Pro A - 9ème journée
19/11/2016 - 20:00
Antares, Le mans
 
65 60
Le Mans 22-16, 35-37, 51-53, 65-60 Dijon
Composition   Composition
  • Écrit par , vendredi 18 novembre 2016 10:20

    Après leur performance en Turquie, les Manceaux vont être sur leurs gardes au moment de recevoir la JDA ce samedi à 20 heures.

    Le temps est au beau sur le MSB qui reste sur 4 victoires consécutives, Pro A et BCL confondues. L’absence de Ryan Pearson n’a pas empêché les Sarthois d’empocher leurs deux premiers succès de la saison à l’extérieur (à Levallois et Karsiyaka). Les Manceaux auraient pourtant tort de céder à l’euphorie au moment d’affronter Dijon. En effet, les Bourguignons affichent le même bilan qu’eux. De plus, la JDA a souvent causé bien des tracas aux équipes sarthoises à Antarès.   

    La tendance :  
    Comme les Sarthois, les Bourguignons sont toujours en course en Coupe de France. En 1/8 de finale, ils défieront Paris-Levallois en banlieue parisienne le 27 janvier 2017 alors que les Manceaux iront à Lille (Pro B) le lendemain. En Pro A, Dijon et le MSB sont 5èmes avec 4 victoires et 4 défaites à égalité avec Hyères-Toulon, Paris-Levallois, Limoges, Châlons-Reims et Lyon-Villeurbanne. Lors de la dernière journée, la JDA s’est inclinée sur son parquet d’un tout petit point face à Nanterre après prolongation (72-73), concédant au passage sa 1ère défaite à domicile. Le double-double de Jacques Alingue (11 points et 10 rebonds) n’a pas suffi pas plus que les 14 points d’Axel Julien, les 12 de Ryan Brooks ou les 11 de David Holston. Pour leur part, les Sarthois ont ouvert leur compteur victoires en déplacement en s’imposant à Levallois (57-50) dans le sillage de Mike Gelabale (13 points), Will Yeguete (12 points et 11 rebonds et Pape-Philippe Amagou(10 points). Ils sont plus à l’aise à Antarès où ils n’ont concédé qu’une défaite face à Monaco (81-83). Tout comme le MSB, la JDA figure au 14ème rang des attaques avec 72,4 points marqués. Par contre, la défense bourguignonne est un tantinet moins perméable (4ème avec 73,3 points encaissés) que la mancelle (6ème, 74,3). Avec 8,9 prises, Will Yeguete est le 3ème rebondeur du championnat, un secteur dominé par deux autres Français, le Francilien Vincent Poirier (10,4) et le Palois Alain Koffi (9,8). Seuls engagés sur la scène européenne, les Sarthois viennent de réaliser une grosse performance en s’imposant en Turquie contre Pinar Karsiyaka (79-66) et occupent la 1ère place du Groupe B de la Ligue des Champions.

    Les leaders de chaque équipe :
    David Holston est le meilleur de la JDA tant à la marque (12,3 points) qu’aux passes (5,9). En attaque, il est bien aidé par Keaton Grant qui totalise 12,0 points. Avec 6,3 prises, Jacques Alingue est le Top-rebondeur dijonnais. Dans les rangs sarthois, Ryan Pearson, blessé, culmine à 12,3 points, suivi par Olivier Hanlan (11,3). Will Yeguete compile 9,9 points et 8,9 rebonds pour la meilleure évaluation mancelle (16,0) alors que Giordan Watson ajoute 4,4 passes à ses 8,8 points.

    Les joueurs de base de Dijon :
    En place depuis 2 saisons, Laurent Legname, le coach, s’appuie sur 3 extérieurs américains qui ont débuté les 8 matchs. Petit, le meneur David Holston (1,73 m, 30 ans) est difficile à défendre. Après des débuts difficiles avec la JDA la saison dernière, il est monté crescendo pour finir en trombe. Il n’a pas perdu ses capacités pendant l’été (12,3 points et 5,9 passes). Ainsi, il n’a fini qu’un seul match à moins de 10 points avec une pointe à 18 à Reims. Tout comme David Holston, l’arrière Ryan Brooks (1,93 m, 28 ans) a rempilé. Lui aussi est monté en puissance lors de la saison écoulée. Au-delà de ses 9,9 points, il joue un grand rôle dans le groupe de Laurent Legname qui apprécie ses qualités défensives. Bon en attaque en Allemagne (plus de 15 points de moyenne), Keaton Grant (1,93 m, 29 ans) y brillait également en défense. Il apporte 12,0 points à la JDA. Pour le poste 4, Laurent Legname a le choix est partagé entre l’inexpérimenté mais énergique rookie Isaiah Miles (2,01 m, 22 ans) qui compile (9,3 points et 4,4 rebonds) et le solide Jacques Alingue (2,01 m, 28 ans) qui assure le rebond (6,3 prises). Après un an d’arrêt suite à une rupture des ligaments croisés d’un genou, Johan Passave-Ducteil (2,00 m, 31 ans) a repris du service avec Bourg-en-Bresse (Pro B) au printemps dernier. Laurent Legname a pris le pari de lui confier la raquette bourguignonne. Le coach est rassuré quant à ses capacités offensives (9,5 points) même s’il ne saute plus très haut (2,4 rebonds). Axel Julien (1,85 m, 24 ans) est une efficace doublure de David Holston à la mène (8,8 points, 2,6 rebonds et 2,9 passes). Comme Johan Passave-Ducteil, Marc Judith (1,93 m, 29 ans) a connu les riches heures de Nanterre avant de partir en Bourgogne durant l’été 2015. Féroce défenseur, il a connu une fin octobre de feu pendant laquelle il a marqué 14 points à Reims (5/5 aux tirs) puis 8 points face à Nancy. Ces performances donnent du volume à ses statistiques (4,0 points et 2,9 rebonds).

    L’effectif de Dijon :
    Meneurs : David Holston, Axel Julien
    Extérieurs : Ryan Brooks, Keaton Grant, Marc Judith, Jean-Philippe Dally, Noah Burell, Martin Imhoff
    Intérieurs : Jacques Alingue, Isaiah Miles, Johan Passave-Ducteil, Junior Mbida
    Coach : Laurent Legname

    L’effectif du MSB :
    Meneurs : Giordan Watson, Gregory Bengaber
    Extérieurs : Olivier Hanlan , Pape-Philippe Amagou, Mickaël Gelabale, Lahaou Konaté
    Intérieurs : Ryan Pearson, Petr Cornelie, Wilfied Yeguete, Mouphtaou Yarou, Jonathan Jeanne
    Coach : Erman Kunter

    Les arbitres de la rencontre :
    Jean-Charles Collin, Thomas Kerisit et Michaël Milliot

    Les oppositions à Antarès :
    En 24 réceptions, le MSB a enregistré 17 victoires et 5 défaites en saison régulière alors que le bilan est de 1 succès et 1 revers en playoffs, à chaque fois en quarts de finale. 2 défaites mancelles ont marqué les esprits. Ainsi, lors du Match des Champions qui comptait pour la 1ère journée de la saison 2006-2007, le MSB, champion de France en titre, s’est incliné de très peu (69-70). Plus tard, l’équipe de J.D. Jackson s’est fait surprendre par les Bourguignons lors du premier match des quarts de finale des playoffs 2014 (75-80). La dernière victoire dijonnaise à Antarès remonte au 11 avril 2015 quand les joueurs d'Erman Kunter ont perdu (63-80) malgré les efforts de Mouph Yarou (18 points et 9 rebonds) alors qu'aucun autre Sarthois n'atteignait les 10 points. La saison dernière, les Manceaux se sont imposés (62-57) à l’occasion du dernier match de l’année 2015. Mouph Yarou a grandement contribué à la victoire en compilant 14 points et 13 rebonds pour une évaluation de 23 alors que Ty McKee ajoutait 13 points et Chris Lofton 10.

  • Écrit par , samedi 19 novembre 2016 21:10

    Au terme d’un match serré, les Manceaux sont venus à bout des Dijonnais dangereux jusqu’au bout.

    Il s’est encore vérifié que la JDA Dijon pose chaque année beaucoup de problèmes au MSB. Pourtant, les Manceaux se sont détachés dans le 1er quart-temps pour compter jusqu’à 12 points d’avance (22-10, 8ème). Sans s’affoler, les Bourguignons sont revenus au contact dans le 2ème acte et ils menaient même au repos (35-37). S’en est suivi un combat et il a fallu attendre la dernière minute pour que le match livre son verdict en faveur du Mans. Avec un nouveau double-double (11 points et 12 rebonds), Will Yeguete a encore été robuste et il a eu le soutien d’Olivier Hanlan (12 points), Giordan Watson (11) et Mike Gelabale (10).

    Les Cinq de départ :
    MSB : Giordan Watson, Olivier Hanlan, Lahaou Konaté, Mike Gelabale et Will Yeguete
    Dijon : Axel Julien, Ryan Brooks, Keaton Grant, Isaiah Miles et  Jacques Alingué

    Le Film du match :
    1er quart-temps : 22-16
    Les Manceaux rentraient les premiers dans le match (7-2, 3ème). Giordan Watson enquillait un 3+1. Petr Cornelie poussait l’avance à 10 unités (15-5, 6ème). Will Yeguete l’entretenait (17-7, 7ème). Isaiah Miles sévissait depuis l’arc (17-10, 7ème). Will Yeguete l’imitait puis, en final de contre-attaque, Petr Cornelie donnait au MSB un avantage maximal de 12 points (22-10, 8ème). Les Bourguigons s’évertuaient à le réduire de moitié en fin de 1er acte (22-16).

    2ème quart-temps : 13-21
    Isaiah Miles les rapprochaient encore plus (22-18, 12ème). Petr Cornelie et Pape-Philippe Amagou se donnaient de l’air (26-18, 13ème). Jonathan Jeanne enthousiasmait alors le public en contrant David Holston avant de dunker de l’autre côté du rectangle (28-18, 14ème) . Nullement impressionnés, les joueurs de Laurent Legname assénaient un 11-0 pour s’emparer des commandes (28-29, 18ème). Après 2 lancers-francs de Mouph Yarou, ils remettaient ça avec un 6-0 pour reléguer les Sarthois à 5 longueurs (30-35, 20ème). En répondant à 2 lancers-francs de Will Yeguete, David Holston maintenait l’écart (32-37, 20ème). Au buzzer de la mi-temps, Giordan Watson plantait un panier bonifié réconfortant (35-37).

    3ème quart-temps : 16-16
    Au retour des vestiaires, Olivier Hanlan égalisait (37-37, 22ème). Il récidivait  en imitant Isaiah Miles qui avait sévit depuis les 6,75 m (40-40, 24ème). Isaiah Miles marquait encore (40-42, 24ème). Les Manceaux s’offraient un 7-0 composé exclusivement de lancers-francs, 1 pour Lahaou Konaté et 6 de suite pour Mike Gelabale (47-42, 27ème). Les 5 points d’avance pour les Manceaux étaient balayés par 2 paniers bonifiés d’affilée d’Axel Julien (47-48, 28ème). Après que Mike Gelabale et Olivier Hanlan aient redonné l’avantage aux leurs (49-48, 30ème puis 51-50), Isaiah Miles le reprenait avec un panier lointain en fin de 3ème période (51-53).

    4ème quart-temps : 14-7
    Les Bourguignons tentaient une échappée (54-58, 34ème). Petr Cornelie et Olivier Hanlan faisaient la jonction (58-58, 35ème). Lahaou Konaté, Will Yeguete et Giordan Watson poursuivaient un 9-0 décisif (63-58, 39ème). Isaiah Miles n’abdiquait pas (63-60, 39ème). Lahaou Konaté fixait le score à 7 secondes et 2 dixièmes du terme (65-60, 40ème). Vincent Royet, le speaker d’Antarès, demandait alors au public de se lâcher. Ce qu’il faisait tout soulagé et ravi (65-60).

    L’Homme du match :
    Impeccable depuis l’arc (1/1) ou sur la ligne de lancer-franc (2/2), Will Yeguete a totalisé 11 points à 4/7 aux tirs qu’il a agrémenté de 12 rebonds dont 3 offensifs pour son 4ème double-double de la saison en 9 matchs de Pro A. De plus, ses 4 passes et son interception lui ont valu la meilleure évaluation de tous les acteurs à égalité avec Isaiah Miles (25). Si le Dijonnais n’a pas quitté le parquet du match, Will Yeguete y a passé 33 minutes.
     
    Le Chiffre du match :
    5. En s’imposant de 5 points, les Sarthois ont obtenu leur 5ème victoire de la saison en Pro A ce qui leur vaut d’occuper la 5ème place du classement en compagnie de Paris-Levallois. Moins adroits (22/56, soit 39,3%) que les Bourguignons (24/54, 44,4%), les joueurs d’Erman Kunter ont compensé en prenant 5 rebonds offensifs de plus que leurs adversaires (14 contre 9), confirmant ainsi une agressivité offensive qui leur a permis d’obtenir 19 lancers-francs (13 pour la JDA) et d’en convertir 16 contre 7 pour les visiteurs.

     

  •  LE MANS Min Pts Tot. % T3 T2 LF F FPR Rbds Int Co BP PD Eva.
       WATSON G 31 11 4/10 40 2/3 2/7 1/1 2 1 0 2 0 3 3 7
       KONATÉ L 33 6 2/10 20 0/3 2/7 2/4 0 2 6 4 0 2 3 7
       YEGUETE W 23 11 4/7 57 1/1 3/6 2/2 4 3 12 1 1 1 4 25
       CORNELIE P 10 6 3/4 75 0/1 3/3 0/0 2 0 4 0 0 0 0 9
       YAROU M 20 4 1/6 17 0/0 1/6 2/2 1 2 4 0 0 0 1 4
       GELABALE M 23 10 3/6 50 0/1 3/5 4/4 2 4 3 0 0 0 1 11
       AMAGOU P 23 3 1/5 20 0/2 1/3 1/2 3 3 1 0 0 2 1 -2
       HANLAN O 32 12 3/6 50 2/2 1/4 4/4 3 6 2 0 0 4 5 12
       JEANNE J 5 2 1/2 50 0/0 1/2 0/0 1 0 2 0 1 0 1 5
       EQUIPE 200 0 0/0 0 0/0 0/0 0/0 0 0 4 0 0 3 0 1
       TOTAL 200 65 22/56 39 5/13 17/43 16/19 18 21 38 7 2 15 19 79

     DIJON Min Pts Tot. % T3 T2 LF F FPR Rbds Int Co BP PD Eva.
       ALINGUE J 24 9 4/5 80 0/0 4/5 1/3 3 3 3 0 1 3 0 7
       JUDITH M 18 2 1/3 33 0/1 1/2 0/1 1 1 2 0 0 1 1 1
       BROOKS R 33 2 1/6 17 0/1 1/5 0/0 4 0 1 0 0 3 3 -2
       GRANT K 26 2 0/6 0 0/2 0/4 2/2 1 4 5 0 0 4 1 -2
       HOLSTON D 22 6 3/10 30 0/4 3/6 0/0 5 1 3 1 0 0 4 7
       PASSAVE-DUCTEIL J 8 2 1/2 50 0/0 1/2 0/0 4 2 1 1 0 1 1 3
       MILES I 40 21 8/14 57 3/4 5/10 2/2 0 2 7 2 1 0 0 25
       JULIEN A 21 12 4/6 67 2/4 2/2 2/3 3 4 0 1 0 2 4 12
       MBIDA J 8 4 2/2 100 0/0 2/2 0/2 0 1 1 0 0 0 1 4
       EQUIPE 200 0 0/0 0 0/0 0/0 0/0 0 0 4 0 0 1 0 3
       TOTAL 200 60 24/54 44 5/16 19/38 7/13 21 18 27 5 2 15 15 58
  • Écrit par , samedi 19 novembre 2016 22:18

    W Yeguete (MSB)

    20161119 215244-800x600

    On a joué contre une bonne équipe de Dijon. Ils sont bien revenus dans le match, on a su prendre les bons shoots et bien défendre avec seulement 7 points encaissés dans le 4e quart temps. Ils ont réussi à rehausser leur niveau de jeu en revenant et en menant de 2 points à la mi-temps. Dans le 4e quart temps, on a réussi à les cadenasser en fin de période. On sait maintenant terminer les matchs, c'est bien. Personnellement, je travaille beaucoup, j'essaie d'apporter dans tous les domaines pour aider mon équipe à gagner les matchs, c'est d'ailleurs ce qui est le plus important. On a un bon groupe, un bon staff, on se donne les bonnes conditions pour progresser, et j'ai confiance.

    E Kunter (MSB)

    20161119 215608-800x600

    Après l'enchaînement des matchs, c'est bien de gagner car ce n'est pas chose facile avec les déplacements en Coupe d'Europe. On s'accroche, c'est important. On rejoue maintenant mardi, il faut soigner certains joueurs comme Petr Cornelie qui a demandé à sortir du match pour une entorse. On va essayer de voir demain l'état physique de Ryan Pearson.
    Quand on enchaîne les matchs, c'est toujours le même scénario qui se produit : rester dans le match et garder la discipline. Il faut jouer dans le bon timing. On a bien défendu et mis des tirs, c'est la victoire qui compte.

    L Legname (Dijon)

    20161119 215929-800x600

    J'ai toujours la même impression avec un scenario qui se répète depuis le début de la saison. On est le Père Noël, on donne les matchs. On n'est pas assez dur, il y a des erreurs qu'on ne doit pas faire, c'est très frustrant. Quand l'équipe adverse se durcit, on manque de talents, les joueurs ne sont pas au niveau où on les attend, on manque de tueurs dans l'équipe.
    On a pourtant la possibilité de gagner mais il faudrait que chacun joue en même temps. Il y a des choses intéressantes comme à tous les matchs mais le résultat est là, on perd. Il faut continuer à travailler car on voit qu'on n'est pas loin. On est les rois des bonnes défaites.

    A Julien (Dijon)

    20161119 215008-800x600

    Je suis déçu car on a su réagir après un début catastrophique. On sait que Le Mans sait entrer dans le match. On a fait des erreurs. En seconde mi-temps, on s'est laissé marcher dessus, on a perdu 15 balles dans la rencontre, c'est compliqué de gagner dans ces conditions surtout qu'on a n'a pas d'adresse exceptionnelle. L'équipe du Mans a pris l'ascendant sur nous.
    Depuis 3 matchs, c'est toujours pareil, dès que l'équipe adverse lève le niveau, on perd complètement pied. On doit être plus dur avec nous-mêmes. Si on répond présent à cette hausse d'agressivité, ça ira mieux après.

    Pièce(s) jointe(s):
    Télécharger ce fichier (A Julien (Dijon).MP3)A Julien (Dijon).MP33207 Kb
    Télécharger ce fichier (E Kunter (MSB).MP3)E Kunter (MSB).MP34228 Kb
    Télécharger ce fichier (L Legname (Dijon).MP3)L Legname (Dijon).MP37380 Kb
    Télécharger ce fichier (W Yeguete (MSB).MP3)W Yeguete (MSB).MP34464 Kb

Equipes

Compétitions