Pro A - 5ème journée
22/10/2016 - 18:30  
Antares, Le mans
 
81 83
Le Mans 15-16, 39-32, 58-55, 81-83 Monaco
Composition   Composition
  • Écrit par , vendredi 21 octobre 2016 10:49

    Ce samedi à 18 heures 30, les Manceaux défieront le co-leader de Pro A devant les caméras de SFR Sport 2.

    Invaincus depuis le début de la saison à Antarès, les Sarthois se sont joués de Venise mercredi en Champions League (68-49). Par contre, ils ont lourdement chuté à Nanterre le week-end dernier (70-90). Leader avec les Franciliens, Monaco se présente comme un ouragan. En effet, la Roca Team est en tête du Top 18 dans tous les domaines (classement général, attaques, défenses). De plus, elle a broyé tous ses adversaires et ne s’est jamais imposée de moins de 16 points. C’est donc à un défi de taille que les hommes d’Erman Kunter vont être confrontés. Pourtant, être la première équipe à faire tomber les Monégasques ne serait pas pour leur déplaire.  

    La tendance :  
    En déplacement à Bourg-en-Bresse (Pro B) pour le compte des 1/16 de finale de la Coupe de France, les Monégasques se sont qualifiés aisément (85-62). Dans la foulée, ils ont enchaîné en remportant leurs 4 premiers matchs de Pro A. Ils ont laissé leur adversaire le plus souvent à 16 longueurs en s’imposant à Villeurbanne (90-74) ou chez eux face à Chalon-sur-Saône (68-52) et dernièrement Hyères-Toulon (84-68). Pour Châlons-Reims, l’addition a été plus salée puisque les joueurs de la Principauté se sont imposés de 38 points dans la Marne (106-68). En Basketball Champions League, ils ont également frappé fort d’entrée en soignant la réception des Allemands de Francfort (65-47). Les Manceaux les ont imités aux dépens de Venise (68-49). Auparavant, les Sarthois avait réalisé un sans-faute à domicile en dominant Strasbourg (73-71), Cholet en Coupe (84-68) et Pau-Lacq-Orthez (92-78). Par contre, ils se sont inclinés en déplacement, d’abord au Portel (75-81) puis à Nanterre samedi dernier (70-90). Au classement, Monaco, invaincu, occupe la 1ère place en compagnie de Nanterre alors qu’avec 2 victoires et 2 défaites, le MSB est 6ème avec Chalon-sur-Saône, Cholet, Dijon, Limoges et Châlons-Reims. La Roca Team a la la meilleure attaque (87,0 points marqués) alors que les Sarthois ont la 8ème (77,5). La défense monégasque est également la plus hermétique (65,5 points encaissés) quand la Mancelle figure au 12ème rang (80,0). Les Manceaux sont aussi les plus adroits de Pro à 3 points (53,4%).

    Les leaders de Monaco :
    Avec 16,3 points, 3,0 rebonds et 4,0 passes, l’arrière Jamal Shuler est le leader de l’équipe. Sergii Gladyr tourne à 12,3 points. Yakuba Ouattara compile 11,8 points et 5,8 rebonds et Dee Bost 11,3 points et 5,5 passes alors que Bangaly Fofana est le meilleur rebondeur avec 6,8 prises.

    Les joueurs de base de Monaco :
    L’arrière Jamal Shuler et les ailiers Billy Yakuba Ouattara et Amara Sy ont figuré à chaque fois dans le Cinq de départ alors que les meneurs Dee Bost et Zack Wright s’y sont partagés à égalité les apparitions tout comme les pivots Brandon Davies et Bangaly Fofana. Zack Wright (1,86 m, 31 ans) est resté dans les mémoires pour ses playoffs fabuleux avec le MSB en 2010. Depuis, il a participé au Championnat d’Europe avec l’Equipe de Bosnie-Herzégovine en 2013. Il a aussi été Champion de Grèce en 2012 et Champion de Croatie en 2014. Joueur complet et intense, il a accumulé une grosse expérience sur les parquets européens. Il forme avec Dee Bost (1,88 m, 27 ans) un duo très solide. Américain au passeport bulgare, ce dernier est également un meneur athlétique. Bien connu des publics français, l’arrière Jamal Shuler (1,91 m, 30 ans) a notamment remporté l’Eurochallenge en 2015 avec Nanterre. Ce pur attaquant ne perd jamais confiance en son tir et il est capables de gros cartons. Très puissant, Yakuba Ouattara (1,92 m, 24 ans) a explosé la saison dernière (3ème marqueur français avec 12,9 points). Blessé à un mollet durant les derniers playoffs, il n’est revenu qu’en cours de pré-saison. L’international ukrainien Sergii Gladyr (1,96 m, 28 ans) entame sa 4ème saison en Pro A. Gros compétiteur et féroce défenseur, il est également capable de séries à 3 points. Il vient d’être nommé Meilleur 6ème homme de Pro A lors des 3ème et 4ème journée. Après avoir connu le fabuleux triplé de Chalon en 2012, Jordan Aboudou (2,01 m, 25 ans) a quelque peu stagné à Gravelines. Ce super athlète peut joueurs aux deux postes d’ailier. Vétéran de l’équipe, l’ailier fort Amara Sy (2,02 m, 35 ans) a remporté la Coupe de France en 2004 avec le MSB. Cette figure de Pro A apporte son expérience et son intelligence de jeu. Physique et mobile au poste 4, l’Américain au passeport azerbaïdjanais Niklas Caner-Medley (2,03 m, 33 ans) a, lui-aussi du vécu. Référence en Espagne, il y a porté les couleurs de Séville, Estudiantes Madrid, Valence et Malaga. Ayant également joué au Maccabi Tel Aviv, il vient de passer deux ans à Astana (Kazakhstan). Blessé à une cuisse en septembre, il n’est apparu sur les parquets que lors de la dernière journée. En provenance de Strasbourg où il a été façonné par Vincent Collet ces deux dernières saisons, le pivot Bangaly Fofana (2,13 m, 27 ans) a vu sa cote grimper. Mobile, intense et actif, il est surtout un formidable défenseur. Tout comme Zack, Wright, Yakuba Ouattara et Jordan Aboudou, Brandon Davies (2,08 m, 25 ans) a joué à Chalon (en 2015) sans y avoir impressionné (9,1 points et 4,5 rebonds). Il a été plus percutant l’an dernier à Varèse (Italie) où il a montré qu’étant doué en attaque, il avait une belle marge de progression.

    L’effectif de l’AS Monaco :
    Meneurs : Dee Bost, Zack Wright
    Extérieurs : Jamal Shuler, Sergii Gladyr, Billy Yakuba Ouattara, Nik Caner-Medley, Paul Rigot
    Intérieurs : Bangaly Fofana, Amara Sy, Brandon Davies, Jordan Aboudou
    Coach : Zvezdan Mitrovic

    L’effectif du MSB :
    Meneurs : Giordan Watson, Grégory Bengaber
    Extérieurs : Pape-Philippe Amagou, Mickaël Gélabale, Lahaou Konate, Olivier Hanlan
    Intérieurs : Petr Cornelie, Wilfied Yeguete, Jonathan Jeanne, Mouphtaou Yarou, Ryan Pearson
    Coach : Erman Kunter

    Les arbitres de la rencontre :
    Abdel Hamzaoui, David Mortz et Bertrand Peyridieu

    Monaco – MSB 62-35 en pré-saison :
    Le 4 septembre à Vannes, les Sarthois affrontaient Monaco en finale du Trophée du Golfe. Victorieux la veille de Gravelines-Dunkerque (82-76), les joueurs d’Erman Kunter rataient complètement leur match en attaque (seulement 35 points à 20,0% aux tirs et 27 balles perdues). Après un mauvais départ (0-7, 5ème), ils accusaient déjà un retard de 13 points à la mi-temps (16-29). Au retour des vestiaires, les Sarthois sombraient rapidement (-22, 19-41, 25ème) et l’écart grimpait jusqu’à 27 unités au final (35-62). Seul Ryan Pearson scorait à 2 chiffres et encore il se contentait de 10 points. Pour Monaco, Brandon Davies en inscrivait 19, Nik Caner-Medley 14 et Jamal Shuler 12.

  • Écrit par , samedi 22 octobre 2016 19:41

    Admirables, les Manceaux ont finalement été vaincus par la fatigue face à l’armada monégasque.

    Les Sarthois ont longtemps tenu tête à la Roca Team (68-66, 35ème). La loi du nombre a ensuite fait la décision. Quelque peu déçu par l’issue finale, le public d’Antarès ne s’y est pas trompé qui a salué son équipe dans les dernières secondes. Olivier Hanlan (14 points), Mike Gelabale (12), Giordan Watson (11) et Pape-Philippe Amagou (10) ont montré qu’ils avaient du cœur et ils peuvent regretter que Mouph Yarou et Petr Cornelie aient été encore convalescents.

    Les Cinq de départ :
    MSB : Giordan Watson, Olivier Hanlan, Lahaou Konaté, Ryan Pearson et Will Yeguete
    Monaco : Dee Bost, Jamal Shuler, Yakuba Ouattara, Amara Sy et Brandon Davies

    Le Film du match :
    1er quart-temps : 15-16
    Ryan Pearson montrait la voie à ses partenaires (6-2, 3ème). Les Manceaux s’échappaient même (10-4, 5ème). Les Sudistes entraient alors dans la danse et revenaient à égalité (11-11, 7ème). Ryan Pearson regagnait le banc après sa 2ème faute (13-11, 9ème). Un 5-0 monégasque inversait la tendance (13-16, 10ème) avant un panier d’Olivier Hanlan en fin de 1ère période (15-16).

    2ème quart-temps : 24-16
    Après une réusite de Sergii Gladyr, Mouph Yarou initiait un 14-2 sarthois. Pape-Philippe Amagou égalisait sur un lancer-franc consécutif à une faute technique du coach de l’ASM, Zvezdan Mitrovic (18-18, 13ème). Le capitaine manceau enquillait aussi un panier primé (24-20 14ème). Petr Cornelie apportait sa contribution (26-20, 15ème) avant un 2+1 de Mike Gelabale (29-20, 16ème). Olivier Hanlan donnait ensuite au MSB un avantage maximal de 13 points (34-21, 17ème). Brandon Davies et Yakuba Diawara l’entamait sérieusement (34-27, 18ème) et le réduisaient à 7 unités. Cet écart était celui de la mi-temps (39-32).

    3ème quart-temps : 19-23
    Au retour des vestiaires, Lahaou Konaté relançait la machine (41-32, 21ème). Quand les Monégasques se rapprochaient (41-36, 22ème), 3 lancers-francs de Giordan Watson les repoussaient à 10 longueurs (48-38, 23ème). Ils revenaient à la charge et se faisaient pressants (50-48, 26ème). 2 contre-attaques conclues par Olivier Hanlan donnaient un peu d’air (54-48, 28ème). Ayant senti les visiteurs sur leurs talons (54-53, 28ème), Mouph Yarou, à 5 mètres et Mike Gelabale, en contre attaque, les éloignaient (58-53, 30ème) avant un panier de Sergii Gladyr pour en finir avec ce 3ème acte (58-55).

    4ème quart-temps : 23-28
    L’inattendu Brandon Davies (22 points) se fendait de 5 unités (58-60, 31ème). Mike Gelabale égalisait (60-60, 32ème). Après 2 triples de Captain Amagou et Mike Gelabale, le MSB était devant (66-64, 34ème). Il l’était encore après un panier de Will Yeguete (68-66, 35ème) puis une dernière fois grâce à Olivier Hanlan (70-69, 38ème). En donnant un avantage maximal de 6 points à son équipe, Sergii Gladyr faisait la décision (71-77, 39ème). Malgré les 2 paniers primés de Giordan Watson et les 2 simples de Will Yeguete et Olivier Hanlan, les Manceaux échouaient sur les talons du leader de Pro A (81-83).

    Le Manceau du match :
    Erman Kunter a eu besoin d’Olivier Hanlan pendant pratiquement 34 minutes. Le Québécois a ainsi le temps de jeu le plus important de tous les acteurs du match. S’il a réussi 7 paniers sur 11 tentatives, il a loupé ses 2 tirs lointains et son lancer-franc. Comme il a, par ailleurs, capté 2 rebonds et délivré 3 passes, il a établi la meilleure évaluation sarthoise (14).
     
    Le Chiffre du match :
    90. Les deux équipes ont terminé le match avec une évaluation de 90 chacune, preuve que les hommes d’Erman Kunter étaient proches de leurs adversaires. Dans le jeu, les Sarthois ont été supérieurs en terme d’adresse aux tirs (32/60, soit 53,3%) et ils ont limité les Sudistes à 28 paniers pour 61 tentatives (45,9%). Par contre, les Monégasques ont bénéficié de 24 lancers-francs (20 marqués) alors que les Manceaux ont dû se contenter de 17 (11 réussis).

     

  •  LE MANS Min Pts Tot. % T3 T2 LF F FPR Rbds Int Co BP PD Eva.
       WATSON G 27 11 3/7 43 2/2 1/5 3/3 2 1 1 0 0 2 3 9
       KONATÉ L 18 6 3/5 60 0/0 3/5 0/0 2 0 3 0 0 1 3 9
       YEGUETE W 25 9 4/10 40 0/0 4/10 1/2 3 2 5 1 0 5 3 6
       CORNELIE P 13 7 3/5 60 1/3 2/2 0/0 1 0 5 0 0 1 0 9
       YAROU M 15 7 3/5 60 0/0 3/5 1/2 1 1 3 1 0 0 1 9
       GELABALE M 25 12 5/8 63 1/2 4/6 1/1 2 2 1 0 0 1 3 12
       AMAGOU P 16 10 3/5 60 2/3 1/2 2/2 4 5 0 0 0 2 0 6
       HANLAN O 34 14 7/11 64 0/2 7/9 0/1 4 4 2 0 0 0 3 14
       PEARSON R 27 5 1/4 25 0/1 1/3 3/6 4 4 8 4 0 1 3 13
       EQUIPE 200 0 0/0 0 0/0 0/0 0/0 0 0 3 0 0 0 0 3
       TOTAL 200 81 32/60 53 6/13 26/47 11/17 23 19 31 6 0 13 19 90

     MONACO Min Pts Tot. % T3 T2 LF F FPR Rbds Int Co BP PD Eva.
       DAVIES B 28 22 7/12 58 2/3 5/9 6/7 3 4 7 0 0 4 1 20
       BOST D 22 6 3/9 33 0/3 3/6 0/0 1 2 4 1 0 0 2 7
       WRIGHT Z 18 9 2/4 50 1/1 1/3 4/4 2 3 3 1 0 2 1 10
       SY A 16 2 1/4 25 0/0 1/4 0/0 1 0 3 1 1 1 1 4
       GLADYR S 24 14 5/10 50 1/3 4/7 3/4 4 5 2 1 0 1 1 11
       ABOUDOU J 11 4 2/3 67 0/1 2/2 0/0 0 1 2 0 0 0 1 6
       FOFANA B 11 2 1/2 50 0/0 1/2 0/0 3 1 2 0 0 0 0 3
       CANER-MEDLEY N 19 8 2/6 33 0/0 2/6 4/4 1 3 7 0 0 0 1 12
       SHULER J 29 13 4/7 57 3/3 1/4 2/4 3 3 2 0 0 2 3 11
       OUATTARA B 22 3 1/4 25 0/0 1/4 1/1 1 1 2 0 0 0 3 5
       EQUIPE 200 0 0/0 0 0/0 0/0 0/0 0 0 1 0 0 0 0 1
       TOTAL 200 83 28/61 46 7/14 21/47 20/24 19 23 35 4 1 10 14 90
  • Écrit par , lundi 24 octobre 2016 07:55

    Erman Kunter

    20161022 203926-800x600

    On a fait des erreurs dans le 4e quart temps, on a raté des tirs faciles et on a pris des contre-attaques. On n'est pas loin à l'évaluation. L'équipe de Monaco a été plus adroite à 3 points. On n'a pas fait les fautes qu'il aurait fallu. On les défit, c'est positif mais on a perdu finalement. Cela s'est joué sur 2-3 possessions à la fin. Le problème c'est quand on est agressif, on n'est pas lucide. Il faut oublier et se concentrer sur la coupe d'Europe. On n'est pas bien classé en championnat, il faut se reprendre.

    Mickaël Gelabale

    20161022 202746-800x600

    On a fourni l'effort pendant 40 minutes. On a joué avec beaucoup d'agressivité, plus en équipe. Les 12 joueurs étaient concentrés. On a bien essayé de couper la 1ère place en étant agressif. Cela a plutôt bien marché même si à l'arrivée il y a une défaite. On a tout donné. On n'a pas fait de mauvaises phases de jeu. Monaco est une belle équipe avec 5 victoires, il va falloir les pousser, ça va arriver bientôt.

    Zvezdan Mitrovic

    20161022 203542-800x600

    On s'attendait à un tel match. Au début, on n'a pas bien joué en défense. On a fait des erreurs, on a gagné de 2 points, c'est une bonne victoire mais on n'a pas montré notre performance. On a peu de temps pour faire des analyses avec les matchs de Coupe d'Europe qui arrivent.

    Gladyr Sergii

    20161022 203110-800x600

    On a commencé lentement avec peu de rythme. On ne peut pas faire cela contre Le Mans. On ne montrait pas qu'on voulait gagner. Le Mans a bien joué en défense, le score ne reflète pas cette défense. On a scoré à 3 points. Quand Davies Brandon a commencé, cela nous a aidé à gagner ce match. Dans ce type de rencontre, il y ne peut y avoir une grosse différence.

Equipes

Compétitions