Pro A - 26ème journée
08/04/2017 - 20:00
Sportica, Gravelines
 
75 72
Gravelines-Dk 19-16, 44-38, 63-59, 75-72 Le Mans
Composition   Composition
  • Écrit par , vendredi 7 avril 2017 08:00

    Ce samedi à 20 heures, les Manceaux seront en danger dans le Nord.

    Sur leurs 9 derniers matchs de Pro A, les Manceaux n’en ont remporté que 2. Ironie du sort, ils ont entamé cette mauvaise série le 21 janvier face au BCM (71-81). Par ailleurs, la défaite concédée à Cholet (58-78) n’incite pas à l’optimisme au moment de défier les Maritimes à Sportica. De plus, ceux-ci seront revanchards après avoir été maltraités chez eux par Monaco lors de la dernière journée (72-92). Certes, les joueurs d’Alexandre Ménard ont aussi été capables dans la période de dominer Chalon et l’ASVEL. Espérons qu'ils puissent rééditer d'aussi belles performances ?

    Le contexte :  
    Avec 14 victoires et 11 défaites, Gravelines-Dunkerque occupe la 7ème place de Pro A. Avec 11 succès pour 14 revers, le MSB pointe au 10ème rang en compagnie de Limoges. Le BCM affiche un bilan de 9 victoires et 4 à domicile alors que les Sarthois ont enregistré 4 succès et 8 revers en déplacement. Samedi dernier, les Gravelinois se sont inclinés à Sportica face à Monaco (72-92) malgré les efforts de Richard Solomon (15 points et 7 rebonds), bien soutenu par Justin Cobbs (14 points et 6 passes), Kyle Gibson (13 points), Sek Henry et Quentin Serron (10 points chacun). De leur côté, les Manceaux ont également perdu de 20 points à Cholet (58-78) où seul Shannon Shorter a dépassé la barre des 10 points (12). 4ème attaque de Pro A avec 79,2 points marqués, le BCM a la 14ème défense avec 77,7 points encaissés. Pour sa part, le MSB n’a que la 16ème attaque (70,8) mais présente la 6ème défense (74,1). Les Nordistes ont la 9ème évaluation (83,2) quand les Sarthois se contentent de la 16ème (73,5).

    En Coupe de France, les Sarthois tenteront de conserver le titre acquis l’an passé aux dépens de l’ASVEL (88-75). Après avoir disposé de Cholet en 1/16 (84-68), Lille (Pro B) en 1/8 (67-62), Hyères-Toulon en 1/4 (72-57) puis Chalon-sur-Saône en 1/2 (81-72), les Manceaux joueront le 22 avril à Paris-Bercy, la finale face à Nanterre. De leur côté, les Maritimes ont trébuché au Portel (82-86) dès leur entrée en lice en 1/16 de finale. Sur la scène européenne, les Manceaux ont été sortis en 1/8 de finale de la Ligue des Champions en s’inclinant à 2 reprises contre Sassari (63-79 puis 66-68). Pour sa part, le BCM n’a pas dépassé la phase de poules de la FIBA Europe Cup.

    Les leaders de chaque équipe :
    Avec 17,2 points, Kyle Gibson est le meilleur marqueur du BCM. Justin Cobbs a l’évaluation maritime la plus élevée (17,7) en compilant 16,8 points et 5,9 passes. Sek Henry contribue à la marque à hauteur de 13,3 points alors que Myles Hesson en ajoute 12,4. Pour sa part, Richard Solomon prend 8,0 rebonds en plus de marquer 9,1 points. Dans les rangs sarthois, Ryan Pearson culmine à 11,4 points, suivi par Olivier Hanlan (10,0). Giordan Watson ajoute 3,5 passes à ses 8,9 points. Avec 8,2 points et 7,1 rebonds, Will Yeguete détient la meilleure évaluation (12,6).

    Les joueurs de base du BCM :
    Alors qu’il coachait Le Havre, Christian Monschau a été nommé Entraîneur de l'année en 2008. Quelques semaines plus tard, il s’engageait avec le Basket Club Maritime Gravelines-Dunkerque Grand Littoral qu'il n'a plus quitté depuis. Il a conduit le BCM à la 1ère place de la saison régulière en 2012 et 2013 mais surtout à la conquête des trophées de la Semaine des As en 2011 et de la Leaders Cup en 2013, année où il a été de nouveau distingué comme Entraîneur de l'année. Arrivé du Bayern Munich pour mener le jeu des Maritimes, Justin Cobbs (1,91 m, 26 ans) est le 4ème marqueur de Pro A (16,8 points) tout en étant le 5ème passeur (5,9 caviars). Il ne s’est loupé qu’une seule fois en attaque (2 points face à Orléans). Sinon, il n’a jamais fini un autre match à moins de 10 points. Face à Limoges, il a tout explosé en cumulant 30 points et 12 passes pour une évaluation de 39, soit autant de records personnels. L’arrière Sek Henry (1,93 m, 29 ans) a commencé sa saison en étant remplaçant médical de Yannick Bokolo à Pau avec qui il a joué 5 matchs (11,2 points, 2,2 rebonds et 2,8 passes). Arrivé au BCM début novembre, il est monté d’un cran puisqu’il compile 13,3 points, 3,5 rebonds et 2,3 passes. A son aise dans le jeu offensif nordiste, il s’est permis une pointe à 26 points à Cholet. Depuis 5 matchs, il a cédé sa place de starter à Quentin Serron (1,90 m, 27 ans) qui a manqué le début de la saison en raison d’une blessure à l’épaule droite avec la sélection belge. Il semble toujours convalescent (2,8 points, 1,4 rebond et 1,3 passe). Avec une moyenne de 17,2 points marqués par match, l’ailier Kyle Gibson (1,96 m, 29 ans) est le 3ème marqueur de Pro A. En 8 occasions, il a inscrit un minimum de 20 points avec un record à 28 contre Le Portel. Après 1 saison à Dijon, l’ailier fort Myles Hesson (1,98 m, 26 ans) a rejoint le BCM. En passant de la Bourgogne au Nord, il a franchi un palier et tournait à 12,4 points et 5,1 rebonds avant de se fracturer une jambe en janvier, mettant ainsi fin à sa saison. De ce fait, le Centrafricain Jimmy Djimrabaye (2,02 m, 25 ans) a été intronisé dans le Cinq de départ avec une production moindre (2,2 points et 1,3 rebonds). Partenaire de Justin Cobbs à l’université de Californie à Berkeley, Richard Solomon (2,08 m, 24 ans) sévit au pivot. Avec ses compatriotes scoreurs, il n’a pas la responsabilité de la marque mais il apporte quand même 9,1 points. Par contre, il s’occupe de la récupération du ballon et prend 8,0 rebonds. Il pallie efficacement l’absence de Myles Hesson puisqu’il tourne à 13,2 points et 11,5 rebonds sur les 6 derniers matchs. Les Français ont tous un rôle de doublure y compris l’ancien espoir sarthois Aaron Cel (2,03 m,, 30 ans) qui est solide au pivot (7,2 points et 4,1 rebonds). Même s’il joue 20 minutes, l’apport de Florent Piétrus (2,02 m, 36 ans) est limité à 4,3 points et 3,8 rebonds. Il en est de même pour l’expérimenté pivot Fernando Raposo (2,06 m, 27 ans) qui se contente de 3,1 points et 3,9 rebonds en 15 minutes.

    L'effectif du BCM :
    1 Justin Cobbs (1,91 m, 26 ans, meneur)
    3 Richard Solomon (2,08 m, 24 ans, intérieur)
    5 Quentin Serron (1,90 m, 27 ans, arrière)
    6 Adam Mokoka (1,91 m, 18 ans, arrière)
    8 Sek Henry (1,93 m, 29 ans, arrière)
    9 Mathis Keita (1,92 m, 25 ans, meneur)
    10 Aaron Cel (2,03 m, 30 ans, intérieur)
    11 Florent Piétrus (2,02 m, 36 ans, intérieur)
    20 Myles Hesson (1,96 m, 26 ans, intérieur)
    21 Rudy Jomby (1,96 m, 28 ans, ailier)
    22 Kyle Gibson (1,96 m, 29 ans, ailier)
    35 Jimmy Djimrabaye (2,02 m, 25 ans, intérieur)
    70 Fernando Raposo (2,06 m, 27 ans, pivot)
    Entraîneur : Christian Monschau
    Assistants : Julien Mahé et Christophe Millois

    L’effectif du MSB :
    2 Shannon Shorter (1,93, 27 ans, arrière)
    3 Grégory Bengaber (1,86 m, 20 ans, meneur)
    4 Giordan Watson (1,75 m, 31 ans, meneur)
    5 Lahaou Konaté (1,96 m, 25 ans, ailier)
    6 Wilfied Yeguete (2,00 m, 25 ans, pivot)
    12 Petr Cornelie (2,11 m, 21 ans, ailier fort)
    13 Mouphtaou Yarou (2,04 m, 26 ans, pivot)
    15 Mickaël Gelabale (2,02 m, 33 ans, ailier)
    17 Pape-Philippe Amagou (1,85 m, 32 ans, arrière-meneur)
    21 Olivier Hanlan (1,93 m, 24 ans, arrière-meneur)
    22 Earvine Bassoumba (2,05 m, 21 ans, pivot)
    24 Ryan Pearson (1,96 m, 27 ans, ailier fort)
    Entraîneur : Alexandre Ménard
    Assistants : Antoine Mathieu et Dounia Issa

    Les arbitres de la rencontre :
    Hugues Thépenier, Grégory Dubois et Mounir El Faiz

    MSB – Gravelines-Dunkerque 71-81 au match aller :
    Les Nordistes s’envolaient rapidement (6-19, 8ème). Les Manceaux réagissaient et, à la faveur d’un 12-0 manceau, revenaient sur les talons des Maritimes (18-19, 12ème). Sentant le danger, les joueurs de Christian Monschau reprenaient leurs distances (22-31, 16ème). A la mi-temps, les joueurs d’Erman Kunter accusaient un retard de 7 unités (33-40). Après la pause, les Nordistes assénaient un violent 11-0 (35-51, 24ème). Le MSB accusait le coup et se retrouvait mené de 17 points à 9 minutes du terme (43-60). Les Manceaux livraient un dernier baroud d’honneur avec un 7-0 les ramenant à 10 longueurs (55-65, 35ème). L’écart se stabilisait alors dans le final (71-81). Pour le MSB, Petr Cornelie compilait 15 points, 6 rebonds et 5 passes alors que Mouph Yarou cumulait 8 points et 10 rebonds pendant que Mike Gelabale marquait 13 points et Olivier Hanlan en ajoutait 11. Ches les vainqueurs, Sek Henry finissait meilleur marqueur de la partie avec 17 points. Myles Hesson se fendait de 16 points et 8 rebonds et Justin Cobbs totalisait 16 points alors que Kyle Gibson associait 6 passes à ses 15 points.

    Les oppositions à Gravelines :
    Le MSB s'est rendu à 27 reprises dans le Nord. Dans les 23 rencontres de saison régulière, les Manceaux ont gagné 11 matchs et en ont perdu 12. Les 3 duels en playoffs se sont soldés par 1 succès et 2 revers. Enfin, la seule opposition en Coupe de France a vu la dernière victoire mancelle à Sportica. Elle date du 22 mars 2016 quand les joueurs d'Erman Kunter ont dominé les Nordistes (74-60). Le trio Pape-Philippe Amagou, Mike Gelabale et Romeo Travis (15 points chacun) avait conduit le MSB au succès alors que Ty McKee avait ajouté 14 unités. Au début du même mois, les Sarthois s’étaient imposés en saison régulière (79-61) dans le sillage d’un épatant Ty McKee (31 points) bien aidé par Romeo Travis (14).

  • Écrit par , samedi 8 avril 2017 21:03

    Vaillants, les Manceaux ont échoué d’un rien dans le Nord.

    Alexandre Ménard et ses hommes ont montré des visages de conquérants sur les bords de l’Aa. Menés de 10 points en début de 2ème mi-temps (38-48, 21ème), les partenaires de Pape-Philippe Amagou ont trouvé les ressources pour revenir à 1 tout petit point (65-66, 35ème). Hélas, ils n’ont pas pu renverser le BCM en son Sportica. Si la défaite a encore été au rendez-vous, la prestation des Sarthois laisse espérer des jours meilleurs. Puissent-t-ils arriver la semaine qui vient avec la réception de Hyères-Toulon, mardi avant le déplacement à Limoges, samedi.       

    Les Cinq de départ :
    MSB : Pape-Philippe Amagou, Shannon Shorter, Olivier Hanlan, Mike Gelabale et Will Yeguete
    Gravelines-Dunkerque : Justin Cobbs, Quentin Serron, Kyle Gibson, Jimmy Djimrabaye et Richard Solomon

    Le Film du match :
    1er quart-temps : 16-19
    Après un court round d’observation (4-4, 2ème), Richard Solomon inscrivait 6 points d’affilée pour faire un petit écart (5-10, 6ème). Malgré Will Yeguete et Olivier Hanlan, les Maritimes le poussaient à 6 unités (9-15, 8ème). Aidé du Québécois, Pape-Philippe Amagou le réduisait de moitié en fin de 1er acte (16-19).

    2ème quart-temps : 22-25
    Les lancers-francs de Mouph Yarou ramenaient le MSB sur les talons du BCM (18-19, 11ème). Ryan Pearson et Giordan Watson le maintenaient à porter de fusil (22-24, 13ème). Mieux, après une réussite de Mathis Keita, les Sarthois enquillaient un 6-0 leur permettant de prendre les commandes (28-26, 14ème). Mike Gelabale les conservait (30-29, 17ème). Les Nordistes réagissaient et un 3+1 de Kyle Gibson et 5 point de Jimmy Djimrabaye reléguaient les Manceaux à 6 longueurs (32-38, 18ème). Avec l’aide de Will Yeguete, Shannon Shorter faisait la jonction (38-38, 19ème). Les Nordistes reprenaient leurs distances avant la mi-temps (38-44).

    3ème quart-temps : 21-19
    Ils poursuivaient un 10-0 à cheval sur les deux périodes pour s’octroyer un avantage maximal de 10 points (38-48, 21ème). Quentin Serron l’entretenait (40-50, 22ème). Derrière l’arc, Olivier Hanlan montrait les crocs (48-54, 25ème). Will Yeguete et Shannon Shorter le suivaient (52-56, 26ème). Le Québécois en remettait une couche (57-60, 29ème). Malgré Mouph Yarou, le MSB était encore à 4 points à 10 minutes de la fin (59-63).

    4ème quart-temps : 13-12
    Avec le concours de Lahaou Konaté, Mike Gelabale ramenait les siens à 1 unité au cœur du dernier acte (65-66, 35ème). Les Maritimes se dégageaient (65-71, 37ème). Une flèche de Shannon Shorter touchait la cible (68-71, 37ème). Le même entretenait l’espoir (70-72, 38ème). Aaron Cel et Richard Solomon assuraient le coup pour le BCM (70-75, 40ème). En effet, si Ryan Pearson avait mis un dernier panier, la lointaine tentative de Shannon Shorter était manquée (72-75).

    Le Sarthois du match :
    Evoluant en confiance, Olivier Hanlan a, non seulement, remis le MSB dans le match dans le 3ème quart-temps, mais il a aussi été le joueur le plus complet de l’escouade mancelle avec une évaluation de 17 en 29 minutes. Pour parvenir à ce total, il a marqué 16 points à 6/13 aux tirs dont 3/4 à 3 points, pris 3 rebonds et délivré 5 passes.
     
    Le Chiffre du match :
    3. Les Manceaux ont concédé une petite défaite de 3 points, soit la valeur d’un panier à 3 points. Il s’en est donc fallu de peu pour que ça passe. En effet, les deux équipes ont connu la même adresse (29/59 aux tirs, soit 49,2% pour chacune d’elles). Seuls, 1 panier primé de moins (5/15 pour le MSB contre 6/17 pour le BCM) et 2 lancers-francs (9/11 contre 11/17) ont fait la différence en faveur des Nordistes.

  •  GRAVELINES-DK Min Pts Tot. % T3 T2 LF F FPR Rbds Int Co BP PD Eva.
       COBBS J 34 22 9/15 60 0/2 9/13 4/4 0 8 6 3 0 2 3 26
       SOLOMON R 29 16 7/12 58 1/1 6/11 1/2 2 3 9 1 1 0 0 21
       SERRON Q 19 5 2/5 40 0/1 2/4 1/2 0 1 3 0 0 1 4 7
       HENRY S 23 5 1/6 17 1/4 0/2 2/2 3 1 1 0 0 1 2 2
       KEITA M 5 2 1/3 33 0/0 1/3 0/0 0 0 1 0 0 0 2 3
       CEL A 16 5 2/2 100 0/0 2/2 1/2 2 1 2 0 0 0 0 6
       PIETRUS F 8 1 0/2 0 0/1 0/1 1/4 5 3 2 0 0 1 0 -3
       JOMBY R 5 3 1/1 100 1/1 0/0 0/0 0 0 0 0 0 1 1 3
       GIBSON K 35 9 3/8 38 2/4 1/4 1/1 1 1 4 1 0 0 6 15
       DJIMRABAYE J 15 5 2/4 50 1/3 1/1 0/0 3 0 2 0 0 0 0 5
       RAPOSO F 11 2 1/1 100 0/0 1/1 0/0 0 0 2 0 0 1 0 3
       EQUIPE 200 0 0/0 0 0/0 0/0 0/0 0 0 2 0 0 2 0 0
       TOTAL 200 75 29/59 49 6/17 23/42 11/17 16 18 34 5 1 9 18 88

     LE MANS Min Pts Tot. % T3 T2 LF F FPR Rbds Int Co BP PD Eva.
       SHORTER S 31 17 7/12 58 2/4 5/8 1/2 2 2 5 1 0 3 0 14
       WATSON G 11 2 1/3 33 0/1 1/2 0/0 2 0 0 0 0 2 0 -2
       KONATÉ L 19 4 2/4 50 0/2 2/2 0/0 1 0 1 1 0 0 3 7
       YEGUETE W 23 7 3/5 60 0/0 3/5 1/2 2 2 7 1 0 0 0 12
       CORNELIE P 3 0 0/0 0 0/0 0/0 0/0 1 0 0 0 0 0 1 1
       YAROU M 17 6 1/3 33 0/0 1/3 4/4 0 4 4 1 0 2 1 8
       GELABALE M 26 8 3/7 43 0/1 3/6 2/2 4 3 4 1 2 2 2 11
       AMAGOU P 22 4 2/4 50 0/2 2/2 0/0 2 2 1 1 0 0 4 8
       HANLAN O 29 16 6/13 46 3/4 3/9 1/1 2 3 3 0 0 0 5 17
       PEARSON R 19 8 4/8 50 0/1 4/7 0/0 2 0 3 0 1 0 3 11
       EQUIPE 200 0 0/0 0 0/0 0/0 0/0 0 0 1 0 0 0 0 1
       TOTAL 200 72 29/59 49 5/15 24/44 9/11 18 16 29 6 3 9 19 88

Equipes

Compétitions