Mouphtaou Yarou au MSB

Écrit par Damien le .

Le Mans Sarthe Basket a le plaisir de vous annoncer la signature du pivot Mouphtaou Yarou (2,06m, 24 ans) jusqu'au terme de la saison 2015-2016.

Originaire du Bénin et francophone, ce pur centre, très convoité à sa sortie du lycée, s'est formé sur les bancs de l'université américaine de Villanova. Non retenu par les franchises NBA à sa sortie en 2013, il a démarré sa carrière professionnelle à Radnicki Kragujevac, club serbe inscrit en ligue adriatique et en Eurocup. Parti en décembre, ce beau gabarit de 120 kilos a quand même trouvé le temps d'y marquer les esprits.

Yarou 2

MVP de la semaine 2 en Eurocup, Mouphtaou a terminé la phase régulière à la place de n°1 à l'évaluation (28,4) et au rebond (13,1). Et à la 10e aux points inscrits (17,1 à 67.5% aux tirs). En ligue adriatique, même punition ou presque : n°1 aux rebonds (10,5) et n°3 à l'évaluation (17,7), avec un impact offensif moindre (11,9pts à 54.8% aux tirs). Normal pour un intérieur davantage référencé pour son labeur défensif.

Cette première signature de l'intersaison, en sus de l'arrivée aux commandes de l'entraineur Erman Kunter, lance les hostilités sur le terrain du recrutement. A ce jour, Antoine Eïto, Dounia Issa, Charles Kahudi (clause de sortie contre indemnité de transfert), Kevin Mendy et Mouphtaou Yarou sont les cinq individualités sous contrat professionnel.

Yarou 3

Repères
Clubs : Villanova (NCAA) de 2010 à 2013. Radnicki Kragujevac (Serbie) en 2014.

Coupes européennes : Eurocup en 2014.

Distinctions : Parade All-American Third Team (Top 15) et USA Today All-USA Second Team (Top 10) en 2009 à sa sortie du lycée Montrose Christian School.

Déclaration de Mouphtaou Yarou
« Signer au MSB, un club reconnu en Europe, est une opportunité et une chance. En cela, je ne veux pas décevoir l'organisation. Après une première expérience difficile en Europe, avec un basket très différent de celui appris en NCAA, j'ai conscience que la France est un bon spot pour moi. J'apporterai toute mon énergie, mon engagement en défense, ma présence au rebond. Etant un joueur d'équipe, ma mission sera d'être prêt à faire tout ce que le staff me demande pour permettre à l'équipe d'être la meilleure possible, et bien sûr de gagner (...) Autrement, j'ai débuté le basket à 12 ans au Bénin. Sur les conseils de mon frère, j'ai peu à peu arrêté le football en raison de ma croissance. Intégré à une école militaire, j'ai quitté mon pays à 16 ans pour, justement, entrer dans un lycée militaire aux Etats-Unis. Finalement, j'y ai attiré l'attention des recruteurs et j'ai accepté la bourse universitaire de Villanova. En trois ans, j'ai décroché mon diplôme en business international et, actuellement, je poursuis mes études en administration financière. D'ailleurs, depuis décembre, je suis sur le campus de ma fac. Je m'entraine individuellement avec le préparateur physique et avec le coach des fondamentaux pour, en fin de journée, disputer des matches avec les gars de l'équipe. Sans compétition, il n'était pas question de couper. J'aurais aimé arriver plus tôt au Mans cet été pour être opérationnel le plus vite possible mais on m'a dit de patienter. En tout cas, je ferai le maximum pour être prêt à la reprise. »

Déclaration d'Erman Kunter
« Sa première année en Europe, même écourtée, est très positive. Mouphtaou, un jeune joueur dans son vécu, possède une grande marge de progression. Il doit travailler pour apprendre les finesses du jeu européen, et nous sommes là pour l'aider à se développer. La clef de sa progression est ici, dans son approche et sa capacité à assimiler un autre basket. Et comme il n'est pas totalement rookie, l'adaptation devrait être facilitée. Pur pivot, il va nous aider au rebond, un domaine dans lequel le MSB était souvent trop déficitaire l'an dernier. »

 

Equipes

Compétitions