Gravelines-Dk - MSB : 71-68

Écrit par Pascal le .

Arborant son nouveau visage, le MSB a inquiété le BCM avant de tomber avec les honneurs.

Pour la 2ème fois en 8 jours, les Manceaux ont subi la loi du BCM. Sans démériter, le MSB, en pleine reconstruction, s’est incliné de 3 petits points dans l’antre du vainqueur de la Leaders Cup mais également leader de la Pro A. Les débuts de Darius Washington, quoique timides (5 points, 5 rebonds et 4 passes) ont été encourageants alors que Marko Keselj a donné un aperçu de ses possibilités (14 points et 9 rebonds). Profitants des faux-pas de l’ASVEL et de Paris-Levallois, les Sarthois conservent leur 4ème place au classement avant de rencontrer successivement les Parisiens et les Rhodaniens.  

Le Film du match :
Les Manceaux rentraient bien dans le match (4-0, 2ème). Les Nordistes ne tardaient pas à répliquer avant de prendre le commandement (7-10, 5ème). Pourtant, les Sarthois parvenaient à s’échapper (23-14, 10ème) mais Juby Johnson réduisait l’écart en toute fin de 1er quart-temps (23-17). Alors que les Nordistes se montraient pressants (23-21, 14ème), un triple de Darius Washington puis un panier intérieur de JP Batista éloignaient les locaux (28-21, 17ème). Cam Long portait l’avantage manceau à 10 unités (38-28, 20ème) avant que Yannick Bokolo ne clôture la marque de la 1ère mi-temps (38-30). Au retour des vestiaires, JP Batista redonnait 10 longueurs d’avance aux siens. Le BCM répliquait sèchement en inscrivant 10 points sans en encaisser un seul (40-40, 24ème). A coup de paniers primés, les Sarthois conservaient le commandement (51-46, 29ème). Mais, finissant le 3ème acte en trombe, les Gravelinois prenaient le dessus (51-53). Après avoir encaissé un terrible 0-12 à cheval sur les 3ème et 4ème quarts-temps, les Manceaux étaient relégués à 7 longueurs (51-58, 33ème). Les Nordistes tenaient le match même si Marko Keselj ramenait son équipe à portée de fusil (60-62, 36ème). Juby Johnson ponctuait une nouvelle série gravelinoise (62-69, 38ème). Après un dernier baroud d’honneur (68-69, 39ème), les joueurs de JD Jackson rendaient les armes (68-71).          

Le Manceau du match :
Au sein d’une équipe mancelle une nouvelle fois victime de sa maladresse, Marko Kesselj a été le seul à afficher un pourcentage supérieur à la moyenne (62,5%). Réussissant 5 paniers sur 8 tirs et ajoutant 3 lancers-frans sur 4, le Serbe terminait avec 14 points à son compteur. De manière inattendue, il régnait dans la raquette mancelle et frôlait le double double en captant 9 rebonds. Finissant avec la meilleure évaluation du match (19), il laissait entrevoir une belle marge de progression pour peu qu’il retrouve son adresse à longue portée après s’être contenté d’un 1/4 depuis l'arc à Sportica.

Le Chiffre du match :
3. Les Manceaux se sont inclinés de 3 points face aux récents vainqueur de la Leaders Cup. Il s’en est fallu d’un panier pour que les deux équipes n’aillent en prolongation. Justement, les joueurs de JD Jackson n’ont réussi que 4 paniers à 3 points sur 16 tentatives (soit 25,0%) quand les Nordistes ont fait mouche à 5 reprises pour 10 essais seulement (soit 50,0%). 1 panier à 3 points de moins pour les Sarthois a fait la différence. Penser qu'un brin de réussite supplémentaire des hommes de JD Jackson aurait pu faire basculer la rencontre en leur faveur ne fait qu'aviver les regrets.

Equipes

Compétitions