Jeep ELITE - 2019/2020 - 24ème journée
samedi 29 février - 20:30

Le Mans

91

       

93




16 - 26  |  31 - 20  |  24 - 26  |  20 - 21

Bourg-en-Bresse

En raison de la Leaders Cup pour laquelle le MSB ne s’était pas qualifié, puis de la fenêtre internationale, les Sarthois vont reprendre la compétition après une coupure de 18 jours. Défaits à Limoges, ils sont maintenant condamnés à multiplier les exploits contre des équipes mieux classées. C’est le cas de la JL Bourg qui lorgne vers les playoffs dont le MSB l’avait privée la saison dernière. Les joueurs de Savo Vucevic auront un autre défi à relever : être la première formation burgienne à s’imposer à Antarès. Antoine Eïto et ses partenaires n’ont pas l’intention de leur faire ce cadeau. Au contraire, ils joueront la gagne pour entretenir l’espoir de figurer dans le Top 8.

Le contexte :
Avec 15 victoires et 8 défaites, Bourg-en-Bresse pointe au 5ème rang tandis qu’avec un bilan de 11 succès pour 12 revers, le MSB partage la 8ème place avec Limoges. Le 11 février dernier, les Burgiens ont dominé Cholet à Ekinox (74-72) dans le sillage de Danilo Andjusic (23 points), Jackie Carmichael (13) et Chris Johnson (11). Dans le même temps, les Manceaux ont chuté à Limoges (55-78) en dépit de la production de Obi Emegano, Terry Tarpey et Brandon Taylor (10 points chacun).

L’effectif de la JL Bourg :
#4 Chris Johnson (1,98 m, 29 ans, ailier, Américain) : 11,7 points, 4,0 rebonds et 0,9 passe
#5 Hugo Benitez (1,87 m, 19 ans, meneur) : 2,6 points, 0,7 rebond et 1,9 passe
#7 Maxime Courby (1,99 m, 29 ans, ailier) : 6,4 points, 3,4 rebonds et 0,9 passe
#8 Zack Wright (1,83 m, 35 ans, meneur, Américain-Bosnien) : 7,9 points, 3,6 rebonds et 5,9 passes
#9 Johan Randriamananjara (1,99 m, 34 ans, arrière) : 1,3 point, 0,3 rebond et 0,3 passe
#13 Pierre Pelos (2,05 m, 27 ans, intérieur) : 8,1 points, 4,1 rebonds et 0,8 passe
#15 Zachery Peacock (2,03 m, 32 ans, ailier fort, Américain) : 13,2 points, 4,7 rebonds et 2,1 passes
#19 Ognjen Carapic (1,93 m, 21 ans, arrière, Serbe) : 4,4 points, 1,0 rebond et 2,3 passes
#32 Jackie Carmichael (2,05 m, 30 ans, intérieur, Américain) : 10,6 points, 5,2 rebonds et 1,5 passe
#33 Danilo Andjusic (1,95 m, 28 ans, ailier, Serbe) : 16,6 points, 3,5 rebonds et 3,7 passes
#55 Fréjus Zerbo (2,08 m, 30 ans, intérieur, Ivoirien) : 1,5 point, 1,1 rebond et 0,3 passe
Entraîneur : Savo Vucevic

Les arbitres de la rencontre :
David Chambon, Thomas Bissuel et Jean-Michel Tartare

Soir de match :
Pour suivre le match comme à Antarès, le programme officiel du match est téléchargeable ici.

86-55 pour la JL Bourg au match aller :
Le MSB se déplaçait à Bourg-en-Bresse le 26 octobre 2019 au titre de la 6ème journée. Dans les premiers instants, les Sarthois restaient dans les roues des Bressans (8-8, 6ème). Ils prenaient même les devants un court instant (11-9, 6ème). Ils étaient alors punis par un douloureux 10-0 (11-19, 8ème). Antoine Eïto et ses partenaires se retrouvaient déjà relégués à 11 longueurs à l’issue du 1er quart-temps (13-24). Sans réaction, les hommes de Dounia Issa subissaient encore dans le 2ème pour atteindre la pause avec un retard de 18 unités (28-46). Au retour des vestiaires, la défense mancelle se mettait en place pour n’encaisser que 17 points dans le 3ème acte. Par contre, l’attaque était toujours en souffrance avec 14 unités seulement au compteur. Du coup, l’écart se chiffrait à 21 points au moment d’aborder les 10 dernières minutes (42-63). Abattus et résignés, les Sarthois traînaient leur âme en peine dans le final, accusant un retard maximal de 32 points (48-80, 37ème) avant de s’incliner de 31 (55-86). Meilleur marqueur sarthois avec 17 points, Obi Emegano avait été bien esseulé.

La saison 2019-2020 de la JL Bourg :
Jeep ÉLITE : 5ème avec 15 victoires et 8 défaites
Meilleur marqueur : Danilo Andjusic (16,6 points) – 4ème
Meilleur rebondeur : Jackie Carmichael (5,2 rebonds) – 17ème
Meilleur passeur : Zack Wright (5,9 passes) – 9ème
Meilleure évaluation : Danilo Andjusic (16,6) – 5ème
Leaders Cup : Éliminée en 1/4 de finale par Dijon (79-104)
Coupe de France : Éliminée en 1/8 de finale par Boulogne-Levallois (96-102)
Coupe d’Europe : Non qualifiée

La saison 2019-2020 du MSB :
Jeep ÉLITE : 8ème avec 11 victoires et 12 défaites
Meilleur marqueur : Brandon Taylor (15,0 points) – 11ème
Meilleur rebondeur : Jacques Alingué (5,0 rebonds) – 21ème
Meilleur passeur : Brandon Taylor (7,0 passes) – 2ème
Meilleure évaluation : Brandon Taylor (18,2) – 4ème
Leaders Cup : Non qualifié
Coupe de France : Éliminé au Tour Préliminaire par Monaco (78-87)
Coupe d’Europe : Non qualifié

La saison 2018-2019 de Bourg-en-Bresse :
Jeep ÉLITE : 9ème avec 19 victoires et 15 défaites
Meilleur marqueur : Youssou Ndoye (13,9 points)
Meilleur rebondeur : Youssou Ndoye (8,8 rebonds)
Meilleur passeur : Zack Wright (6,2 passes)
Meilleure évaluation : Youssou Ndoye (18,9)
Playoffs : Non qualifié
Leaders Cup : Battu en finale par Strasbourg (97-98)
Coupe de France : Éliminé en 1/32 de finale par Chalon-sur-Saône (83-92)
Coupe d’Europe : Non qualifié

La saison 2018-2019 du MSB :
Jeep ÉLITE : 8ème avec 20 victoires et 14 défaites
Meilleur marqueur : Cameron Clark (13,6 points)
Meilleur rebondeur : Wilfried Yeguete (7,6 rebonds)
Meilleur passeur : Michael Thompson (4,7 passes)
Meilleure évaluation : Wilfried Yeguete (14,7)
Playoffs : Éliminé en 1/4 de finale par Lyon-Villeurbanne (0-2 : 67-73 et 63-70)
Meilleur marqueur : Kendrick Ray (19,0 points)
Meilleur rebondeur : Wilfried Yeguete (11,0 rebonds)
Meilleur passeur : Antoine Eïto et Michael Thompson (3,0 passes)
Meilleure évaluation : Kendrick Ray (20,5)
Leaders Cup : Non qualifié
Coupe de France : Battu en finale par Lyon-Villeurbanne (61-70)
Basketball Champions League : 4ème du Groupe A de la Saison régulière (7 victoires et 7 défaites) – Éliminé en 1/8 de finale par Virtus Bologne (Italie - 74-74 et 58-91)

Les oppositions en Sarthe :
12 matchs entre le MSB et Bourg-en-Bresse ont eu lieu à Antarès. Les Sarthois les ont tous remportés, 10 en saison régulière et 2 lors du Tour Préliminaire des playoffs 2006 sur la route du titre de champion de France. La saison dernière, l’équipe d’Éric Bartecheky s’est imposée le 27 avril 2019 pour le compte de la 30ème journée (79-61) grâce à Wilfried Yeguete (15 points et 10 rebonds) et Valentin Bigote (10 points).

Le Mans

#0. Taurean GREEN

34 ans, 188 cm, Meneur

#1. Brandon TAYLOR

26 ans, 175 cm, Meneur

#2. Brahim DOHOU

21 ans, 193 cm, Ailier-arrière

#3. Matthieu GAUZIN

19 ans, 190 cm, Meneur-arrière

#5. Jacques ALINGUE

32 ans, 201 cm, Intérieur

#8. Antoine EÏTO

32 ans, 186 cm, Meneur-arrière

#10. Valentin BIGOTE

28 ans, 196 cm, Arrière-ailier

#11. Terry TARPEY

26 ans, 195 cm, Ailier-arrière

#12. Jacques EYOUM

20 ans, 194 cm, Ailier fort

#13. Joao Paulo BATISTA

38 ans, 206 cm, Pivot

#15. Obi EMEGANO

27 ans, 190 cm, Arrière

#18. Junior TSHUNZA

20 ans, 204 cm, Pivot

#20. D.J. STEPHENS

29 ans, 195 cm, Ailier

#22. Cliff ALEXANDER

24 ans, 203 cm, Pivot

Elric DELORD

Entraineur

Antoine MATHIEU

Entraineur

Après un bon début (6-5, 2ème), les Sarthois faisaient du sur-place. Ils encaissaient alors un 10-0 mal venu (6-15, 6ème) avant de se retrouver à 12 longueurs (10-22, 8ème), écart ramené à 10 unités à l’issue des 10 premières minutes (16-26). Dans le 2ème acte, les hommes d’Elric Delord subissaient allant jusqu’à accuser un retard maximal de 15 points (25-40, 14ème). Loin de lâcher l’affaire, ils se rebellaient et assénaient un 22-6 pour, non seulement remonter mais aussi s’emparer des commandes avant la pause (47-46). Après avoir fait un mini-break au retour des vestiaires (56-52, 23ème), Antoine Eïto et ses partenaires étaient de nouveau dépassés (60-61, 25ème). Ils demeuraient toujours en embuscade après 30 minutes de jeu (71-72). S’ils repassaient bien un temps devant (78-76, 32ème), les Sarthois décrochaient une nouvelle fois (80-88, 37ème). Malgré un dernier passage en tête (89-88, 39ème), ils baissaient pavillon de deux petits points (91-93). Les efforts de Cliff Alexander et Valentin Bigote (16 points chacun) ont été vains même si’ ils ont été bien aidés par Brandon Taylor (15) et Antoine Eïto (14).



Le Mans

VS

Bourg-en-Bresse

91

points

93

32/58

adresse

35/68

6/17

3 points

10/24

26/41

2 points

25/44

21/28

lancers-francs

13/17

24

rebonds (off/déf)

39

24

passes décisives

21

104

évaluation

108





Après un bon début (6-5, 2ème), les Sarthois faisaient du sur-place. Ils encaissaient alors un 10-0 mal venu (6-15, 6ème) avant de se retrouver à 12 longueurs (10-22, 8ème), écart ramené à 10 unités à l’issue des 10 premières minutes (16-26). Dans le 2ème acte, les hommes d’Elric Delord subissaient allant jusqu’à accuser un retard maximal de 15 points (25-40, 14ème). Loin de lâcher l’affaire, ils se rebellaient et assénaient un 22-6 pour, non seulement remonter mais aussi s’emparer des commandes avant la pause (47-46). Après avoir fait un mini-break au retour des vestiaires (56-52, 23ème), Antoine Eïto et ses partenaires étaient de nouveau dépassés (60-61, 25ème). Ils demeuraient toujours en embuscade après 30 minutes de jeu (71-72). S’ils repassaient bien un temps devant (78-76, 32ème), les Sarthois décrochaient une nouvelle fois (80-88, 37ème). Malgré un dernier passage en tête (89-88, 39ème), ils baissaient pavillon de deux petits points (91-93). Les efforts de Cliff Alexander et Valentin Bigote (16 points chacun) ont été vains même si’ ils ont été bien aidés par Brandon Taylor (15) et Antoine Eïto (14).

Les Cinq de départ :
MSB : Brandon Taylor, Antoine Eïto, Valentin Bigote, Terry Tarpey et Cliff Alexander
Bourg-en-Bresse : Hugo Benitez, Danilo Andjusic, Chris Johnson, Jackie Carmichael et Zachery Peacock

Le Fil du match :
1er quart-temps : 16-26
(16-26).

2ème quart-temps : 31-20
(47-46).

3ème quart-temps : 24-26
(71-72).

4ème quart-temps : 11-24
(55-78).

  • Le MansLe Mans
  • Pts
  • Rbds
  • Pd
  • Eval

C. ALEXANDER
  • 16
  • 8
  • 0
  • 21

J. ALINGUE
  • 8
  • 1
  • 1
  • 6

P. BATISTA
  • 8
  • 4
  • 0
  • 9

V. BIGOTE
  • 16
  • 0
  • 3
  • 13

A. EITO
  • 14
  • 1
  • 10
  • 22

T. GREEN
  • 3
  • 0
  • 2
  • 3

D. STEPHENS
  • 5
  • 1
  • 0
  • 4

T. TARPEY
  • 6
  • 1
  • 1
  • 5

B. TAYLOR
  • 15
  • 4
  • 7
  • 17

 

EQUIPE
  • 0
  • 4
  • 0
  • 4

 

TOTAL
  • 91
  • 24
  • 24
  • 104


  • Bourg-en-BresseBourg-en-Bresse
  • Pts
  • Rbds
  • Pd
  • Eval

D. ANDJUSIC
  • 13
  • 3
  • 3
  • 7

H. BENITEZ
  • 5
  • 1
  • 0
  • 4

J. CARMICHAEL
  • 16
  • 2
  • 1
  • 12

M. COURBY
  • 5
  • 2
  • 1
  • 7

C. JOHNSON
  • 8
  • 4
  • 2
  • 10

Z. PEACOCK
  • 21
  • 9
  • 3
  • 26

P. PELOS
  • 9
  • 4
  • 3
  • 11

G. SIM
  • 12
  • 2
  • 3
  • 14

Z. WRIGHT
  • 4
  • 4
  • 5
  • 10

F. ZERBO
  • 0
  • 1
  • 0
  • 0

 

EQUIPE
  • 0
  • 7
  • 0
  • 7

 

TOTAL
  • 93
  • 39
  • 21
  • 108

Elric Delord
C’est très rageant cette défaite quand on perd de peu. On sentait qu’on pouvait gagner ce match. Nous étions menés 88-80 et on revient quand même. En plus, on avait le tir de la victoire !
On commence à jouer au milieu du 2e quart temps. Cela veut dire que cela dépend de nous et pas forcément de l’adversaire.
Après, nous avons été dominés au rebond. On leur donne 15 rebonds de plus.
On a joué avec DJ blessé et Obi en quarantaine. Perdre de deux points dans ces conditions, c’est rageant. A partir du milieu du 2e quart temps, il y avait des bonnes actions, on a bien joué à ce moment-là.
On a essayé de limiter Zachery Peacock, mais cela n’a pas été simple, c’est le MVP de la rencontre.

Antoine Eito
On perd ce match sur les rebonds offensifs que l’équipe adversaire a pris. C’est frustrant.
On a eu du mal à rentrer dans le match. On n’a pas passé le ballon, on a bien trouvé Cliff en première période mais pas en seconde. On n’a peut-être pas mis les joueurs au bon endroit. On va revoir cela avec la vidéo.
On n’avait pas l’apport des points d’Obi ce soir.
La saison, elle est comme cela. Ce qui me dérange un peu, c’est que je ne veux pas qu’on ait un manque d’ambition.
On n’aurait pas dû perdre contre Nanterre, Bourg en Bresse et perdre le point average contre Limoges.
C’est une saison difficile. Le niveau est bon, mais on doit avoir de l’ambition et être meilleurs.
Je ne me vois pas ne pas faire les play-offs avec mon club.

Savo Vucevic
Nous n’avions jamais gagné au Mans, c’était important de le faire pour une première fois. Cette victoire est très importante car cela nous met dans une belle position pour les play-offs. C’est une victoire qui vaut double avec un adversaire direct.
On a bien démarré la rencontre et après on a fait des erreurs et ils reviennent.
Depuis la reprise, il y a eu seulement deux entraînements complets. Garrett Sim est revenu, Zack Wright joue pour ainsi dire sans entraînement, on avait des joueurs malades.
En 2e mi-temps, on a calmé le jeu rapide avec notre zone. Cela a permis de nous reposer, on avait du mal avec Alexander à l’intérieur.
Je suis très content, les joueurs ont donné le maximum. On n’a pas fait un match énorme et on a gagné contre une belle équipe du Mans.
La menace de ne pas jouer le match ce soir ne nous a pas préoccupés. Quand on est sportif, on essaie de faire notre travail en respectant les consignes, nous étions concentrés. Si on a la tête ailleurs, on ne peut pas jouer.

Pierre Pelos
C’était un match très engagé. On a très bien commencé. Après, on a eu 5 minutes de flottement et face à une équipe comme Le Mans, ça va vite.
On est bien revenu en 2e période. On s’est fait peur mais on prend le match et c’est le plus important. Cela fait longtemps qu’on n’avait pas gagné un match à l’extérieur. C’était très important pour nous de gagner après cette trêve.
Cela nous fait un matelas mais il peut encore se passer beaucoup de choses. On a fait une bonne opération, on doit poursuivre contre Nanterre à domicile.
On a récupéré Sim, il a fait une bien belle rentrée avec 3 shoots à 3 points d’entrée et cela nous a fait une rotation en plus.

Le Mans Sarthe Basket

Rue Juan Manuel Fangio
72100 LE MANS
FRANCE

 

Accueil du lundi au vendredi
de 9h à 12h et de 14h à 18h

Tél : +33 (0)2 43 50 21 80
E-Mail : billetterie@msb.fr