Articles

MSB - Azovmash Mariupol : 75-67

Écrit par Pascal le .

Le MSB, battu à l’aller (76-79), a remporté, pour l’honneur, son premier match d’Eurocup au détriment d’Azovmash Mariupol (75-67). Privés de Last 16, les Manceaux ont encore à se déplacer à Novo Mesto (Slovénie), mardi prochain, pour terminer leur saison européenne.

A Alain Koffi et Antoine Diot, absents de longue date, Marcellus Sommerville et Will Coleman étaient venus ajouter leurs noms à la liste des blessés. Pire, avec Travon Bryant qui avait ressenti une contracture au mollet, le staff manceau ne prenait aucun risque et l’économisait en vue des futures joutes nationales. Dans un match sans enjeu, les deux équipes étant déjà éliminées, les remplaçants et les jeunes allaient saisir leur chance. 

Le Tournant du match :
Après l’habituel retard à l’allumage (2-10, 4ème), les Manceaux étaient revenus à hauteur des Ukrainiens (21-21, 14ème). Pourtant, ce sont les visiteurs qui menaient la danse (30-33, 18ème). L’égalisation venait d’un triple de Thomas Ceci avant que Babacar Niang ne marque sous le cercle. Taylor Rochestie prenait soin de convertir 2 lancers-francs pour donner 4 longueurs d’avance aux siens au repos (37-33). Au retour des vestiaires, la dynamique était toujours mancelle. Taylor Rochestie et JP Batista alimentaient la marque (45-33, 23ème). D’un 15-0 initié par les minots et ponctué par les cadres, les Sarthois avaient définitivement mis la main sur la partie.

L’Homme du match :
A la peine face à Novo Mesto et Vilnius, Taylor Rochestie a montré qu’Azovmash lui réussissait plutôt bien. Impérial en Pro A, il a profité du dernier match européen des Manceaux à domicile pour réaliser sa meilleure performance. Malheureux derrière l’arc (0/4), il sévissait à l’intérieur (7/11) et ne loupait aucun des ses lancers-francs (4/4) pour totaliser 18 points. Ayant ramassé 6 rebonds et servi ses partenaires à 3 reprises, il s’octroyait la meilleure évaluation de tous les acteurs (20).  

Le Chiffre du match :
40. Soit le total des points inscrits par le banc manceau. Nobel Bougou Colo avait profité de ses 26 minutes sur le parquet pour marquer 14 points et prendre 9 rebonds, allant même jusqu’à talonner Taylor Rochestie à l’évaluation (18). Ayant laissé Max Kouguere démarrer, Alex Acker ajoutait 15 unités (7/16 aux tirs). Henri Kahudi (2 points) faisait figure de vétéran quand Babacar Niang (6 points) et Thomas Ceci (3 points) donnaient quelques instants à l’équipe sarthoise un doux parfum d’Espoirs. Antoine Mathieu, assistant de JD Jackson, appréciait, lui qui entraîne les Espoirs du MSB, leaders de leur championnat.

Equipes