Gravelines-Dk - Espoirs : 83-84

Écrit par Sapco le .

Finissant en boulet de canon, les Manceaux ont coiffé les Nordistes sur le poteau.

Souvent dans les réactions d’après-match, l’assistant Mathieu Lemercier ou les joueurs se plaisent à faire valoir leur expérience des fins de matchs serrés. A Sportica, ils ont sorti le grand jeu alors qu’ils accusaient un retard de 6 points à 2 minutes de la fin (77-83). Avec leurs tripes et un brin de sens tactique, ils plaçaient un terrible 7-0 pour décrocher une importante victoire (84-83), consolidant ainsi leur place de leaders.

Le Film du match :
D’entrée de jeu, les deux équipes se rendaient coup pour coup (8-8, 5ème). Le premier break était l’oeuvre des Nordistes (9-13, 6ème) auquel les Manceaux répondaient sèchement (15-13, 7ème). Les Sarthois s’échappaient à leur tour (23-18, 9ème) mais les Maritimes réagissaient et après 10 minutes le score était de parité (23-23). Le 2ème quart-temps était tout aussi équilibré avec de multiples changements de leader. Ainsi les Manceaux prenaient 3 points d’avance (31-28, 15ème) avant d’en avoir 5 de retard (38-43, 18ème). C’est avec le même écart que le repos était atteint (46-51). Petit à petit, les joueurs d’Antoine Mathieu lâchaient prise dans le 3ème acte (52-63, 29ème). Ils étaient relégués à 13 longueurs (56-69, 30ème) avant que Corentin Desnos ne plante un triple ramenant les siens à 10 encablures à 10 minutes du terme (59-69). Sans se précipiter, les Sarthois grignotaient leur retard jusqu’à égaliser par Soriah Bangura (73-73, 35ème). Les Gravelinois reprenaient les devants (73-79, 36ème) mais les Sarthois répliquaient (77-79, 37ème). Quant les Nordistes se redonnaient un petit bol d’air (77-83, 38ème), les Manceaux jouaient leur va-tout et se lançaient dans un 7-0 victorieux ponctué par 2 paniers de Khadim Fall (84-83, 40ème). Le dernier tir lointain du Gravelinois Hugo Dumortier ne trouvait pas la cible. Les Manceaux pouvaient exulter.     

L’Homme du match :
Fidèle à son habitude, Soriah Bangura s’est dépensé sans compter tout au long des 29 minutes qu’il a passées sur le parquet de Sportica. Agressif à souhait en attaque, il a provoqué 5 fautes qui lui ont, entre autres, permis de tenter 7 lancers-francs avec 5 réussites à la clé. Au sein d’un groupe sarthois dominateur au rebond (36 à 26), il a capté 6 ballons sous les panneaux dont 2 dans la peinture gravelinoise. Hyper-actif, il a largement contribué à la marque mancelle avec une réussite appréciable. En plus de ses 5 lancers-francs, il a rentré 9 paniers sur 12 tentatives et s’est, de loin, adjugé le titre de meilleur marqueur manceau avec 23 points à son compteur.   

Le Chiffre du match :
1. Les Espoirs ont gagné d’1 point et ce n’est pas tout. Dans cette courte victoire, ils ont seulement pris leur revanche sur les Maritimes qui leur avaient infligé leur 1ère défaite de la saison à Antarès (68-81). Non seulement, cette 17ème victoire des Manceaux consolide leur 1ère place au classement mais ils voient les vaincus du jour relégués à 3 victoires derrière eux.

Equipes