (75-79, 37ème). Hélas, ils n’avaient pas les ressources nécessaires pour renverser la situation.

  • Le MansLe Mans
  • Pts
  • Rbds
  • Pd
  • Eval

A. EITO
  • 16
  • 3
  • 0
  • 12

T. TARPEY
  • 2
  • 7
  • 1
  • 4

M. GAUZIN
  • 5
  • 0
  • 1
  • 5

O. EMEGANO
  • 9
  • 3
  • 0
  • 9

C. ALEXANDER
  • 3
  • 4
  • 0
  • 5

B. DOHOU
  • 0
  • 0
  • 0
  • -1

J. ALINGUE
  • 3
  • 3
  • 2
  • 8

V. BIGOTE
  • 35
  • 1
  • 2
  • 33

JP. BATISTA
  • 5
  • 1
  • 2
  • 5

 

EQUIPE
  • 0
  • 1
  • 0
  • -2

 

TOTAL
  • 78
  • 23
  • 8
  • 78


  • MonacoMonaco
  • Pts
  • Rbds
  • Pd
  • Eval

D. BOST
  • 20
  • 6
  • 4
  • 26

E. BUCKNER
  • 8
  • 1
  • 2
  • 8

A. CLEMMONS
  • 9
  • 2
  • 6
  • 11

D. ENNIS
  • 9
  • 4
  • 2
  • 9

JJ. O'BRIEN
  • 11
  • 2
  • 2
  • 8

Y. OUATTARA
  • 21
  • 4
  • 0
  • 19

K. TILLIE
  • 5
  • 8
  • 3
  • 13

W. YEGUETE
  • 4
  • 3
  • 2
  • 9

 

EQUIPE
  • 0
  • 2
  • 0
  • 0

 

TOTAL
  • 87
  • 32
  • 21
  • 103

Dounia Issa
Ce n’étais pas le début idéal ; Monaco a une telle intensité et une telle présence physique. De plus, mes joueurs ont appris ce matin l’absence de Brandon Taylor.
Monaco a joué avec une grosse pression défensive. Et nous, on a eu un manque de concentration, on n’était pas capables d’exécuter les systèmes, il y avait de la nervosité. Certains cadres ont réussi à contenir cette pression mais d’autres joueurs étaient tétanisés des deux côtés du terrain. On n’a pas réussi à être constants. En deuxième mi-temps, c’était mieux mais c’est toutefois décevant, on s’est tiré une balle dans le pied dès le début avec des joueurs nerveux.
Après, on a parlé de ce qui a marché en attaque et on a pu exploiter en seconde période ce qu’on ne réussissait pas en 1ère mi-temps.
Valentin Bigote nous maintient en vie. Il faut lui trouver des relais. Le point positif c’est que du point de vue mental, les joueurs n’ont pas lâché, notamment ceux du banc. JP Batista a montré l’exemple dans le combat et le respect des consignes. Matthieu Gauzin a bien réajusté en 2e mi-temps.
A Boulazac, ce n’est pas facile de gagner là-bas, il faudra mettre une grosse agressivité sur la balle.

Valentin Bigote
C’est une bonne chose d’avoir réagi mais quand on commence de cette façon, c’est très compliqué. Ils prennent confiance, et on part de trop loin. Ils ont su mettre des shoots à la fin. La fatigue n’était pourtant pas là au début du match quand on prend un éclat de 20 points au départ. On a besoin de beaucoup d’énergie. A nous de réagir en début de match pour ne pas être dans la réaction sinon on va laisser passer des matchs bêtement.
Personnellement, il y a eu beaucoup de systèmes pour moi. J’ai eu beaucoup de réussite mais cela ne sera pas tout le temps comme cela. Il faut garder l’état d’esprit de la deuxième période car c’est une honte cette première mi-temps, et en plus à domicile.
On doit se concentrer sur le championnat. C’est dommage de quitter la Coupe de France mais Monaco est une grosse équipe avec beaucoup de bons joueurs très adroits.
A Boulazac, il faudra bien commencer le match. C’est mentalement qu’il faut être plus fort. Le coach nous a demandé de mettre plus d’intensité et d’énergie, il faut faire cela sur plus de temps. Quand on aura plus de rotations avec des joueurs qui vont revenir cela nous aidera.

Will Yeguete
On a produit un bon début de match. On a fait douter l’équipe du Mans dès le début. Au 2e quart temps, il étaient mieux et en 2e mi-temps, ils ont réussi à nous faire douter un peu. Ils étaient plus physiques, on n’a pas réussi à stopper leurs attaques, ils ont pris confiance et on n’a pas été lucide.
A ce niveau-là, on ne peut pas se permettre de jouer comme cela. On doit se mettre à l’abri. On n’a pas réussi à se passer le ballon. Cependant, on a mis à la fin des gros shoots et pris des rebonds fort heureusement.
Monaco c’est différent, il y a une exigence différente, une exigence du coach. On a fait une bonne préparation. Je partage les minutes de jeu avec Eric Buckner, on a un bon petit groupe de joueurs, il faut apprendre à être constant.

Le Mans Sarthe Basket

Rue Juan Manuel Fangio
72100 LE MANS
FRANCE

 

Accueil du lundi au vendredi
de 9h à 12h et de 14h à 18h

Tél : +33 (0)2 43 50 21 80
E-Mail : billetterie@msb.fr