Pro A - 27ème journée
11/04/2017 - 20:00
Antares, Le mans
 
64 80
Le Mans 13-15, 32-27, 42-58, 64-80 HTV
Composition   Composition
  • Écrit par , lundi 10 avril 2017 13:38

    En quête de succès, les Manceaux accueillent les Varois ce mardi à 20 heures.

    Le coup n’est pas passé loin à Gravelines (72-75). S’ils n’ont fait qu’entrevoir la victoire dans le Nord, les Sarthois aspirent à la toucher en recevant Hyères-Toulon qu’ils avaient sorti en 1/4 de finale de la Coupe de France (72-57). Victorieux de l’ASVEL pour leur dernier match à Antarès (82-74), Alexandre Ménard et ses hommes sont en capacité de s’imposer pour continuer à rêver aux playoffs.

    Le contexte :  
    Avec 9 victoires et 17 défaites, Hyères-Toulon partage la 13ème place de Pro A avec Châlons-Reims et Cholet. Avec 11 succès pour 15 revers, le MSB pointe au 11ème rang. Vendredi dernier, les Varois se sont inclinés à domicile face à Antibes (61-75) malgré la brillante prestation de Ryan Evans (17 points et 9 passes pour une évaluation de 23) et les apports de Paul Carter et William Howard (11 points chacun). De leur côté, les Manceaux se sont inclinés dans Les Hauts-de-France même si Shannon Shorter s’est montré à son avantage (17 points) tout comme Olivier Hanlan  (16). 17ème attaque de Pro A avec 70,3 points marqués, Hyères-Toulon a la 4ème défense avec 72,8 points encaissés. Pour sa part, le MSB a la 16ème attaque (70,8) et la 6ème défense (74,1). Les Varois ont la 18ème évaluation (72,3) quand les Sarthois se contentent de la 16ème (74,0).

    Les leaders de chaque équipe :
    Avec 11,7 points, Paul Carter est le meilleur marqueur du HTV. Varois le plus complet avec une évaluation de 12,3, William Howard totalise 10,2 points. Trevis Simpson en ajoute 10,0. David Michineau cumule 9,4 points et 2,8 passes alors que Ike Udanoh compile 5,7 points et 5,3 rebonds. Dans les rangs sarthois, Ryan Pearson et Shannon Shorter culminent à 11,3 points chacun, suivis par Olivier Hanlan (10,3). Giordan Watson ajoute 3,4 passes à ses 8,6 points. Avec 8,2 points et 7,1 rebonds, Will Yeguete détient la meilleure évaluation (12,6).

    Les joueurs de base de Hyères-Toulon :
    L’entraîneur Kyle Milling fait partie des meubles du club varois. Joueur du HTV durant 7 saisons, de 2002 à 2009, il est devenu assistant de Laurent Legname en 2013. Quand celui-ci est parti à Dijon en 2015, les dirigeants lui ont tout naturellement confié l’équipe. Pour un coup d’essai, ce fut un coup de maître puisque le HTV a été Champion de France de Pro B et son entraîneur nommé Coach de l’Année. La mène est assurée par David Michineau (1,91 m, 22 ans). Drafté en 39ème position l’été dernier, il a été mis en couveuse dans le Var par les Los Angeles Clippers pour avoir les clés du camion HTV en mains. Malgré une adresse suspecte (36,3%), il n’hésite pas à prendre ses responsabilités (9,5 tirs par match) pour compiler 9,4 points et 2,8 passes. En raison d’une blessure à une cheville, l’arrière Trevis Simpson (1,93 m, 25 ans) a loupé 5 matchs pendant lesquels son apport (10,0 points) a manqué au HTV. Les dirigeants en avaient profité pour faire revenir Maurice Acker (1,73 m, 29 ans) qui avait grandement contribué au titre de Pro B l’an dernier. Engagé d’abord pour un mois, il les a convaincu de le signer pour toute la saison car il compile 7,6 points et 2,1 passes. L’ailier français William Howard (2,02 m, 23 ans) était au club l’an passé. Archi-polyvalent, il a de l’envergure et, même s’il est en devenir, il produit déjà 10,2 points et 4,9 rebonds. Mobile et très athlétique, l’ailier fort Ryan Evans (1,98 m, 26 ans) participe grandement à la récupération au rebond (5,0 prises) tout en contribuant à la marque (7,8 points). Au pivot, Kyle Milling a le choix entre Ike Udanoh et Ferdinand Prénom. L’Américain au passeport nigérian Ike Udanoh (2,02 m, 27 ans) est un grand voyageur (8 clubs en 4 ans). Capable d'évoluer sur les deux postes intérieurs grâce à ses qualités physiques, ce gros rebondeur peine en Pro A (5,7 points et 5,3 rebonds). Ferdinand Prénom (2,03 m, 25 ans) la connaît pour y avoir évolué avec Dijon, son club formateur. Victime d’une grave blessure au genou à la Leaders Cup 2015, il s’est refait une santé à Boulogne-sur-Mer (Pro B) la saison dernière. Puissant et lourd, il est très fort au sol et ses bonnes mains le rendent dangereux offensivement (8,5 points à 57,7% aux tirs) alors qu’il prend également 3,9 rebonds). Arrivé sur les bords de la Méditerranée début mars, l’ailier Paul Carter (2,05 m, 29 ans) n’a pas encore gagné avec le HTV. Meilleur marqueur de l’équipe (11,7 points), il prend également 3,8 rebonds. Adroit (54,5% aux tirs), il est particulièrement dangereux derrière l’arc (68,0%) d’autant plus qu’il y prend 4 tirs par match.

    L'effectif du HTV :
    0 Ike Udanoh (2,02 m, 27 ans, pivot)
    1 Paul Carter (2,05 m, 29 ans, ailier)
    4 Maurice Acker (1,73 m, 29 ans, meneur)
    5 Ryan Evans (1,98 m, 26 ans, ailier fort)
    6 David Michineau (1,91 m, 22 ans, meneur)
    8 Timothé Vergiat (1,88 m, 19 ans, meneur)
    10 Akeem Williams (1,78 m, 26 ans, meneur)
    15 Trevis Simpson (1,93 m, 25 ans, arrière)
    16 Anthony Christophe (1,89 m, 33 ans, meneur)
    32 Alexandre Chassang (2,01 m, 22 ans, ailier fort)
    42 William Howard (2,02 m, 23 ans, ailier)
    75 Ferdinand Prénom (2,03 m, 26 ans, pivot)
    Entraîneur : Kyle Milling
    Assistant : Sébastien Devos

    L’effectif du MSB :
    2 Shannon Shorter (1,93, 27 ans, arrière)
    3 Grégory Bengaber (1,86 m, 20 ans, meneur)
    4 Giordan Watson (1,75 m, 31 ans, meneur)
    5 Lahaou Konaté (1,96 m, 25 ans, ailier)
    6 Wilfied Yeguete (2,00 m, 25 ans, pivot)
    12 Petr Cornelie (2,11 m, 21 ans, ailier fort)
    13 Mouphtaou Yarou (2,04 m, 26 ans, pivot)
    15 Mickaël Gelabale (2,02 m, 33 ans, ailier)
    17 Pape-Philippe Amagou (1,85 m, 32 ans, arrière-meneur)
    21 Olivier Hanlan (1,93 m, 24 ans, arrière-meneur)
    22 Earvine Bassoumba (2,05 m, 21 ans, pivot)
    24 Ryan Pearson (1,96 m, 27 ans, ailier fort)
    Entraîneur : Alexandre Ménard
    Assistants : Antoine Mathieu et Dounia Issa

    Les arbitres de la rencontre :
    Mehdi Difallah, Fabrice Canet et Frédérick Pierre

    HTV – MSB 76-60 au match aller :
    Si les Sarthois prenaient le meilleur départ (12-6, 6ème), le score était de parité en fin de 1er acte (15-15). Les joueurs d’Erman Kunter cédaient une première fois les commandes (22-23, 14ème) mais Will Yeguete les reprenait une dernière fois (26-25, 15ème). Les Manceaux lâchaient alors sur un 6-0 (26-31, 18ème) avant d’accuser un handicap de 6 points à la pause (30-36). Au retour des vestiaires, les flèches méditerranéennes s’abattaient sur les Sarthois (35-48, 22ème). Malgré leurs efforts, ceux-ci étaient encore relégués à 13 longueurs à 10 minutes de la sonnerie finale. Dans la première moitié du dernier quart-temps, les Manceaux ne mettaient que 5 petits lancers-francs (53-65, 35ème). Après 2 triples de Lucky Jones, leur retard atteignait 18 points (53-71, 36ème) avant de se fixer à 16 (60-76). Chez les Manceaux, Will Yeguete finissait avec un double-double (12 points et 10 rebonds) alors que Lahaou Konaté totalisait 13 points et Giordan Watson 12. Pour les Varois, Ryan Evans était le meilleur marqueur du match (18 points) bien aidé par Ferdinand Prénom (13).

    MSB – HTV 72-57 en Coupe de France :
    Les Varois faisaient la course en tête au début (7-13, 7ème). Un 9-0 sarthois inversait la tendance (16-13, 10ème). Alors que les Hyèrois s’accrochaient, un 11-0 les décramponnait pour de bon (29-17, 14ème). Les Manceaux s’échappaient tranquillement et se donnaient un avantage maximal de 15 unités (40-25, 20ème) avant la mi-temps (40-27). Après la pause, les Méditerranéens se rebellaient et devenaient même pressants (51-45, 29ème). Les deux équipes se livraient à un bras de fer qui s’éternisait (59-56, 36ème). Les hommes d’Alexandre Ménard assénaient alors un 8-0 fatal (67-56, 38ème). Les demi-finales de la Coupe de France tendaient les bras au MSB (72-57). Pour les Sarthois, Giordan Watson finissait meilleur marqueur du match avec 15 points alors que Mouph Yarou en ajoutait 10. Chez les Varois, David Michineau inscrivait 12 points et Trevis Simpson 10.

    Les oppositions dans la Sarthe :
    Après 4 saisons au purgatoire de la Pro B, le HTV est remonté cette saison en Pro A qu’il avait fréquentée de 2001 à 2012. 12 matchs entre le MSB et le HTV ont eu pour cadre Antarès. Le bilan est de 7 victoires mancelles pour 4 défaites en saison régulière de Pro A. De plus, les Sarthois ont remporté, le 17 février dernier, le seul match de Coupe de France ayant opposé les deux clubs. Auparavant, le MSB avait laminé le HTV le 21 avril 2012 (112-66) avec un Marcellus Sommerville de gala (23 points et 9 rebonds). Taylor Rochestie n’était pas en reste (19 points et 7 passes), ni Alex Acker (18 points), J.P. Batista (14) et Max Kougueré (12).

  • Écrit par , mardi 11 avril 2017 21:06

    Les Manceaux ont subi la loi des Varois qui leur étaient supérieurs.

    -16 à l’aller et -16 au retour, les Méditerranéens n’auront décidément pas réussi aux Sarthois en championnat cette saison. Ceux-ci faisaient bien la course en tête en 1ère mi-temps (32-25, 20ème) mais ils étaient mis k-o par les hommes de Kyle Milling dans le 3ème quart-temps (10-31). La messe était dite et, après un dernier quart-temps bien long, la déception était grande dans le clan manceau.  

    Les Cinq de départ :
    MSB : Olivier Hanlan, Shannon Shorter, Lahaou Konaté, Ryan Pearson et Will Yeguete
    Hyères-Toulon : David Michineau, Trevis Simpson, William Howard, Ryan Evans et Ike Udanoh

    Le Film du match :
    1er quart-temps : 13-15
    Shannon Shorter déclenchait les hostilités derrière l’arc (3-0, 2ème). Les Manceaux faisaient un mini-break (9-5, 7ème). Les Varois répondaient par un 7-0 (9-12, 9ème). Mouph Yarou et Pape-Philippe Amagou reprenaient les devants (13-12, 10ème). Pas pour longtemps puisque Akeem Williams plantait un triple en fin de 1er quart-temps (13-15).

    2ème quart-temps : 19-12
    Giordan Watson et Mike Gelabale plantaient un triple chacun (19-15, 12ème). Petr Cornelie se signalait (22-17, 15ème). Mike Gelabale et Olivier Hanlan creusaitent l’écart (27-21, 19ème). Un triple de Shannon Shorter donnait au MSB un avantage maximal de 7 points (32-25, 20ème). William Howard le réduisait avant la pause (32-27).

    3ème quart-temps : 10-31
    Dès le retour des vestiaires, Trevis Simpson comblait le trou (32-32, 21ème). William Howard donnait même l’avantage au HTV (32-33, 22ème). Le MSB repassait devant une dernière fois grâce à Lahaou Konaté (34-33, 23ème). Un 10-0 varois assommait les hommes d’Alexandre Ménard (34-43, 26ème). Giordan Watson arrêtait la série (36-43, 26ème). Avec un 9-0, les visiteurs passaient une deuxième lame (36-52, 28ème). Malgré les paniers primés de Pape-Philippe Amagou et Mike Gelabale, le MSB était relégué à 16 longueurs au moment d’aborder le dernier acte (42-58).

    4ème quart-temps : 22-22
    Aux lancers-francs, Ryan Pearson et Olivier Hanlan tentaient un timide rapprochement (45-58, 32ème). Avec l’aide de Mike Gelabale, Ryan Pearson maintenait l’écart à -13 (50-63, 33ème). Le HTV accélérait une nouvelle fois pour distancer le MSB de 20 points, plus gros écart de la partie (54-74, 37ème). Après 2 lancers-francs de Lahaou Konaté et un panier de Will Yeguete, Shannon Shorter frappait par 2 fois à longue distance pour le réduire (64-77, 39ème). Paul Carter et David Michineau le fixaient à 16 unités (64-80).

    Le Sarthois du match :
    Mike Gelabale a été le plus complet des Manceaux et le seul à finir la partie avec une évaluation à 2 chiffres. Il s’est même contenté d’un 10 en 28 minutes. Pour cela, il a marqué 12 points à 4/10 aux tirs dont 3/7 à 3 points. Il les a agrémentés de 4 rebonds dont 1 offensif et de 1 passe.
     
    Le Chiffre du match :
    32. Les Sarthois ont tiré 32 fois à 3 points. Jamais, ils n’avaient autant tenté leur chance derrière l’arc des 6,75 m dans un match depuis le début de la saison. Tout comme les Méditerranéens, les Manceaux ont réussi 9 paniers à 3 points. Malheureusement, leur adresse n’a été que de 28,0% dans cet exercice.

     

  •  LE MANS Min Pts Tot. % T3 T2 LF F FPR Rbds Int Co BP PD Eva.
       SHORTER S 24 12 4/12 33 4/8 0/4 0/0 3 0 3 1 0 3 0 5
       WATSON G 10 5 2/5 40 1/3 1/2 0/0 1 0 0 1 0 1 1 3
       KONATÉ L 16 6 2/5 40 0/2 2/3 2/3 3 2 3 1 0 1 1 6
       YEGUETE W 27 8 4/5 80 0/0 4/5 0/3 3 3 7 2 0 5 1 9
       CORNELIE P 7 3 1/2 50 0/0 1/2 1/2 0 2 2 0 0 0 0 3
       YAROU M 12 2 0/2 0 0/0 0/2 2/2 2 2 7 0 0 1 1 7
       GELABALE M 29 12 4/10 40 3/7 1/3 1/2 2 1 4 0 0 0 1 10
       AMAGOU P 25 5 2/5 40 1/4 1/1 0/0 4 3 0 0 0 2 5 5
       HANLAN O 23 3 0/5 0 0/5 0/0 3/4 2 2 1 0 0 1 1 -2
       PEARSON R 27 8 2/9 22 0/3 2/6 4/4 2 2 4 0 0 1 3 7
       EQUIPE 200 0 0/0 0 0/0 0/0 0/0 0 0 3 0 0 0 0 3
       TOTAL 200 64 21/60 35 9/32 12/28 13/20 22 17 34 5 0 15 14 56

     HYèRES-TOULON Min Pts Tot. % T3 T2 LF F FPR Rbds Int Co BP PD Eva.
       UDANOH I 19 2 1/4 25 0/0 1/4 0/0 0 1 9 1 1 0 2 12
       CARTER P 24 7 2/7 29 2/4 0/3 1/2 1 3 6 3 0 1 2 11
       ACKER M 24 9 3/10 30 2/6 1/4 1/2 3 3 0 1 0 4 6 4
       EVANS R 24 6 3/8 38 0/3 3/5 0/0 1 1 4 1 0 1 0 5
       MICHINEAU D 16 8 3/4 75 0/0 3/4 2/2 3 3 1 0 0 4 4 8
       WILLIAMS A 8 3 1/1 100 1/1 0/0 0/2 2 1 1 0 0 0 0 2
       SIMPSON T 30 22 6/10 60 3/5 3/5 7/7 1 5 4 0 0 1 1 22
       CHASSANG A 8 2 1/3 33 0/1 1/2 0/0 3 0 2 0 0 1 0 1
       HOWARD W 26 8 3/7 43 1/4 2/3 1/2 0 3 6 1 1 1 1 11
       PRENOM F 21 13 6/6 100 0/0 6/6 1/2 3 2 7 0 1 0 1 21
       EQUIPE 200 0 0/0 0 0/0 0/0 0/0 0 0 2 0 0 1 0 1
       TOTAL 200 80 29/60 48 9/24 20/36 13/19 17 22 42 7 3 14 17 98
  • Écrit par , mardi 11 avril 2017 22:42

    Alexandre Menard
    J'ai été très surpris par le 3e quart-temps. On prend un 31-10, c'est inadmissible. On est capable de faire de très bons matchs et de lâcher, c'est incompréhensible et irrespectueux.
    Avoir plus de fierté ne coûte pas grand-chose. J'ai manifesté mon mécontentement, on va corriger cela demain, les joueurs vont courir puisqu'ils ne l'ont pas fait ce soir.
    On va essayer de trouver les plus motivés, ceux qu'ils veulent mouiller le maillot pour le club. C'est un problème d'organisation, de discipline, de cœur et d'envie. On n'a pas trouvé nos leaders. On ne mérite peut-être pas d'aller en play-offs. Il faut trouver ceux qui ont l'envie et la fibre.
    Cela fait 9 ans que je suis ici, c'est ma pire saison au club. On s'entraîne moins bien, il n'y a pas la même alchimie dans cette équipe.
    On a pris 53 points en seconde période alors qu'on les avait laissé à 27 points en 1ère mi-temps. On ne joue plus ensemble, on a reconnu la fierté des anciens comme Pape et Mickaël. On traîne ces maux là depuis plusieurs mois, cela ne date pas d'hier. J'ai l'impression que certains éléments ne nous rendent pas ce qu'on leur donne, j'en prends note.

    Pape Philippe Amagou
    Cela ressemble à la défaite de trop. Ce match était très important pour la dernière ligne droite. On n'arrive pas à enchaîner. C'est un problème dans la tête, c'est la faiblesse du groupe. On peut montrer plusieurs visages dans un même match. Ce n'est pas une histoire de basket mais d'homme et d'état d'esprit. Il faut continuer à se battre tant que mathématiquement c'est possible.
    Le bol d'air, c'est la finale de la coupe de France avec un bon adversaire. Nous sommes des professionnels et des compétiteurs, on doit continuer à jouer.

    Kyle Milling
    En 1ère mi-temps, on n'a pas été adroit. Après 8 défaites, on avait beaucoup de pression, on voulait trop bien jouer, on était fragile, maladroit. En 2e mi-temps, on a mis plus d'intensité avec des shoots qui sont entrés.

    Ferdinand Prénom
    On est venu avec des intentions. Le Mans a bien commencé le match, on n'avait pas le rythme au départ. Ils mettaient plus d'agressivité que nous. En 2e mi-temps, on a joué plus dur, les paniers sont rentrés, on a eu confiance et on a joué notre basket. Ce soir c'était un bon match.
    On était dans notre standard défensif avec un vrai match d'équipe en défense comme en attaque après cette longue série de défaites.

Equipes

Compétitions