Pro A - 33ème journée
13/05/2017 - 20:00
Antares, Le mans
 
91 83
Le Mans 24-27, 51-44, 67-65, 91-83 Châlons-Reims
Composition   Composition
  • Écrit par , vendredi 12 mai 2017 07:42

    Ce samedi à 20 heures, les Manceaux disputeront leur dernier match à Antarès de la saison face aux Champenois.

    Comme le MSB, le CCRB jouera encore en Pro A la saison prochaine. Sachant leurs vacances proches, les joueurs des deux équipes auront donc le cœur léger au moment d’entamer leur duel. Certes, les Marnais ne réussissent pas aux Sarthois à Antarès mais, victorieux de leur deux derniers matchs en déplacement (Dijon et Nancy), les hommes d’Alexandre Ménard se doivent de finir sur une bonne note devant leur public pour le moins frustré cette saison.

    Le contexte :  
    Avec 10 victoires et 22 défaites, Châlons-Reims partage la 14ème place de Pro A avec Dijon et Hyères-Toulon alors que le MSB pointe au 11ème rang en compagnie de Cholet avec 13 succès pour 19 revers. Mardi dernier, les Champenois ont subi la loi de Pau-Lacq-Orthez à domicile (78-97) malgré les efforts de Jerry Smith (20 points), Alexandre Karolak (12), Tyler Cain (11) et Souleyman Diabaté (10). De leur côté, les Manceaux se sont imposés à Nancy (82-76) dans le sillage de Ryan Pearson (23 points), bien aidé par Pape-Philippe Amagou et Mike Gelabale (12 chacun) et Petr Cornelie (10). 7ème attaque de Pro A avec 78,2 points marqués, Châlons-Reims a la 18ème défense avec 84,9 points encaissés. Pour sa part, le MSB a la 18ème attaque (70,8) et la 6ème défense (74,5). Les Marnais sont 6èmes au classement des évaluations (88,4) quand les Sarthois ont la 17ème (76,1).

    Les leaders de chaque équipe :
    Avec 14,8 points marqués, Alex Young est le leader offensif du CCRB. Jerry Smith le suit avec 14,0 unités en plus de ses 5,3 passes. Nicolas De Jong totalise 13,3 points et Tyler Cain compile 9,4 points et 6,9 rebonds. Dans les rangs sarthois, Ryan Pearson culmine à 12,0 points. Auteur de 7,9 points et meilleur rebondeur (7,0 prises), Will Yeguete est le joueur le plus complet avec une évaluation de 12,5 alors que Giordan Watson ajoute 3,3 passes à ses 8,6 points.

    Les joueurs de base du CCRB :
    Nikola Antic est l’homme du CCRB. Arrivé en 2010 au moment de la fusion entre Châlons et Reims, il a connu 4 saisons en Pro B avant d’accompagner le club invité en Pro A. Privé d’éléments-cadres blessés (Andrew Lawrence, Mark Payne et Steven Smith), il doit composer avec un effectif réduit. Arrivé début mai, Jerry Smith (1,88 m, 29 ans) s’est imposé à la mène en 3 matchs (14,0 points et 5,3 passes). Champion de France 2016 avec l’ASVEL, Edouard Choquet (1,87 m, 29 ans) est venu dans la Marne pour franchir un palier. Mission accomplie puisqu’il a presque doublé sa production par rapport à l’an passé (5,3 points et 3,3 passes contre 3,3 points et 1,6 passe). Souleyman Diabaté (1,82 m, 29 ans) a posé ses bagages dans la Marne en février. Pouvant jouer sur les deux postes arrières, il tourne à 9,2 points et 2,8 passes et même à 14,3 points et 3,7 passes sur les 3 derniers matchs. L’ailier Alex Young (1,98 m, 27 ans) est le seul joueur d’impact de l’exercice passé qui ait rempilé durant l’été. Meilleur marqueur du CCRB en 2015-2016 (14,4 points), il l’est encore cette saison en faisant encore mieux (14,8). Une saute d’humeur lui a fait quitter le terrain au bout de 4 minutes mardi dernier pour ne plus y revenir. Une sanction était envisagée. En son absence, Alexandre Karolak (1,92 m, 22 ans) a assuré en compilant 12 points et 3 rebonds alors qu’il ne tourne qu’à 2,4 points cette saison. Bon shooteur à 3 points et défenseur actif, l’ailier slovène Miha Vasl (1,92 m, 25 ans) permet aux titulaires de souffler (4,9 points). L’international néerlandais, Nicolas De Jong (2,10 m, 29 ans) est redoutable de précision (59,8% aux tirs). Avec 13,3 points et 3,6 rebonds, il réalise la meilleure saison de sa carrière. Forfait face à Pau mardi, il sera à Antarès ce samedi. Auparavant, il restait sur 8 matchs à plus de 11 points et une moyenne de 17,0. Il forme avec Tyler Cain (2,03 m, 28 ans) une raquette détonante. L’ancien Palois et Dijonnais est dans ses standards passés en apportant 9,4 points et 7,0 rebonds.

    L'effectif du CCRB :
    5 Alex Young (1,98 m, 27 ans, ailier)
    6 Jerry Smith (1,88 m, 29 ans, meneur)
    8 Edouard Choquet (1,87 m, 29 ans, meneur)
    10 Souleyman Diabaté (1,82 m, 29 ans, meneur)
    12 Andrew Lawrence (1,88 m, 26 ans, meneur)
    17 Jules Rambaut (2,00 m, 19 ans, intérieur)
    19 Miha Vasl (1,92 m, 25 ans, arrière)
    21 Luka Antic (2,04, 22 ans, ailier fort)
    22 Louis Cassier (2,03 m, 19 ans, pivot)
    27 Nicolas De Jong (2,10 m, 29 ans, pivot)
    30 Tyler Cain (2,03 m, 28 ans, pivot)
    47 Alexandre Karolak (1,92 m, 22 ans, arrière)
    Entraîneur : Nikola Antic
    Assistant : Stéphane Frentzel

    L’effectif du MSB :
    2 Shannon Shorter (1,93, 27 ans, arrière)
    3 Grégory Bengaber (1,86 m, 20 ans, meneur)
    4 Giordan Watson (1,75 m, 31 ans, meneur)
    5 Lahaou Konaté (1,96 m, 25 ans, ailier)
    6 Wilfied Yeguete (2,00 m, 25 ans, pivot)
    12 Petr Cornelie (2,11 m, 21 ans, ailier fort)
    13 Mouphtaou Yarou (2,04 m, 26 ans, pivot)
    15 Mickaël Gelabale (2,02 m, 33 ans, ailier)
    17 Pape-Philippe Amagou (1,85 m, 32 ans, arrière-meneur)
    21 Olivier Hanlan (1,93 m, 24 ans, arrière-meneur)
    22 Earvine Bassoumba (2,05 m, 21 ans, pivot)
    24 Ryan Pearson (1,96 m, 27 ans, ailier fort)
    Entraîneur : Alexandre Ménard
    Assistants : Antoine Mathieu et Dounia Issa

    Les arbitres de la rencontre :
    David Mortz, Freddy Vansteene et Carole Delauné-David

    Châlons-Reims – MSB 98-89 au match aller :
    Malgré un bon départ (9-3, 3ème), les Manceaux étaient rapidement devancés (11-13, 5ème). Ils étaient même distancés après un 9-0 marnais (18-26, 8ème). Giordan Watson et Mike Gelabale réagissaient pourtant en fin de 1ère période (23-28). Pape-Philippe Amagou inscrivait 8 points d’affilée pour replacer le MSB devant (31-30, 11ème). Après 4 flèches champenoises (36-44, 16ème), les Sarthois se relevaient et Olivier Hanlan les rapprochaient à 2 longueurs (46-48, 20ème). Miha Vasl mettait un terme à la 1ère mi-temps derrière l’arc (46-51). Dès le retour des vestiaires, les hommes de Nikola Antic reprenaient leurs distances (51-60, 23ème). Le handicap atteignait les 10 points (60-70, 27ème) ainsi qu’à la fin du 3ème acte (62-72). Les Sarthois perdaient pied (62-79, 32ème). Ils accusaient jusqu’à un retard de 20 points (68-88, 33ème). Un 12-0 leur redonnait espoir (87-94, 38ème). Il était vain et les Champenois consolidait leur succès (89-98). Chez les Sarthois, Olivier Hanlan totalisait 25 points alors que Pape-Philippe Amagou en ajoutait 16, Will Yeguete 12 et Mike Gelabale 10. Pour les Champenois, Steven Smith culminait à 25 points avec l’aide de Nicolas De Jong 19, Miha Vasl 16 et Alex Young 15.

    Les oppositions en Sarthe :
    Le match de ce samedi sera le 3ème duel entre le CCRB et le MSB, tous en saison régulière de Pro A. Les 2 précédents ont vu des défaites mancelles. La saison dernière, les hommes d'Erman Kunter ont baissé pavillon face aux Marnais (80-86) malgré le double-double de Mouph Yarou (12 points et 14 rebonds), les 20 points de Chris Lofton, les 18 de Petr Cornelie et les 10 de Pape-Philippe Amagou. Avant l'union de l'ESPE et du RCB en 2010, 7 matchs de saison régulière de Pro A ont eu lieu dans la Sarthe. Les 3 rencontres face à Châlons-en-Champagne se sont toutes soldées par des victoires sarthoises de même que les 4 face à Reims.

  • Écrit par , samedi 13 mai 2017 20:58

    Les Manceaux ont fait durer le suspens avant de s’imposer face aux Champenois.

    Pour le dernier match de la saison 2016-2017 à Antarès, Sarthois et Marnais se sont livrés un duel offensif. Les joueurs d’Alexandre Ménard ont démontré à l’occasion qu’ils avaient des dispositions pour ce type de basket qui réjouit le public. Les 36 points marqués derrière la ligne des 3 points et les 15 autres réussis en contre-attaque ont été les symboles d’une équipe en confiance et pleine d’envie. Les 5000 spectateurs présents n’ont maintenant qu’un souhait : retrouver un MSB pareillement conquérant à l’automne. Ils en oublieraient presque qu’il reste un match mardi soir à Chalon-sur-Saône pour en finir avec cette année délicate.   

    Les Cinq de départ :
    MSB : Giordan Watson, Pape-Philippe Amagou, Mike Gelabale, Ryan Pearson et Mouph Yarou
    Châlons-Reims : Jerry Smith, Souleyman Diabaté, Alexandre Karolak, Luka Antic et Tyler Cain

    Le Film du match :
    1er quart-temps : 24-27
    Les Champenois mettaient le feu aux poudres (0-4, 1ère). Dans la foulée, ils faisaient un mini-break (2-7, 3ème). Les Sarthois ne le toléraient pas et revenaient à égalité (7-7, 4ème). Les visiteurs repartaient de plus belle (9-14, 5ème). Avec la complicité de Pape-Philippe Amagou et Mouph Yarou, Ryan Pearson revenait au contact (17-18, 7ème). Lahaou Konaté et Olivier Hanlan ne pouvaient faire mieux (24-25, 10ème) d’autant plus qu’Edouard Choquet mettait un terme à la 1ère période (24-27).

    2ème quart-temps : 27-17
    A coup de paniers primés, Lahaou Konaté et Olivier Hanlan prenaient les commandes (30-27, 12ème). Avec 3 réussites consécutives, Mike Gelabale entretenait l’écart (36-33, 15ème). Les Marnais revenaient à égalité (38-38, 17ème) et repassaient même devant (41-42, 18ème puis 43-44, 19ème). Les Manceaux mettaient alors les gaz pour terminer la 1ère mi-temps sur un 8-0 (51-44).

    3ème quart-temps : 16-21
    Au retour des vestiaires, Giordan Watson ponctuait un 10-0 à cheval sur les deux mi-temps (53-44, 21ème). Les Champenois répliquaient par un 9-0 égalisateur (53-53, 24ème). Mike Gelabale stoppait la série (55-53, 24ème). Par deux fois, Jerry Smith sévissait à longue distance pour placer le CCRB devant (55-56, 25ème puis 60-61, 27ème). Olivier Hanlan ne l’entendait pas ainsi (63-61, 27ème). Nicolas De Jong arrachait une dernière égalité (63-63, 27ème) avant de maintenir le CCRB en embuscade au terme du 3ème acte (67-65).

    4ème quart-temps : 24-18
    Les Sarthois entamaient le dernier tambour-battant et se détachaient pour s’octroyer un avantage maximal de 9 points (77-68, 33ème). Un triple de Giordan Watson le maintenait (80-71, 34ème). Le meneur manceau s’évertuait  à entretenir l’écart (84-77, 38ème). Avec l’aide de Edouard Choquet, Tyler Cain redonnait un court instant l’espoir aux Marnais (86-83, 39ème). Pape-Philippe Amagou, derrière l’arc, et Olivier Hanlan, aux lancers-francs, scellaient la victoire du MSB (91-83).

    L’Homme du match :
    En verve en début de saison, Ryan Pearson l’est tout autant en fin. Face au CCRB, il s’est avéré le plus complet de tous les acteurs avec une évaluation de 22. Pour cela, il a été le meilleur marqueur de la partie avec 22 points à 7/12 aux tirs dont 4/6 à 3 points et un parfait 4/4 aux lancers-francs. En 27 minutes, il a également pris 6 rebonds dont 1 offensif et il a délivré 1 passe.
     
    Le Chiffre du match :
    33. Chacune des deux équipes a réussi 33 paniers. Les Sarthois ont eu besoin de 68 tirs pour le faire (48,5%) alors que les Champenois y sont parvenus avec 59 tentatives (55,9 %). Si les protagonistes se sont quasiment neutralisés aux lancers-francs (13/17 pour le MSB et 11/15 pour le CCRB), les Manceaux ont fait la différence derrière l’arc des 6,75 m avec une réussite (12/27) supérieure à celle des Marnais (6/16).

     

     

  •  LE MANS Min Pts Tot. % T3 T2 LF F FPR Rbds Int Co BP PD Eva.
       WATSON G 23 15 6/11 55 1/4 5/7 2/4 3 3 1 1 0 1 6 15
       KONATÉ L 23 11 3/9 33 3/7 0/2 2/2 0 3 3 1 1 0 0 10
       YEGUETE W 23 3 1/3 33 0/0 1/3 1/2 2 1 8 3 0 1 2 12
       CORNELIE P 14 2 1/2 50 0/0 1/2 0/0 1 1 1 0 1 0 1 4
       YAROU M 14 7 3/5 60 0/0 3/5 1/2 1 2 3 2 0 1 0 8
       GELABALE M 26 8 4/9 44 0/2 4/7 0/0 2 0 3 0 0 3 4 7
       AMAGOU P 23 9 3/6 50 3/5 0/1 0/0 2 0 1 0 0 1 5 11
       HANLAN O 26 14 5/9 56 1/2 4/7 3/3 4 2 3 0 0 1 3 15
       BASSOUMBA E 1 0 0/2 0 0/1 0/1 0/0 0 0 1 0 1 1 0 -1
       PEARSON R 27 22 7/12 58 4/6 3/6 4/4 2 4 6 0 0 2 1 22
       EQUIPE 200 0 0/0 0 0/0 0/0 0/0 0 0 4 0 0 0 0 4
       TOTAL 200 91 33/68 49 12/27 21/41 13/17 17 16 34 7 3 11 22 107

     CHâLONS-REIMS Min Pts Tot. % T3 T2 LF F FPR Rbds Int Co BP PD Eva.
       DE JONG N 22 15 5/11 45 0/1 5/10 5/6 1 3 6 0 1 2 1 14
       SMITH J 33 20 8/11 73 4/5 4/6 0/0 3 2 1 0 0 2 4 20
       CHOQUET E 25 4 2/7 29 0/4 2/3 0/0 4 0 2 1 0 1 4 5
       DIABATE S 33 10 4/7 57 1/2 3/5 1/2 3 1 2 2 0 3 5 12
       VASL M 17 3 1/3 33 1/2 0/1 0/0 1 1 1 1 0 1 3 5
       ANTIC L 28 10 4/8 50 0/2 4/6 2/2 2 1 3 0 0 1 2 10
       CAIN T 30 21 9/12 75 0/0 9/12 3/5 0 5 9 2 2 3 4 30
       KAROLAK A 12 0 0/0 0 0/0 0/0 0/0 2 4 2 0 0 1 3 4
       EQUIPE 200 0 0/0 0 0/0 0/0 0/0 0 0 4 0 0 0 0 4
       TOTAL 200 83 33/59 56 6/16 27/43 11/15 16 17 30 6 3 14 26 104
  • Écrit par , samedi 13 mai 2017 22:29

    Alexandre Menard
    Je suis content pour les supporters. Ca fait chaud au cœur de les voir debout et applaudir. Cette équipe n'était pas bien née et a beaucoup souffert. Les joueurs n'ont pas consciemment ou inconsciemment baissé les bras. Dans la saison, il y a eu des sautes d'humeur, un manque de concentration, de motivation mais cela n'a jamais été volontaire. Depuis plusieurs matchs les équipes font des choix sur les joueurs et ils en laissent seuls comme Ryan ce soir, qui est chaud depuis deux matchs. Il n'a jamais abdiqué. On avait travaillé la zone pour avoir des tirs ouverts, l'équipe adverse a pris des risques et on a mis les paniers. On a travaillé les extra passes, ce qui explique le nombre de passes décisives.

    Wilfried Yeguete
    C'était important de bien finir à Antarès. Ce soir, on a fait un match solide contre une bonne équipe. Ce n'était pas facile au début du match, mais sur la fin, on a resserré la défense. On va maintenant essayer de bien finir la saison contre une équipe de Chalon qui nous attend.

    NiKola Antic
    Depuis le mois d'avril, on a joué sans meneur, sans notre meilleur marqueur et sans notre meilleur joueur. C'est tout de même une fierté d'avoir une évaluation à 104 ce soir.
    L'équipe du Mans n'était pas adroite à 3 points avant ce match et ce soir, c'est rentré, ils étaient relâchés. C'est dommage que Karolac soit sorti sur deux fautes intentionnelles.
    Le règlement est stupide, depuis le mois d'avril, on ne peut plus recruter. C'est un suicide à 8 matchs avant la fin de la saison régulière. On met en danger les clubs car les blessures peuvent arriver. Heureusement que les jeunes nous donnent des coups de main.

    Nicolas De Jong
    On a commencé le match avec beaucoup d'entrain et un bon état d'esprit. On a alterné la défense mais ils ont eu un taux de réussite important à 3 points (44%) et une bonne adresse aussi à l'intérieur. Ils ont des joueurs qui peuvent faire la différence. Ils auraient fallu qu'ils aient moins d'adresse pour pouvoir gagner le match ce soir.

Equipes

Compétitions