Jeep ELITE - 2018/2019 - 20ème journée
samedi 09 février - 20:00

Le Mans

80

       

69




18 - 10  |  18 - 17  |  21 - 22  |  23 - 20

Levallois

Quatre jours après avoir arraché in extremis leur qualification pour les huitièmes de finale de la Ligue des Champions, les Sarthois ont l’opportunité de décrocher un quatrième succès d’affilée toutes compétitions confondues. Il serait d’autant plus apprécié que les deux équipes font partie des candidats au Top 8, synonyme de playoffs. Le public d’Antarès ne demandera qu’à vibrer autant que mardi dernier, si possible en s’évitant une prolongation mettant les nerfs à rude épreuve. Cependant, les hommes d’Éric Bartecheky auront bien besoin de son soutien pour que le duel de ce samedi connaisse une issue leur étant favorable.

Le contexte :
Avec 10 victoires et 9 défaites, Levallois et le MSB partagent la 8ème place du classement de Jeep Élite avec Boulazac, Gravelines-Dunkerque et Monaco.
Lors de la dernière journée, les Levalloisiens se sont inclinés à Villeurbanne (75-81) même si Roko-Leni Ukic a totalisé 18 points alors que David Michineau et Julian Wright en ont ajouté 13 chacun et Nobel Boungou Colo 10. Pour leur part, les Manceaux se sont imposés face à Châlons-Reims (89-74) grâce à Juice Thompson (19 points), Valentin Bigote et Antoine Eïto (18 chacun) et Cameron Clark (16).

Les arbitres de la rencontre :
Mehdi Difallah, Jean-Charles Collin et Alexandre Maret

L’effectif de Levallois :
0 – David Michineau (1,84 m, 24 ans, meneur) : 8,4 points, 2,2 rebonds et 2,4 passes
1 – Cyrille Eliezer-Vannerot (2,03m, 22 ans, ailier) : 2,3 points et 2,0 passes
6 – Mouphtaou Yarou (2,06 m, 28 ans, intérieur, Béninois) : 13,6 points et 6,8 rebonds
7 – Maxime Roos (2,02 m, 23 ans, ailier) : 6,2 points et 2,0 rebonds
10 – Roko-Leni Ukic (1,96 m, 34 ans, meneur-arrière, Croate) : 13,1 points et 6,7 passes
16 – Nobel Boungou Colo (2,02 m, 30 ans, ailier) : 10,5 points et 5,5 rebonds
18 – Maalik Wayns (1,85 m, 27 ans, meneur, Américain-Biélorusse) : 1er match
25 – Ekene Ibekwe (2,06 m, 33 ans, intérieur, Nigérian) : 6,2 points et 4,0 rebonds
30 – Julian Wright (2,05 m, 31 ans, intérieur, Américain) : 13,5 points, 8,4 rebonds et 2,4 passes
77 – Ivan Février (2,04 m, 20 ans, ailier fort) : 1,9 point

85-74 pour Levallois au match aller :
A égalité après 10 minutes de jeu (28-28), les Manceaux petitement au repos (47-45). Alors que les deux équipes étaient à égalité à 10 minutes du terme (63-63), les hommes d’Éric Bartecheky payaient leurs erreurs d’inattention, leurs excès d’individualisme et leurs insuffisances intérieures. Les 18 points de Juice Thompson était insuffisants de même que les 16 de Demitrius Conger et les 11 de Cameron Clark.

La saison 2017-2018 de Levallois :
Jeep Élite : 10ème avec 16 victoires et 18 défaites
Meilleur marqueur : Klemen Prepelic (15,4 points)
Meilleur rebondeur : Gavin Ware (6,6 rebonds)
Meilleur passeur : Boris Diaw (5,0 passes)
Playoffs : -
Leaders Cup : -
Coupe de France : Éliminé en 1/2 finale par Boulazac (66-79)
Eurocup : 6ème du Groupe A de la Phase régulière (2 et 8 défaites) – Non qualifié pour le Top 16

La saison 2017-2018 du MSB :
Jeep Élite : 3ème avec 21 victoires et 13 défaites
Meilleur marqueur : Justin Cobbs (13,9 points)
Meilleur rebondeur : Youssoupha Fall (6,9 rebonds)
Meilleur passeur : Justin Cobbs (5,8 passes)
Playoffs : Vainqueur en finale de Monaco (3-2)
Meilleur marqueur : Justin Cobbs (14,5 points)
Meilleur rebondeur : Youssoupha Fall (5,3 rebonds)
Meilleur passeur : Justin Cobbs (6,2 passes)
Leaders Cup : Battu en finale par Monaco (78-83)
Coupe de France : Éliminé en 1/32 de finale par Gravelines-Dunkerque (69-73)
Coupe d’Europe : -

Le Mans

#0. Kendrick RAY

25 ans, 188 cm, Arrière-ailier

#1. Louis RUCKLIN

20 ans, 184 cm, Arrière-meneur

#7. Richard HENDRIX

32 ans, 206 cm, Pivot

#8. Antoine EITO

31 ans, 186 cm, Meneur-arrière

#9. Jonathan TABU

34 ans, 185 cm, Arrière-meneur

#10. Valentin BIGOTE

27 ans, 196 cm, Arrière-ailier

#11. Terry TARPEY

25 ans, 195 cm, Ailier-arrière

#12. Petr CORNELIE

24 ans, 211 cm, Intérieur

#15. Wilfried YEGUETE

27 ans, 200 cm, Intérieur

#21. Michael THOMPSON

30 ans, 178 cm, Meneur

#23. Cameron CLARK

28 ans, 198 cm, Ailier

#30. Jacques EYOUM

19 ans, 194 cm, Ailier fort

#30. Jose FAMILIA

21 ans, 201 cm, Ailier fort

#32. Brahim DOHOU

20 ans, 193 cm, Ailier-arrière

Eric BARTECHEKY

Entraineur

Dounia ISSA

Assistant

Antoine MATHIEU

Assistant

Les Sarthois se constituaient un matelas appréciable dans le premier quart-temps (19-10). Dans le deuxième, ils plafonnaient et ne faisaient pas mieux que jeu égal avec les Franciliens, si bien que leur avance était encore de 9 points à la mi-temps (36-27). Le passage aux vestiaires ne leur apportait pas plus la solution pour les décramponner. Du coup, à 10 minutes de la fin, l’avantage des Manceaux n’étaient que de 8 unités (57-49). Dans le dernier acte, les Levalloisiens revenaient bien à hauteur (59-59, 34ème) mais les hommes d’Éric Bartecheky avaient assez de gaz pour repartir de l’avant et s’imposer aisément (80-69). Auteur de 24 points, Juice Thompson a mené son équipe au succès avec le concours de Cameron Clark (14) alors que Valentin Bigote et Will Yeguete en ajoutaient 11 chacun.



Le Mans

VS

Levallois

80

points

69

27/58

adresse

25/61

8/19

3 points

6/23

19/39

2 points

19/38

18/21

lancers-francs

13/14

30

rebonds (off/déf)

37

15

passes décisives

9

89

évaluation

68





Les Sarthois se constituaient un matelas appréciable dans le premier quart-temps (19-10). Dans le deuxième, ils plafonnaient et ne faisaient pas mieux que jeu égal avec les Franciliens, si bien que leur avance était encore de 9 points à la mi-temps (36-27). Le passage aux vestiaires ne leur apportait pas plus la solution pour les décramponner. Du coup, à 10 minutes de la fin, l’avantage des Manceaux n’étaient que de 8 unités (57-49). Dans le dernier acte, les Levalloisiens revenaient bien à hauteur (59-59, 34ème) mais les hommes d’Éric Bartecheky avaient assez de gaz pour repartir de l’avant et s’imposer aisément (80-69). Auteur de 24 points, Juice Thompson a mené son équipe au succès avec le concours de Cameron Clark (14) alors que Valentin Bigote et Will Yeguete en ajoutaient 11 chacun.

Les Cinq de départ :
MSB : Juice Thompson, Antoine Eïto, Valentin Bigote, Cameron Clark et Will Yeguete
Levallois : Roko-Leni Ukic, Cyrille Eliezer-Vannerot, Nobel Boungou Colo, Ekene Ibekwe et Mouphtaou Yarou

Le Fil du match :
1er quart-temps : 19-10
(19-10).

2ème quart-temps : 17-17
(36-27).

3ème quart-temps : 21-22
(57-49).

4ème quart-temps : 23-20
(80-69).

  • Le MansLe Mans
  • Pts
  • Rbds
  • Pd
  • Eval

V. BIGOTE
  • 11
  • 3
  • 1
  • 9

C. CLARK
  • 14
  • 5
  • 0
  • 10

P. CORNELIE
  • 4
  • 1
  • 1
  • 3

A. EITO
  • 6
  • 3
  • 7
  • 9

R. HENDRIX
  • 5
  • 5
  • 1
  • 7

T. TARPEY
  • 5
  • 4
  • 2
  • 10

M. THOMPSON
  • 24
  • 3
  • 3
  • 25

W. YEGUETE
  • 11
  • 6
  • 0
  • 17

 

EQUIPE
  • 0
  • 0
  • 0
  • -1

 

TOTAL
  • 80
  • 30
  • 15
  • 89


  • LevalloisLevallois
  • Pts
  • Rbds
  • Pd
  • Eval

N. BOUNGOU
  • 14
  • 11
  • 2
  • 21

C. ELIEZER-VANEROT
  • 4
  • 3
  • 0
  • 4

I. FEVRIER
  • 0
  • 3
  • 0
  • -3

E. IBEKWE
  • 19
  • 5
  • 0
  • 19

D. MICHINEAU
  • 5
  • 1
  • 1
  • -3

M. ROOS
  • 0
  • 2
  • 1
  • 1

N. SAKO
  • 4
  • 3
  • 1
  • 8

R. UKIC
  • 21
  • 1
  • 4
  • 21

M. WAYNS
  • 2
  • 2
  • 0
  • -3

M. YAROU
  • 0
  • 0
  • 0
  • -2

 

EQUIPE
  • 0
  • 6
  • 0
  • 5

 

TOTAL
  • 69
  • 37
  • 9
  • 68

Eric Bartecheky
Il faut mettre en avant l’équipe de Levallois avec un joueur majeur en moins, Julian Wright. Cela ressert l’équipe et donne du temps de jeu aux autres. De plus, ils ont eu Mouphtaou Yarou qui s’est blessé au début du match. Ce n’était pas simple.
On a réussi à prendre un avantage, ils ont multiplié les défenses avec beaucoup de zones qu’on ne retrouve pas souvent. On est bien content de prendre cette victoire, cela aurait pu basculer de l’autre côté. Il faut donner du crédit à Levallois qui a cette capacité de revenir. C’est une équipe qui ne lâche pas. On n’a pas trouvé de solutions en attaque à un moment du match et eux ont mis les 3 points à l’image de Ukic, on perdait même des ballons, c’était difficile.
On est à égalité au goal average, on ne le prend pas mais on ne le perd pas non plus. C’est bien d’avoir une autre victoire au compteur quand on enchaîne les matchs.
Tout n’a pas été très bien ce soir, mais on va se reposer pour bien figurer en coupe de France contre une équipe de Boulazac qui a des qualités cette année.

Juice Thompson
J’espère que la blessure de Yarou n’est pas trop grave.
On a eu nous aussi des blessés et des malades, on doit faire avec. On a quand même fait un bon travail et la zone nous a posée quelques problèmes. Mais on a cette nouvelle victoire et chacun de nous va continuer à s’entraîner dur pour jouer à fond les matchs. On doit se préparer pour notre prochaine échéance mercredi en coupe de France.

Frédéric Fauthoux
C’est rare mais ça fait très mal car les mecs ont été superbes, on s’est battus avec nos armes. Julian Wright n’est pas là, Mouphtaou Yarou était absent au bout de 3 minutes de jeu. On aurait même pu gagner, on revient à égalité mais c’est passé à côté. Je vais retenir simplement l’abnégation et la combativité de cette équipe.
Il fallait trouver des stratégies pour les perturber ce qu’on a très bien fait. Ce soir, c’est compliqué, il faut se remettre à la recherche de deux joueurs et ce n’est pas simple en février. Quant à Mouphtaou Yarou, c’est une blessure très grave.

Benjamin-David Ngondo-Bayela
C’est compliqué de perdre Mouphtaou Yarou qui est un élément important. Il fallait rester soudés et concentrés dans le match pour garder un certain niveau de jeu sans compter Roko-Leni Ukic qui s’est blessé aussi un peu.
On a pris un éclat dans le premier quart temps et on a réussi à revenir. Cela est passé à très peu dans le money time.
On a fait quelques erreurs en fin de match qui nous ont coûtés le match.
C’est la première fois que je joue en Jeep Elite. Les coaches m’avaient prévenu d’être prêt. Avec la blessure de Mouphtaou, je voulais jouer pour lui, cela m’a aidé.
Personnellement, j’ai une fracture du nez, je me suis pris un coup à l’entraînement. J’espère qu’on aura des jours meilleurs. Concernant Mouphtaou, il semble que ce soit une rupture du talon d’Achille.

Le Mans Sarthe Basket

Rue Juan Manuel Fangio
72100 LE MANS
FRANCE

 

Accueil du lundi au vendredi
de 9h à 12h et de 14h à 18h

Tél : +33 (0)2 43 50 21 80
E-Mail : billetterie@msb.fr