• Le Mans    72 - 57    Hyères-Toulon
Coupe de France - 1/4 de finale
14/02/2017 - 19:00
 
72 57
Le Mans HTV
Composition   Composition
  • Écrit par , mardi 14 février 2017 06:46

    En 1/4 de finale de la Coupe de France, les Manceaux recevront les Varois du HTV ce mardi à 19 heures.

    Les joueurs d’Alexandre Ménard vont aborder la rencontre avec deux objectifs. Tous d’abord, il s’agira de continuer à défendre le titre conquis l’an passé. Au-delà du résultat positif espéré, c'est la manière qui sera scrutée avec attention. Certes, les Sarthois ont laissé entrevoir des attitudes encourageantes face à Nanterre mais la victoire n’a pas été au rendez-vous. Les joueurs ont maintenant les clés en main et ils doivent assumer leurs responsabilités. A Lille, ils sont passés de justesse. Face au HTV, rien d’autre qu’un succès n’est attendu.  

    La tendance :  
    Hyères-Toulon est d’abord allé s’imposer à Boulazac (Pro B) en 1/32 de finale  (76-61). Les Varois ont ensuite éliminé Lyon-Villeurbanne (83-80) avant de se qualifier pour les quarts de finale aux dépens de Châlons-Reims (83-71). Entrés dans la compétition en 1/16 de finale, les Sarthois ont disposé de Cholet (84-68) avant de sortir Lille (Pro B) au tour suivant (67-62). Avec 9 victoires et 10 défaites, les deux équipes occupent la 9ème place de Pro A à égalité avec Limoges. Lors de la dernière journée, les Varois sont tombés à Dijon (72-78) alors que les Sarthois s’inclinaient face à Nanterre (75-85). Au niveau des attaques, les Toulonnais (15èmes avec 71,1 points marqués) produisent à peine moins que les Sarthois (14èmes, 71,9). Par contre, dans le domaine de la défense, les Manceaux (6èmes avec 73,4 points encaissés) sont plus permissifs que les Varois (2èmes, 70,4). Seuls engagés sur la scène européenne, les Sarthois sont directement qualifiés pour les 1/8 de finale de la Ligue des Champions, probablement face aux Italiens de Sassari.

    Les leaders de chaque équipe :
    Avec 10,9 points, Trevis Simpson est le meilleur marqueur du HTV alors que William Howard en apporte 10,6. David Michineau est le plus altruiste (2,8 passes) et Ike Udanow capte 5,6 rebonds. Dans les rangs sarthois, Ryan Pearson culmine à 11,8 points, suivi par Olivier Hanlan (11,1). Giordan Watson ajoute 3,6 passes à ses 9,4 points. Avec 8,3 points et 7,3 rebonds, Will Yeguete détient la meilleure évaluation (13,1).

    Les joueurs de base du HTV :
    L’entraîneur Kyle Milling fait partie des meubles du HTV. Joueur durant 7 saisons, de 2002 à 2009, il est devenu assistant de Laurent Legname en 2013. Quand celui-ci est parti à Dijon en 2015, les dirigeants ont tout naturellement confié l’équipe à Kyle Milling. Pour un coup d’essai, ce fut un coup de maître puisque le HTV a été Champion de France de Pro B et son entraîneur nommé Coach de l’Année. La mène est assurée par David Michineau (1,91 m, 22 ans). Drafté en 39ème position l’été dernier, il a été mis en couveuse dans le Var par les Los Angeles Clippers pour avoir les clés du camion HTV en main. Malgré une adresse suspecte (35,7%), il n’hésite pas à prendre ses responsabilités (9,8 tirs par match) pour compiler 9,0 points et 2,8 passes. En raison d’une blessure à une cheville, l’arrière Trevis Simpson (1,93 m, 25 ans) a loupé 5 matchs pendant lesquels son apport (10,9 points) a manqué au HTV. Les dirigeants en avaient profité pour faire revenir Maurice Acker (1,73 m, 29 ans) qui avait grandement contribué au titre de Pro B l’an dernier. Engagé d’abord pour un mois, il les a convaincu de le signer pour toute la saison car il compile 8,1 points et 2,4 passes. L’ailier français William Howard (2,02 m, 23 ans) était déjà au club l’an passé. Archi-polyvalent, il a de l’envergure et, même s’il est en devenir, il produit déjà 10,6 points et 4,8 rebonds. Mobile et très athlétique, l’ailier fort Ryan Evans (1,98 m, 26 ans) contribue grandement à la récupération au rebond (5,3 prises) tout en contribuant à la marque (8,2 points). Au pivot, Kyle Milling a le choix entre Ike Udanoh et Ferdinand Prénom. L’Américain au passeport nigérian Ike Udanoh (2,02 m, 27 ans) est un grand voyageur (8 clubs en 4 ans). Capable d'évoluer sur les deux postes intérieurs grâce à ses qualités physiques, ce gros rebondeur peine en Pro A (6,1 points et 5,6 rebonds). Ferdinand Prénom (2,03 m, 25 ans) la connaît pour y avoir évolué avec Dijon, son club formateur. Victime d’une grave blessure au genou à la Leaders Cup 2015, il s’est refait une santé à Boulogne-sur-Mer (Pro B) la saison dernière. Puissant et lourd, il est très fort au sol et ses bonnes mains le rendent dangereux offensivement (8,9 points à 62,0% aux tirs) alors qu’il prend également 3,9 rebonds).

    L'effectif du HTV :
    0 Ike Udanoh (2,02 m, 27 ans, pivot)
    4 Maurice Acker (1,73 m, 29 ans, meneur)
    5 Ryan Evans (1,98 m, 26 ans, ailier fort)
    6 David Michineau (1,91 m, 22 ans, meneur)
    10 Akeem Williams (1,78 m, 26 ans, meneur)
    15 Trevis Simpson (1,93 m, 25 ans, arrière)
    16 Anthony Christophe (1,89 m, 33 ans, meneur)
    32 Alexandre Chassang (2,01 m, 22 ans, ailier fort)
    42 William Howard (2,02 m, 23 ans, ailier)
    75 Ferdinand Prénom (2,03 m, 26 ans, pivot)
    Entraîneur : Kyle Milling
    Assistant : Sébastien Devos

    L’effectif du MSB :
    3 Grégory Bengaber (1,86 m, 19 ans, meneur)
    4 Giordan Watson (1,75 m, 31 ans, meneur)
    5 Lahaou Konaté (1,96 m, 25 ans, ailier)
    6 Wilfied Yeguete (2,00 m, 25 ans, pivot)
    12 Petr Cornelie (2,11 m, 21 ans, ailier fort)
    13 Mouphtaou Yarou (2,04 m, 26 ans, pivot)
    15 Mickaël Gelabale (2,02 m, 33 ans, ailier)
    17 Pape-Philippe Amagou (1,85 m, 31 ans, arrière-meneur)
    21 Olivier Hanlan (1,93 m, 23 ans, arrière-meneur)
    22 Earvine Bassoumba (2,05 m, 20 ans, pivot)
    24 Ryan Pearson (1,96 m, 26 ans, ailier fort)
    Entraîneur : Alexandre Ménard
    Assistants : Antoine Mathieu et Dounia Issa

    Les arbitres de la rencontre :
    Abdel Hamzaoui, Sébastien Lubienski et Valentin Oliot

    Les Oppositions à Antarès :
    Lors du passage du HTV en Pro A de 2001 à 2012, le MSB a reçu les Varois à 11 reprises en Sarthe, seulement en saison régulière. Les Manceaux ont gagné 7 matchs et le HTV 4. La dernière opposition date du 21 avril 2012 quand les joueurs de J.D. Jackson s’étaient largement imposés (112-66).

    Les autres matchs :
    Mardi 14 :
    à 18h30 : Nanterre – Dijon
    à 20h00 : Chalon-sur-Saône – Le Portel
    à 20h00 : Antibes – Monaco

  • Écrit par , mardi 14 février 2017 20:11

    En renouant avec la victoire face au HTV, les Sarthois se sont qualifiés pour les demi-finales de la Coupe de France.

    En cette soirée de la Saint-Valentin, la côte d’amour d’Alexandre Ménard et de ses hommes est remontée auprès du public d’Antarès qui a pu goûter de nouveau à la victoire. Pourtant, au cœur du dernier quart-temps, les Manceaux étaient encore sous la menace des Varois (59-56, 35ème). Ils ont alors asséné un 13-1 décisif (72-57). L’escouade mancelle, dispensée de Leaders Cup, a maintenant une dizaine de jours pour peaufiner les réglages avant le déplacement à Monaco.

    Les Cinq de départ :
    MSB : Giordan Watson, Olivier Hanlan, Mike Gelabale, Ryan Pearson et Mouph Yarou
    Hyères-Toulon : Maurice Acker, Trevis Simpson, William Howard, Ryan Evans et Ike Udanoh

    Le Film du match :
    1er quart-temps : 16-15
    Les Varois s’emparaient des commandes dès le début (2-7, 3ème). Avec l’aide de Giordan Watson, Olivier Hanlan ramenait les siens depuis l’arc (7-9, 6ème). Les visiteurs repartaient de plus belle et faisaient un mini-break de 6 points (7-13, 7ème). Pape-Philippe Amagou initiait alors un 9-0 qu’il alimentait de 7 unités pour inverser la tendance (16-13, 10ème). David Michineau arrêtait la série avant l’issue du 1er quart-temps (16-15).

    2ème quart-temps : 24-12
    Le même David Michineau maintenait le HTV au contact (18-17, 12ème). Lahaou Konaté mettait 7 points du 11-0 qui décramponnait pour de bon les Hyèrois (29-17, 14ème). Ces derniers avaient une petite réaction (30-22, 16ème). Tranquillement, les Manceaux se donnaient un avantage maximal de 15 unités après un triple de Giordan Watson (40-25, 20ème) à peine entamé par Ferdinand Prénom (40-27).

    3ème quart-temps : 13-18
    Mouph Yarou et Giordan Watson maintenaient les Méditerranéens à distance (45-31, 23ème). Les joueurs de Kyle Milling n’abdiquaient toujours pas (45-35, 26ème). Ils devenaient même pressants (51-45, 29ème). 2 lancers-francs de Mike Gelabale redonnaient un peu d’air au MSB à 10 minutes de la fin (53-45).

    4ème quart-temps : 19-12
    Les Varois revenaient à la charge (53-49, 31ème). Les hommes d’Alexandre Ménard tenaient le coup (55-51, 33ème) avant de reprendre leurs distances après une réussite de Mouph Yarou (59-51, 35ème). En marquant 5 points d’affilée, Trevis Simpson remettait les siens à 3 longueurs des Sarthois (59-56, 36ème). Nullement décontenancés, les Manceaux répliquaient par un 8-0 fatal (67-56, 38ème). Le lancer-franc de David Michineau ne les troublaient pas et Giordan Watson et Ryan Pearson, derrière l’arc, posaient la cerise sur le gâteau (72-57).

    Les Hommes du match :
    L’axe 1-5 a bien fonctionné. Ainsi, le meneur Giordan Watson et le pivot Mouph Yarou ont terminé avec une évaluation de 16, la plus élevée de tous les acteurs. Les deux joueurs ont aussi été les seuls Sarthois à scorer à 2 chiffres. Giordan Watson a été le meilleur marqueur de la partie avec 15 points à 5/7 aux tirs et 4/6 aux lancers-francs tout en délivrant 5 passes. Pour sa part, Mouph Yarou a totalisé 10 points à 5/7 aux tirs également pendant qu’il moissonnait 7 rebonds dont 2 offensifs.
     
    Le Chiffre du match :
    15. En inscrivant 15 points, Giordan Watson a largement contribué au succès manceau. Longue à se construire, la victoire sarthoise s’est faite avec un écart de 15 unités. Les Ménard Boys s’étaient octroyés un avantage maximal de 15 points en fin de 1ère mi-temps (40-25, 20ème) mais ils ont dû et su le reconstituer en fin de match (72-57) après le retour des Méditerranéens (59-56, 36ème). Le dernier succès sarthois d’ampleur à Antarès datait du 10 décembre dernier quand les Manceaux avaient surclassé Nancy de 15 points également (85-70).

    Les autres matchs :
    Nanterre – Dijon 84-64
    Chalon-sur-Saône – Le Portel 81-60
    Antibes – Monaco 85-80

  •  LE MANS Min Pts Tot. % T3 T2 LF F FPR Rbds Int Co BP PD Eva.
       WATSON G 30 15 5/7 71 1/1 4/6 4/6 1 5 1 0 0 1 5 16
       KONATÉ L 26 9 2/8 25 1/4 1/4 4/6 2 6 4 4 0 1 5 13
       YEGUETE W 12 4 2/4 50 0/1 2/3 0/2 3 1 6 1 0 2 1 6
       CORNELIE P 23 6 3/6 50 0/2 3/4 0/0 0 0 2 1 0 0 0 6
       YAROU M 25 10 5/7 71 0/0 5/7 0/0 2 1 7 0 1 1 1 16
       GELABALE M 16 2 0/1 0 0/1 0/0 2/2 4 1 5 0 0 1 3 8
       AMAGOU P 23 9 2/3 67 0/0 2/3 5/6 3 3 3 0 0 1 3 12
       HANLAN O 28 8 3/11 27 2/6 1/5 0/0 1 0 3 0 0 4 1 0
       PEARSON R 17 9 3/5 60 1/2 2/3 2/2 3 1 2 0 0 2 0 7
       EQUIPE 0 0 0/0 0 0/0 0/0 0/0 0 0 5 0 0 2 0 3
       TOTAL 200 72 25/52 48 5/17 20/35 17/24 19 18 38 6 1 15 19 87

     HYèRES-TOULON Min Pts Tot. % T3 T2 LF F FPR Rbds Int Co BP PD Eva.
       UDANOH I 18 8 2/5 40 0/0 2/5 4/6 4 5 9 1 0 2 0 11
       ACKER M 21 2 1/4 25 0/1 1/3 0/0 2 1 1 0 0 0 2 2
       EVANS R 24 7 3/10 30 0/2 3/8 1/1 1 1 3 2 1 2 0 4
       MICHINEAU D 29 12 4/9 44 1/5 3/4 3/4 3 3 5 0 0 4 2 9
       WILLIAMS A 17 5 2/6 33 1/4 1/2 0/0 2 2 0 0 0 1 1 1
       SIMPSON T 37 10 3/9 33 1/6 2/3 3/3 3 5 2 1 0 1 2 8
       CHRISTOPHE A 12 0 0/1 0 0/1 0/0 0/0 1 0 2 0 0 0 1 2
       CHASSANG A 16 2 1/6 17 0/1 1/5 0/0 1 0 1 1 0 1 1 -1
       HOWARD W 4 3 1/1 100 1/1 0/0 0/0 0 0 1 0 0 0 0 4
       PRENOM F 22 8 4/9 44 0/0 4/9 0/2 2 2 5 0 0 0 0 6
       EQUIPE 0 0 0/0 0 0/0 0/0 0/0 0 0 1 0 0 0 0 1
       TOTAL 200 57 21/60 35 4/21 17/39 11/16 19 19 30 5 1 11 9 47
  • Écrit par , mardi 14 février 2017 21:16

    Anthony Christophe (HTVB)

    20170214 205114-800x600

    On a joué qu’une mi-temps, on a eu du mal à se mettre en route. On a donné pas mal de paniers, notamment aux lancers francs. On était sur nos bases défensives, on emmenait Le Mans sur un match qui nous correspondait. On leur a donné des paniers sur contre-attaques. On doit faire attention de la manière dont on attaque les matchs.

    Kyle Milling (HTVB)

    20170214 205350-800x600

    On n’était pas là physiquement et mentalement.Notre objectif, ce n’est pas la coupe de France. On a eu une belle réaction en 2ème mi-temps. On a eu du gnac et de l’énergie. J’espère ne pas avoir perdu des joueurs sur blessures ce soir. Nos conditions de déplacement ne sont pas celles du Mans mais il ne faut pas trouver des excuses. Il faut rester positif et récupérer tout le monde physiquement.

    Giordan Watson (MSB)

    20170214 205623-800x600

    C’est une bonne victoire, car des fois on joue en défense et on perd le match, ce qui n’a pas été le cas ce soir. En basket, il y a des séries, on peut scorer beaucoup de paniers de suite. Les joueurs adverses ont eu beaucoup d’énergie au début de la 2ème mi-temps mais nous sommes revenus et on n’a pas paniqué. Le coach fait du bon travail, nous sommes restés calme et on a joué comme on a voulu. Nous devons être agressifs et consistants pour nous rendre la vie plus facile. Prendre plus de leadership et d’agressivité, ce sont nos maîtres mots.

    Aléxandre Menard (MSB)

    20170214 210240-800x600

    Le résultat est satisfaisant. Le niveau de performance a connu des hauts et des bas avec un 3ème quart-temps compliqué mais un 2ème très bon. Il nous reste encore beaucoup de choses à travailler, mais je suis heureux pour les garçons. On est sur le bon chemin. Cette victoire était attendue par tout le club. L’écart est un peu flatteur et je tiens à saluer la performance de Hyères-Toulon notamment en 2ème mi-temps. Ils étaient plus accrocheurs, ils ont beaucoup mieux défendu et on a eu du mal à trouver des tirs ouverts.

    Concernant nos joueurs, on leur demande beaucoup notamment dans la compréhension du jeu. On veut leur montrer qu’avec la bonne méthode, on peut y arriver. Il y a encore beaucoup de chemin à faire. Ils ont beaucoup de choses à assimiler et tout le mérite leur revient. Ils doivent s’adapter à nous car nous essayons de casser les habitudes. Une statistique qui me plait ce sont les 19 passes décisives. Face à la 2ème défense de Pro A, c'est bien. Autre point positif, on n'encaisse pas beaucoup de points. Les limiter à 57 points nous sécurise et nous permet de passer les temps faibles. Notre défense doit nourrir notre attaque.

    Pièce(s) jointe(s):
    Télécharger ce fichier (A Christophe (HTV).MP3)A Christophe (HTV).MP32663 Kb
    Télécharger ce fichier (A Menard (MSB).mp3)A Menard (MSB).mp36833 Kb
    Télécharger ce fichier (G Watson (MSB).MP3)G Watson (MSB).MP34094 Kb
    Télécharger ce fichier (K Milling (HTV).MP3)K Milling (HTV).MP33956 Kb

Equipes

Compétitions