Jeep ELITE - 2018/2019 - 34ème journée
samedi 18 mai - 20:00

Le Mans

88

       

74




23 - 20  |  16 - 15  |  21 - 20  |  28 - 19

Chalon-sur-Saône

Battus samedi en finale de la Coupe de France puis mardi pour la 33ème journée de la Jeep Élite, les Sarthois ont montrés leurs limites face à deux équipes du Top 8. En ballotage favorable pour disputer les playoffs, Antoine Eïto et ses partenaires seraient bien inspirés de se défaire de l’Élan Chalon ne serait-ce parce qu’il est mieux de se qualifier en gagnant. Et puis, il n’est pas envisageable que les Manceaux s’arrêtent là devant leurs supporters.

Les enjeux :
Pas moins de 128 cas de figure se présentent avant la 34ème et dernière journée de la saison régulière. Le MSB peut finir entre la 5ème et la 9ème place. Les Sarthois sont assurés de participer aux playoffs en cas de succès contre Chalon-sur-Saône. Au pire, ils le seront également si Bourg-en-Bresse s’incline au Portel. Ils pourraient même terminer 5èmes en se défaisant de l'Elan Chalon et que Strasbourg, Pau-Lacq-Orthez et Limoges perdent dans le même temps. Le MSB sera 6ème en cas de succès conjugué à une victoire de Pau-Lacq-Orthez et des défaites de Limoges et Strasbourg. En cas de défaites sarthoise et strasbourgeoise et de victoire burgienne, les Manceaux finiront 9èmes.

Le contexte :
Avec 12 succès et 21 revers, Chalon-sur-Saône occupe la 14ème place du classement de Jeep Élite. De leur côté, les Sarthois pointent au 6ème rang après avoir enregistré 19 victoires et 14 défaites, tout comme Limoges et Strasbourg.
Lors de la dernière journée, les Chalonnais se sont inclinés face à Châlons-Reims (66-98) même si Justin Robinson a marqué 16 points et Mykal Riley 13. Pour leur part, les Manceaux ont été défaits à Dijon (70-78) malgré les efforts de Valentin Bigote (14 points), Kendrick Ray (13) et Richard Hendrix (12).

85-74 pour Chalon-sur-Saône à l’aller :
Par la faute d’une première mi-temps loupée, les Manceaux comptaient 17 points de retard à la pause (33-50). L’embellie du 3ème acte (51-60) a fait naître un espoir rapidement douché dans le dernier (74-85). Les 24 points de Juice Thompson n’ont pas suffi même si Valentin Bigote en a ajouté 14, Richard Hendrix 12 et Cameron Clark 10.

Les arbitres de la rencontre :
Eddie Viator, Mathieu Hosselet et Thomas Kerisit

L’effectif de Chalon-sur-Saône :
1 – Mykal Riley (1,96 m, 33 ans, ailier, Américain) : 9,2 points et 3,3 rebonds
3 – Juan Palacios (2,03 m, 34 ans, intérieur, Espagnol) : 13,3 points, 5,5 rebonds et 2,4 passes
6 – Etienne Ca (2,06 m, 22 ans, intérieur) : 3,7 points et 2,6 rebonds
7 – Bastien Pinault (1,95 m, 25 ans, arrière) : 9,9 points
8 – Assane Ndoye (1,91 m, 22 ans, meneur-arrière) : 2,6 points
10 – Mathis Dossou-Yovo (2,05 m, 18 ans, intérieur) : 2,8 points et 2,0 rebonds
12 – Justin Robinson (1,73 m, 24 ans, meneur, Américain) : 15,1 points, 3,0 rebonds et 8,3 passes
14 – Ousmane Camara (2,05 m, 30 ans, intérieur) : 8,4 points et 6,7 rebonds
21 – Aaron Epps (2,08 m, 23 ans, intérieur, Américain) : 6,0 points et 3,1 rebonds
30 – Mickaël Gelabale (2,04 m, 35 ans, ailier) : 10,9 points et 4,4 rebonds
44 – Vincent Sanford (1,93 m, 29 ans, meneur-arrière, Américain) : 15,3 points, 3,8 rebonds et 2,9 passes

La saison 2017-2018 de Chalon-sur-Saône :
Pro A : 12ème avec 15 victoires et 19 défaites
Meilleur marqueur : Jérémy Nzeulie (14,0 points)
Meilleur rebondeur : Ousmane Camara (6,5 rebonds)
Meilleur passeur : Jérémy Nzeulie (3,1 passes)
Playoffs : -
Leaders Cup : -
Coupe de France : Éliminé en 1/8 de finale par Boulazac (96-100)
Basketball Champions League : 6ème du Groupe B de la saison régulière (6 victoires et 8 défaites) – Refuse de disputer la FIBA Europe Cup

La saison 2017-2018 du MSB :
Jeep Élite : 3ème avec 21 victoires et 13 défaites
Meilleur marqueur : Justin Cobbs (13,9 points)
Meilleur rebondeur : Youssoupha Fall (6,9 rebonds)
Meilleur passeur : Justin Cobbs (5,8 passes)
Playoffs : Vainqueur en finale de Monaco (3-2)
Meilleur marqueur : Justin Cobbs (14,5 points)
Meilleur rebondeur : Youssoupha Fall (5,3 rebonds)
Meilleur passeur : Justin Cobbs (6,2 passes)
Leaders Cup : Battu en finale par Monaco (78-83)
Coupe de France : Éliminé en 1/32 de finale par Gravelines-Dunkerque (69-73)
Coupe d’Europe : -

Les oppositions à Antarès :
Depuis l'accession de l'Elan Chalon en Pro A en 1996, le MSB a accueilli le club bourguignon à 24 reprises. Les 22 matchs de saison régulière ont vu 13 victoires mancelles et 9 défaites alors qu'en 2007, les Sarthois se sont inclinés dans le seul match de playoffs avant de remporter la demi-finale de Coupe de France en 2017. La saison dernière, l’équipe d’Éric Bartecheky s’est inclinée (63-66) malgré le double-double de Romeo Travis (12 points et 12 rebonds) aidé par Mykal Riley (15) et Justin Cobbs (11).

Le Mans

#0. Kendrick RAY

25 ans, 188 cm, Arrière-ailier

#1. Louis RUCKLIN

20 ans, 184 cm, Arrière-meneur

#7. Richard HENDRIX

32 ans, 206 cm, Pivot

#8. Antoine EITO

31 ans, 186 cm, Meneur-arrière

#9. Jonathan TABU

33 ans, 185 cm, Arrière-meneur

#10. Valentin BIGOTE

27 ans, 196 cm, Arrière-ailier

#11. Terry TARPEY

25 ans, 195 cm, Ailier-arrière

#12. Petr CORNELIE

24 ans, 211 cm, Intérieur

#15. Wilfried YEGUETE

27 ans, 200 cm, Intérieur

#21. Michael THOMPSON

30 ans, 178 cm, Meneur

#23. Cameron CLARK

28 ans, 198 cm, Ailier

#30. Jacques EYOUM

19 ans, 194 cm, Ailier fort

#30. Jose FAMILIA

21 ans, 201 cm, Ailier fort

#32. Brahim DOHOU

20 ans, 193 cm, Ailier-arrière

Eric BARTECHEKY

Entraineur

Dounia ISSA

Assistant

Antoine MATHIEU

Assistant

Après une entame de match gentillette, les Sarthois menaient à la fin du 1er acte (23-20). Dans le 2ème, ils étaient un instant débordés (29-30, 16ème) avant de reprendre les commandes et de mener de 4 points à la mi-temps (39-35). Au retour des vestiaires, Antoine Eïto et ses partenaires restaient sous la menace des Bourguignons et ils n’avaient que 5 points d’avance à 10 minutes du terme (54-55). Les Manceaux se détachaient alors dans le dernier acte pour s’imposer de 14 points (88-74) dans le sillage de Juice Thompson (19 points), bien aidé par Valentin Bigote (15), Richard Hendrix (13) et Antoine Eïto (11).



Le Mans

VS

Chalon-sur-Saône

88

points

74

37/70

adresse

24/59

8/25

3 points

10/30

29/45

2 points

14/29

6/10

lancers-francs

16/20

39

rebonds (off/déf)

30

22

passes décisives

15

113

évaluation

71





Après une entame de match gentillette, les Sarthois menaient à la fin du 1er acte (23-20). Dans le 2ème, ils étaient un instant débordés (29-30, 16ème) avant de reprendre les commandes et de mener de 4 points à la mi-temps (39-35). Au retour des vestiaires, Antoine Eïto et ses partenaires restaient sous la menace des Bourguignons et ils n’avaient que 5 points d’avance à 10 minutes du terme (54-55). Les Manceaux se détachaient alors dans le dernier acte pour s’imposer de 14 points (88-74) dans le sillage de Juice Thompson (19 points), bien aidé par Valentin Bigote (15), Richard Hendrix (13) et Antoine Eïto (11).

Les Cinq de départ :
MSB : Juice Thompson, Antoine Eïto, Valentin Bigote, Will Yeguete et Richard Hendrix
Chalon-sur-Saône : Justin Robinson, Bastien Pinault, Mykal Riley, Mickaël Gelabale et Ousmane Camara

Le Fil du match :
1er quart-temps : 23-20
(23-20).

2ème quart-temps : 16-15
(39-35).

3ème quart-temps : 21-20
(60-55).

4ème quart-temps : 28-19
(88-74).

  • Le MansLe Mans
  • Pts
  • Rbds
  • Pd
  • Eval

V. BIGOTE
  • 15
  • 4
  • 1
  • 15

P. CORNELIE
  • 9
  • 2
  • 0
  • 7

B. DOHOU
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0

A. EITO
  • 11
  • 3
  • 5
  • 13

J. EYOUM
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0

R. HENDRIX
  • 13
  • 5
  • 3
  • 18

K. RAY
  • 2
  • 0
  • 1
  • 0

J. TABU
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1

T. TARPEY
  • 9
  • 2
  • 0
  • 8

M. THOMPSON
  • 19
  • 1
  • 4
  • 23

W. YEGUETE
  • 9
  • 20
  • 7
  • 27

 

EQUIPE
  • 0
  • 1
  • 0
  • 1

 

TOTAL
  • 88
  • 39
  • 22
  • 113


  • Chalon-sur-SaôneChalon-sur-Saône
  • Pts
  • Rbds
  • Pd
  • Eval

E. CA
  • 2
  • 1
  • 0
  • 2

O. CAMARA
  • 7
  • 3
  • 2
  • 7

M. DOSSOU-YOVO
  • 9
  • 7
  • 0
  • 10

M. GELABALE
  • 11
  • 5
  • 3
  • 14

A. NDOYE
  • 6
  • 3
  • 1
  • 6

B. PINAULT
  • 13
  • 1
  • 3
  • 10

M. RILEY
  • 7
  • 7
  • 1
  • 9

J. ROBINSON
  • 19
  • 3
  • 5
  • 14

 

EQUIPE
  • 0
  • 0
  • 0
  • -1

 

TOTAL
  • 74
  • 30
  • 15
  • 71

Je félicite mon équipe pour cette qualification aux playoffs.
Ce soir, on a raté des paniers faciles en dessous et à chaque fois qu’on a eu un peu d’avance, on n’a jamais réussi à creuser cet avantage sur les 3 premiers quarts temps. Heureusement, on a eu la bonne idée de le faire dans le 4e. On aurait aimé être plus haut au classement mais on est bien content d’être en playoffs.
On retrouve l’ASVEL et on n’aura pas l’avantage du terrain. On est un peu obligé d’avoir la Coupe de France dans la tête mais c’est un autre contexte avec la même équipe en face. Il faut qu’on mette cela de côté et voir comment prendre l’avantage.
Il y a énormément de choses à corriger et on doit se donner les chances de passer, tout est possible. On espère récupérer Cameron Clark.
Ce n’était pas un beau match, on a juste fait le boulot ce soir. On a fait un bon 4e quart temps. Cameron nous a manqués.
Ce soir, c’était un effort collectif, on aurait pu faire mieux. On a réussi à mettre des points quand il le fallait, c’était une semaine longue. On va essayer d’enchaîner et se préparer pour la semaine prochaine.
On va jouer avec nos forces contre l’ASVEL, il va falloir jouer physiquement, bien attaquer leur zone et être vigilant face à leur intensité défensive.
On n’a plus de joueurs, on ne savait pas ce que cela allait donner. Malheureusement, cette année, nous n’avons pas été épargnés par les blessures. Nous nous sommes battus ce soir avec nos armes. On a 4 joueurs issus du centre de formation dont un de moins de 18 ans. On a tenu ce qu’on a pu tenir, c’est compliqué avec un meneur de jeu qui a dû jouer 40 minutes car il n’y a pas de rotation.
On avait un objectif de maintien en intégrant de jeunes joueurs, on n’a pas renforcé l’équipe car on n’en a pas les moyens. C’était une saison difficile, cela fait 6 ans que je suis à Chalon. On verra la suite.
Je ne suis pas mécontent de mes joueurs ce soir. Je n’ai pas trouvé Le Mans exceptionnel.
Je suis content d’avoir intégré Bastien Pinault qui va partir à Levallois.
Cette année, les favoris sont clairement l’ASVEL et Monaco. Notre erreur c’est d’avoir commencé le championnat en étant 2e en étant euphorique.
Sur la saison, je constate une incohérence dans l’arbitrage. J’ai vu le match du Mans à Dijon, c’est impensable ce qui s’est passé. On demande en France de faire joueur des jeunes mais ils ne peuvent s’exprimer, ils sont sanctionnés systématiquement. Il faut améliorer le niveau d’arbitrage, en France cette année, il n’est pas bon. C’est un problème.
On avait à cœur de bien finir le dernier match pour ne pas fausser la course aux playoffs.
On a beaucoup de blessés et des joueurs qui ne sont pas à 100%, nous avons combattu avec nos armes.
On a l’impression cette saison qu’on est toujours près mais on perd des matchs de peu de points. Il y avait une bonne entente dans l’équipe et on a appris ensemble.

Le Mans Sarthe Basket

Rue Juan Manuel Fangio
72100 LE MANS
FRANCE

 

Accueil du lundi au vendredi
de 9h à 12h et de 14h à 18h

Tél : +33 (0)2 43 50 21 80
E-Mail : billetterie@msb.fr