Pro A - 34ème journée
16/05/2017 - 20:30
Le Colis
 
97 94
Chalon 29-25, 48-39, 74-65, 97-94 Le Mans
Composition   Composition
  • Écrit par , lundi 15 mai 2017 06:37

    Ce mardi à 20 heures 30, les Manceaux disputeront le dernier match de leur saison en Bourgogne.

    Sarthois et Chalonnais joueront pour le compte de la 34ème et dernière journée de la saison régulière de Pro A. Les deux équipes reléguées en Pro B sont connues (Orléans et Nancy). Les 8 équipes qui disputeront les playoffs le sont aussi, l’Elan Chalon finissant 2ème. Autant dire qu’il n’y aura guère d’enjeu dans cette partie. Pour l’occasion, les Manceaux serviront de sparring-partners aux Bourguignons en route pour les playoffs.

    Le contexte :  
    Avec 26 victoires et 7 défaites, Chalon-sur-Saône figure à la 2ème place de la Pro A alors que le MSB pointe au 11ème rang en compagnie de Cholet avec 14 succès pour 19 revers. Vendredi dernier, les Bourguignons ont dominé Paris-Levallois dans les Hauts-de-Seine (85-83) grâce à un quintet de choc composé de Cameron Clark (18 points), Moustapha Fall (16), John Roberson (13), Ekene Ibekwe (12) et Jérémy Nzeulie (11). De leur côté, les Manceaux ont battu Châlons-Reims samedi (91-83) dans le sillage de Ryan Pearson (22 points), bien aidé par Giordan Watson (15), Olivier Hanlan (14) et Lahaou Konaté (11). 2ème attaque de Pro A avec 84,1 points marqués, Chalon-sur-Saône a la 10ème défense avec 75,7 points encaissés. Pour sa part, le MSB a la 17ème attaque (71,5) et la 7ème défense (74,8). Les Bourguignons sont 2èmes au classement des évaluations (99,3) quand les Sarthois ont la 16ème (77,0).

    Les leaders de chaque équipe :
    Avec 18,8 points, Cameron Clark est le meilleur marqueur de Chalon alors que John Roberson apporte 16,1 points et 7,1 passes. Lance Harris ajoute 12,7 points et Moustapha Fall compile 12,0 points et 9,0 rebonds. Dans les rangs sarthois, Ryan Pearson culmine à 12,3 points, suivi par Olivier Hanlan (10,0). Giordan Watson ajoute 3,4 passes à ses 8,8 points. Avec 7,8 points et 7,1 rebonds, Will Yeguete détient la meilleure évaluation (12,5).

    Les joueurs de base de l’Elan Chalon :
    Le coach, Jean-Denys Choulet a défini une hiérarchie quasiment immuable avec 5 joueurs qui disposent de plus de 27 minutes alors que 6 autres ont droit à entre 10 et 20 minutes. Ces 5 joueurs ont tous démarré les 33 matchs dans le Cinq de Départ à l’exception de John Roberson qui a laissé 2 fois sa place à Gédéon Pitard, l’ancien Manceau et de Cameron Clark qui a loupé un match en raison d’une blessure à un œil consécutive à un coup de Mickaël Gelabale dans la demi-finale de la Coupe de France. 6ème marqueur de Pro A (16,1 points), John Roberson (1,80 m, 28 ans) délivre dans le même temps 7,1 passes. Souvent en feu, il a atteint ou dépassé la barre des 20 points à 11 reprises. Lors de la 14ème journée face à l’ASVEL, il a même évolué en lévitation en compilant 34 points à 11/15 aux tirs dont 7/10 à 3 points et 5/5 aux lancers-francs, 7 rebonds, 6 passes et 2 interceptions pour une évaluation de 42, record LNB de la saison. Après avoir participé à l’ascension de Nanterre, l’arrière Jérémy Nzeulie (1,88 m, 26 ans) a pris la direction de la Bourgogne. Rugueux en défense, il laisse à d’autre le soin de briller en attaque tout en apportant quand même 9,0 points avec un coup de chaud au Portel (21). Après un début de saison en fanfare, l’ailier Lance Harris (1,95 m, 32 ans) s’est un peu effacé avant de repartir de plus belle. Ainsi, il tourne à 12,7 points et 3,4 rebonds et il a atteint la barre des 20 points à 6 reprises. Il a ainsi établi son record de la saison en totalisant 27 points lors de la 29ème journée à Dijon. En pleine bourre actuellement, l’ailier fort Cameron Clark (2,01 m, 25 ans) a été nommé Joueur des mois de janvier et février. Précis (54,3%), il ne s’éloigne guère de la raquette (2 tirs à 3 points par match). Après un court temps d’adaptation, il est monté en pression. Actuellement, il est chaud-bouillant puisqu’il vient de finir ses 11 derniers matchs à plus de 10 points. Depuis fin septembre, il a atteint ou dépassé les 20 points à 13 reprises avec une pointe à 33 à Pau. Meilleur marqueur de Pro A avec 18,8 points auxquels il ajoute 6,1 rebonds qui contribue à sa 3ème place à l’évaluation 19,3, il ferait un logique MVP. Au pivot, le géant Moustapha Fall (2,18 m, 25 ans) est une véritable muraille. Récemment élu Joueur du mois d’avril, il est le leader de Pro A aux rebonds (9,0), aux contres (2,3) et aux dunks (2,6). Il en est aussi le plus adroit (68,9%) et il tourne à 11,3 points. Rien d’étonnant à ce qu’il soit le 2ème à l’évaluation. Il a même cartonné face à Paris-Levallois contre qui il a enquillé 22 points à 8/11 aux tirs. Venant du banc, Axel Bouteille (2,00 m, 22 ans) a un réel impact (8,6 points et 4,5 rebonds). Si la régularité n’est pas son point fort, il a quand même totalisé plus de 10 points en 12 occasions avec une pointe récemment à 19 unités face à Châlons-Reims.  

    L'effectif de l’Elan Chalon :
    0 Abdoulaye Loum (2,09 m, 26 ans, ailier fort)
    3 Lance Harris (1,95 m, 32 ans, ailier)
    5 Ekene Ibekwe (2,06 m, 31 ans, pivot)
    7 Gédéon Pitard (1,88 m, 28 ans, meneur)
    9 Jérémy Nzeulie (1,88 m, 26 ans, arrière)
    10 Moustapha Fall (2,18 m, 25 ans, pivot)
    21 John Roberson (1,80 m, 28 ans, meneur)
    22 Ibrahima Fall Faye (2,04 m, 20 ans, intérieur)
    23 Cameron Clark (2,01 m, 25 ans, ailier fort)
    28 Victor Mopsus (1,80 m, 17 ans, meneur)
    83 Axel Bouteille (2,00 m, 22 ans, ailier)
    Entraîneur : Jean-Denys Choulet
    Assistants : Julien Martin et Maxime Pacquaut

    L’effectif du MSB :
    3 Grégory Bengaber (1,86 m, 20 ans, meneur)
    4 Giordan Watson (1,75 m, 31 ans, meneur)
    5 Lahaou Konaté (1,96 m, 25 ans, ailier)
    6 Wilfied Yeguete (2,00 m, 25 ans, pivot)
    12 Petr Cornelie (2,11 m, 21 ans, ailier fort)
    13 Mouphtaou Yarou (2,04 m, 26 ans, pivot)
    15 Mickaël Gelabale (2,02 m, 33 ans, ailier)
    17 Pape-Philippe Amagou (1,85 m, 32 ans, arrière-meneur)
    21 Olivier Hanlan (1,93 m, 24 ans, arrière-meneur)
    22 Earvine Bassoumba (2,05 m, 21 ans, pivot)
    24 Ryan Pearson (1,96 m, 27 ans, ailier fort)
    Entraîneur : Alexandre Ménard
    Assistants : Antoine Mathieu et Dounia Issa

    Les arbitres de la rencontre :
    Jean-Charles Collin, Philippe Creton et Bertrand Peyridieu

    MSB – Chalon-sur-Saône 65-74 au match aller :
    Si les Sarthois démarraient bien (4-0, 1ère), les Bourguignons répondaient par un 8-0 (4-8, 4ème). Les Manceaux se trouvaient rapidement relégués à 8 points (11-19, 8ème) puis revenaient à 6 avant la fin de la 1ère période (15-21). Ils se retrouvaient vite à -15 (19-34, 14ème) avant de réagir. Un 12-0 les ramenaient alors à hauteur des Chalonnais (34-36, 18ème) sans faire mieux avant la pause (36-38). Au retour des vestiaires, les Sarthois se maintenaient sur les talons des Bourguignons (47-48, 27ème) avant de céder en fin de 3ème acte (47-53). Les Chalonnais distançaient rapidement les Manceaux de 14 points (49-63, 33ème). Ceux-ci se rebellaient et revenaient à 3 (62-65, 39ème). Ils ne pouvaient cependant pas empêcher l’Elan de se détacher en toute fin de match (65-74). Chez les Manceaux, Giordan Watson totalisait 17 points alors que Mike Gelabale en ajoutait 11 et Lahaou Konaté 10. Pour les Chalonnais, Cameron Clark était le meilleur marqueur du match (25 points) bien aidé par John Roberson (14), Jérémy Nzeulie (12) et Lance Harris (11).

    MSB – Chalon-sur-Saône 81-72 en Coupe de France :
    En début de match, les Manceaux tenaient tête aux Chalonnais (8-9, 5ème). Ceux-ci plaçaient alors un 10-0 ravageur (8-19, 9ème). Nullement impressionnés, Pape-Philippe Amagou et Mike Gelabale ramenaient le MSB à 7 unités au terme de la 1ère période (17-23). Les Sarthois restaient au contact (24-26, 14ème) avant d’encaisser un violent 13-0 (24-39, 18ème). Ils étaient même relégués à 17 longueurs (26-43, 20ème) avant la réaction de Ryan Pearson en fin de 1ère mi-temps (31-43). Après le repos, le MSB était toujours distancé (40-52, 24ème). Les Manceaux se rebellaient alors (50-55, 28ème) mais ils accusaient encore un retard de 7 points à 10 minutes du terme (54-61). Lahaou Konaté et Ryan Pearson sonnaient le réveil d’Antarès en égalisant après un 7-0 (61-61, 33ème). Les Sarthois faisaient un mini-break (67-63, 36ème). Les Chalonnais ne toléraient pas pareille audace et ils revenaient à égalité (72-72, 39ème). Un 9-0 manceau avait finalement raison d’eux (81-72). Pour les Sarthois, Ryan Pearson finissait meilleur marqueur du match avec 22 points. Mike Gelabale 15, Pape-Philippe Amagou et Giordan Watson 10 chacun. Chez les Bourguignons, Jérémy Nzeulie 14 points, John Roberson 12 et Axel Bouteille 10.

    Les oppositions à Chalon-sur-Saône :
    Depuis l'accession de l'Elan en Pro A en 1996, le MSB s'est déplacé à 23 reprises à Chalon-sur-Saône. Les 20 matchs de saison régulière ont vu 8 victoires mancelles et 12 défaites. En 2007, les Sarthois ont gagné le deuxième match de la série quarts de finale des playoffs mais ont perdu la belle. Enfin, le MSB a gagné l'unique rencontre entre les deux clubs au titre de la Coupe de France. La saison dernière, l'équipe d'Erman Kunter s’est inclinée (77-95) même si Jason Westrol a marqué 18 points alors que Mike Gelabale en a ajouté 15, Lahaou Konaté 12 et Ty McKee 11.

  • Écrit par , mardi 16 mai 2017 21:34

    Pour en finir avec la saison 2016-2017, les Manceaux se sont inclinés avec les honneurs sur le parquet de l’Elan Chalon.

    Jamais les Sarthois n’avaient marqué autant de points dans un match cette saison. Avec 94, ils ont failli prendre les Bourguignons, meilleure attaque de Pro A, à leur propre jeu. En réussissant 13 paniers primés chacun, le MSB et l’Elan ont offert un joli spectacle au public du Colisée. Celui-ci a pourtant eu quelques craintes quand les Manceaux sont revenus à 1 petit point dans la dernière minute (94-95) sans pour autant réaliser le hold-up. Sans playoffs, l’heure est maintenant au bilan.    

    Les Cinq de départ :
    MSB : Giordan Watson, Pape-Philippe Amagou, Lahaou Konaté, Ryan Pearson et Mouph Yarou
    Chalon-sur-Saône : John Roberson, Jérémy Nzeulie, Lance Harris, Cameron Clark et Moustapha Fall

    Le Film du match :
    1er quart-temps : 25-29
    D’entrée de jeu, les Sarthois prenaient l’avantage sur un panier primé de Lahaou Konaté (5-4, 2ème). Les Chalonnais n’appréciaient pas (5-9, 3ème). Après une réussite de Ryan Pearson, ils enquillaient déjà un 9-0 (7-18, 5ème). Giordan Watson et Pape-Philippe Amagou relevaient la tête (12-18, 5ème). Les deux mêmes mettaient un panier à longue distance chacun ainsi que Mike Gelabale pour ramener le MSB sur les talons de l’Elan (21-22, 9ème). Celui-ci tentait de s’échapper grâce à Cameron Clark et John Roberson mais Petr Cornelie et Olivier Hanlan veillaient en fin de 1er acte (25-29).

    2ème quart-temps : 14-19
    Le Québécois faisait même la jonction (31-31, 13ème). Mike Gelabale entretenait la situation (38-38, 16ème). Les Bourguignons assénaient alors un 10-0 (38-48, 20ème) avant un lancer-franc de Giordan Watson pour en finir avec la 1ère mi-temps (39-48).

    3ème quart-temps : 26-26
    Après la pause, Cameron Clark répondait à Mouph Yarou (41-50, 22ème). Giordan Watson marquait à 3 points (44-50, 22ème). Jérémy Nzeulie retenait l’idée et prenait feu en mettant 4 triples d’affilée pour décramponner les Manceaux (53-65, 26ème). Cameron Clark les reléguaient même à 13 longueurs (55-68, 27ème). Olivier Hanlan ne baissait pas les bras (60-68, 28ème). Ses partenaires tenaient tête aux Chalonnais mais accusaient un retard de 9 points à 10 minutes du terme (65-74).

    4ème quart-temps : 29-23
    Olivier Hanlan et Petr Cornelie entretenaient l’espoir (70-74, 32ème). Malgré les réussites de Mike Gelabale et Will Yeguete, les Bourguignons le douchaient si bien que les Sarthois se retrouvaient à -11 (77-88, 36ème). Ils se lançaient alors dans une remontada faisant trembler le Colisée. Mike Gelabale (2 triples et 1 panier simple), Petr Cornelie, Pape-Philippe Amagou et Ryan Pearson (1 panier bonifié chacun) ramenaient le MSB à 1 point (94-95, 40ème). John Roberson assurait alors la victoire chalonnaise sur la ligne de réparation (94-97).

    Le Sarthois du match :
    En seulement 22 minutes, Mike Gelabale s’est avéré le joueur manceau le plus complet avec une évaluation de 18. Pour cela, il a terminé meilleur marqueur du MSB avec 17 points à 6/8 aux tirs dont 3/4 à 3 points et 2/2 aux lancers-francs auxquels il a ajouté 2 rebonds et 1 passe.
     
    Le Chiffre du match :
    13. Comme à Nancy une semaine plus tôt, les Sarthois ont réussi 13 paniers primés. Si, en Lorraine, ils avaient eu besoin de 30 tirs derrière l’arc des 6,75 m pour y parvenir, 21 ont suffi en Bourgogne, soit une coquette adresse de 61,9%. Ils ont ainsi fait mieux que les Chalonnais, auteurs d’un fort appréciable 13/25, soit 52,0%. Il est dommage de constater que les Manceaux ont découvert seulement lors des 3 derniers matchs les vertus du tir à 3 points. Ils en ont ainsi réussi 13 à Nancy et à Chalon et 12 face à Châlons-Reims alors qu’ils se sont contentés de 6,6 sur l’ensemble de la saison.

  •  CHALON-SUR-SAôNE Min Pts Tot. % T3 T2 LF F FPR Rbds Int Co BP PD Eva.
       LOUM A 17 4 2/4 50 0/0 2/4 0/0 1 1 6 0 1 1 1 9
       HARRIS L 29 15 6/10 60 2/6 4/4 1/1 1 1 1 0 0 0 2 14
       IBEKWE E 14 7 3/3 100 1/1 2/2 0/0 3 1 6 0 1 1 1 14
       PITARD G 18 6 2/4 50 2/2 0/2 0/0 3 1 0 1 0 1 2 6
       NZEULIE J 27 20 7/11 64 5/9 2/2 1/2 3 3 2 0 0 2 3 18
       FALL M 29 14 7/10 70 0/0 7/10 0/0 1 3 12 0 1 2 4 26
       ROBERSON J 31 17 5/10 50 3/7 2/3 4/4 2 4 1 0 0 3 10 20
       CLARK C 20 12 6/9 67 0/0 6/9 0/0 1 4 1 0 0 0 2 12
       BOUTEILLE A 15 2 1/2 50 0/0 1/2 0/0 1 0 0 0 0 0 1 2
       TOTAL 200 97 39/63 62 13/25 26/38 6/7 16 18 29 1 3 10 26 121

     LE MANS Min Pts Tot. % T3 T2 LF F FPR Rbds Int Co BP PD Eva.
       BENGABER G 4 0 0/0 0 0/0 0/0 0/0 0 0 0 0 0 0 0 0
       WATSON G 26 15 6/10 60 2/3 4/7 1/2 2 4 0 0 0 0 2 12
       KONATÉ L 17 5 2/3 67 1/1 1/2 0/0 2 0 1 1 0 0 2 8
       YEGUETE W 20 11 4/5 80 0/0 4/5 3/5 5 4 3 0 0 1 2 12
       CORNELIE P 18 8 3/5 60 2/2 1/3 0/0 0 0 2 0 0 0 1 9
       YAROU M 20 6 3/7 43 0/0 3/7 0/0 1 0 6 0 0 1 0 7
       GELABALE M 22 17 6/8 75 3/4 3/4 2/2 0 3 2 0 0 0 1 18
       AMAGOU P 27 12 4/5 80 4/5 0/0 0/0 2 0 0 0 0 1 4 14
       HANLAN O 24 12 5/8 63 0/1 5/7 2/3 4 3 1 2 1 0 5 17
       PEARSON R 22 8 3/11 27 1/5 2/6 1/1 2 2 2 2 0 1 3 6
       TOTAL 200 94 36/62 58 13/21 23/41 9/13 18 16 17 5 1 4 20 103
  • Écrit par , mercredi 17 mai 2017 20:39

    Alexandre Ménard : "Chalon est une excellente équipe. On n'est pas dupe, ils n'ont pas été tout le temps à fond. Pour nous, c'est une belle perf' d'être à une possession à la fin du match et de pouvoir gagner. Ça montre le potentiel offensif de cette équipe, malgré tout. Mais il faut reconnaître que Chalon est un ton au-dessus. Beaucoup d'humilité, on ne va pas se la raconter maintenant. Ceci dit, je suis content pour mon équipe car sur les trois derniers matches, on fait plus de 20 passes décisives, ce qui ne nous était jamais arrivé."

    Mickaël Gelabale : "L'accueil du public (il a été sifflé), je n'ai même pas fait attention (sourire). On n'a pas lâché, on a fait une belle perf'. On aurait tout de même aimé qu'ils scorent un peu moins. Mais c'est une équipe talentueuse, avec de bons scoreurs. On devait faire des efforts défensifs, que nous n'avons pas su mettre en place en début du match."

    Jean-Denys Choulet (entraîneur de Chalon) : "Il s'agit de notre dixième victoire de suite ? C'est bien. Mais on termine surtout à 27 victoires et 7 défaites, c'est ça qui est impressionnant quand on voit les clients en face. C'est historique pour le club. Même si on finit à la meilleure place à égalité dans l'histoire du club, on est au-dessus en pourcentage de victoires. C'est important.
    On savait que les Manceaux arrivaient avec les tongs, allaient tout mettre dedans, que le cercle allait 3 fois plus grand pour eux. Et ils ont été adroits. Nous, nous avons beaucoup tourné. Maintenant, on attaque un autre championnat. Tout le monde dit que c'est mieux Le Portel... Mais ils ne sont pas là par hasard. Notre équipe mérite d'avoir quelque chose en fin de saison, que ce soit de la BCL ou mieux."

    Propos recueillis par Ouest France

Equipes

Compétitions