Pro A - 23ème journée
19/03/2017 - 18:30  
Palais des Sports, Pau
 
85 71
Pau 16-16, 39-35, 62-56, 85-71 Le Mans
Composition   Composition
  • Écrit par , vendredi 17 mars 2017 09:40

    Ce dimanche à 18 heures 30 en clair sur la chaîne Numéro 23, les Manceaux défieront l’Elan Béarnais en son Palais des Sports de Pau.

    Les spectateurs qui ont assisté à la demi-finale victorieuse de Coupe de France face à Chalon-sur-Saône n’ont pas reconnu l’équipe qui avait sombré face à Paris-Levallois. La métamorphose n’a pas d’explication rationnelle. Ce sont les mêmes joueurs qui, maladroits le samedi, étaient vilipendés et qui, en réussite le mardi, sont devenus des héros. Il n’empêche qu’au vu des prestations précédentes et pour aller chercher les Playoffs, l’équipe d’Alexandre Ménard avait besoin d’un scoreur. Shannon Shorter semble en avoir l’étoffe. Ses premiers pas sous le maillot du MSB seront scrutés avec beaucoup d'espoir et d'attention.  

    Le contexte :  
    Avec 16 victoires et 6 défaites, l’Elan Béarnais Pau-Lacq-Orthez partage la 2ème place de Pro A avec Chalon-sur-Saône et Nanterre. Par contre, avec 10 succès pour 12 revers, le MSB pointe au 10ème rang en compagnie du Portel. Dimanche dernier, les Béarnais ont subi la loi de Strasbourg en Alsace (58-67) malgré le double-double de D.J. Cooper (18 points et 10 passes) et les 10 points de Ron Lewis. De leur côté, les Manceaux ont sombré face à Paris-Levallois (44-68) et seuls Ryan Pearson (12 points) et Mouph Yarou (11) ont surnagé. 7ème attaque de Pro A avec 77,7 points marqués, Pau-Lacq-Orthez a la 8ème défense avec 73,5 points encaissés. Pour sa part, le MSB n’a que la 16ème attaque (70,8) et la 7ème défense (73,4). Les Béarnais ont la 2ème évaluation (91,7) quand les Sarthois se contentent de la 15ème (74,1). Meilleur passeur du championnat (10,6 passes), D.J. Cooper est en même temps le plus grand voleur de ballons (2,4 interceptions). En Coupe de France, les Sarthois tenteront de conserver le titre acquis l’an passé aux dépens de l’ASVEL (88-75). Après avoir disposé de Cholet en 1/16 (84-68), Lille (Pro B) en 1/8 (67-62), Hyères-Toulon en 1/4 (72-57) puis Chalon-sur-Saône en 1/2 mardi dernier (81-72), les Manceaux joueront le 22 avril à Paris-Bercy, la finale face au vainqueur du match Nanterre – Antibes qui aura lieu le 21 mars. Les Béarnais, quant à eux, ont été sortis en 1/8 de finale par Le Portel (78-84) après avoir éliminé Rueil-Malmaison (N1) en 1/16 (104-69). Sur la scène européenne, les Manceaux ont été sortis en 1/8 de finale de la Ligue des Champions en s’inclinant à 2 reprises contre Sassari (63-79 puis 66-68). Engagés en FIBA Europe Cup, les Béarnais ont également échoué en 1/8 de finale face aux Belges d’Ostende (86-95 et 72-70).

    Les leaders de chaque équipe :
    D.J. Cooper est le meilleur de l’Elan Béarnais tant à la marque (14,3 points) qu’aux passes (10,6) et naturellement à l’évaluation (21,5). Ron Lewis alimente également la marque (12,2 points) de même que Taqwa Pinero (11,3) alors que Alain Koffi cumule 10,9 points et 6,4 rebonds. Dans les rangs sarthois, Ryan Pearson culmine à 11,5 points, suivi par Olivier Hanlan (10,6). Giordan Watson ajoute 3,7 passes à ses 9,5 points. Avec 8,1 points et 7,1 rebonds, Will Yeguete détient la meilleure évaluation (12,4).

    Les joueurs de base de l’Elan Béarnais Pau-Lacq-Orthez :
    En poste jusqu’en juin 2018, Eric Bartecheky a dû composer avec nombre de blessures puis l’affaire J.K. Edwards dont le contrat a été rompu après une stupéfiante histoire. Celui qui pourrait prétendre au titre de Coach de l’Année n’a vu que 3 joueurs de son effectif participer aux 22 matchs précédents (D.J. Cooper, Alain Koffi et Vitalis Chikoko). Le meneur D.J. Cooper (1,83 m, 26 ans) est phénoménal. Présent dans toutes les catégories statistiques, il est à la fois le 11ème marqueur de Pro A (14,3 points) et le 1er aux passes (10,6), aux interceptions (2,4) et à l’évaluation (21,5). Hyper-complet, il capte également (5,6 rebonds). Après un début de saison de feu (19,2 points sur les 6 premiers matchs et une pointe à 30 face à Orléans), il s’est recentré sur un rôle de créateur plutôt passeur aux services de ses partenaires. Au sein de l’Elan depuis 3 matchs, l’arrière Taqwa Pinero (1,93 m, 23 ans) a sévi lors de son premier match au Palais (21 points face à Hyères-Toulon) mais il a souffert en déplacement (9 points à Villeurbanne et 4 à Strasbourg). Après une belle saison à Rouen, une équipe de bas de tableau (15,5 points, 3,2 rebonds et 3,0 passes), l’ailier Ron Lewis (1,93 m, 32 ans) produit à peine moins au sein de l’Elan Béarnais, une équipe de tête (12,2 points, 3,5 rebonds et 1,9 passe). Il représente un réel danger derrière l’arc d’où il prend 6 tirs sur 10. Au poste 4, Antywane Robinson (2,00 m, 32 ans) peut ouvrir le jeu par son tir extérieur puisqu’il prend la moitié de ses tirs derrière l’arc. En pleine possession de ses moyens, il tourne à 9,6 points et 4,6 rebonds et coach Bartecheky a besoin de l’apport du champion de France 2010 avec Cholet en compagnie de Mike Gelabale. Handicapé par une blessure à un mollet qui le titillait ces derniers temps, il a fait un retour timide à Strasbourg lors de la dernière journée (0 point et 2 rebonds en 15 minutes). Vieille connaissance du MSB, son club formateur, Alain Koffi (2,07 m, 33 ans) est désormais un vieux briscard de la Pro A. En effet, il dispute sa 14ème saison en championnat de France. Il se permet encore de compiler 10,9 points et 6,4 rebonds avec des coups d’éclat. Ainsi, lors du dernier match au Palais des Sports, il a fini MVP après avoir totalisé 19 points à 8/11 aux tirs, 7 rebonds et 3 passes pour une évaluation de 25. Autre ancien Sarthois, Yannick Bokolo (1,88 m, 31 ans) a loupé les 10 premières journées en raison d’une blessure à une cuisse. Taqwa Pinero a pris sa place dans le Cinq de départ mais son énergie communicative et sa rigueur défensive font toujours merveille. Pouvant joueur sur les deux postes arrières, son apport est quand même limité (3,8 points, 2,9 rebonds et 2,8 passes). Fréquemment invité dans le Cinq de départ, Jean-Michel Mipoka (1,98 m, 31 ans) est un bon finisseur, dangereux à 3 points et défenseur impliqué. Alors qu’il tourne à 9,0 points et 3,5 rebonds, il s’est même permis une pointe à 20 points face à Chalon-sur-Saône. L’international zimbabwéen Vitalis Chikoko (2,08 m, 26 ans) est une précieuse rotation à l’intérieur. 2ème joueur le plus adroit à 2 points de Pro A avec 66,7% de réussite, il produit 8,8 points tout en captant 4,5 rebonds. Il vient d’affoler les compteurs à Villeurbanne lors de la 20ème journée. Ses 22 points à 9/11 aux tirs et 11 rebonds pour une évaluation de 35 ont ainsi largement contribué à la victoire béarnaise à l’Astroballe (72-63).

    L'effectif de l’Elan Béarnais :
    0 Elie Okobo (1,87 m, 19 ans, arrière)
    2 D.J. Cooper (1,83 m, 26 ans, meneur)
    4 Léopold Cavalière (2,02 m, 20 ans, ailier)
    5 Corentin Carné (1,95 m, 20 ans, arrière)
    6 Antywane Robinson (2,00 m, 32 ans, ailier fort)
    7 Taqwa Pinero (1,93 m, 23 ans, arrière)
    12 Ronald Lewis (1,93 m, 32 ans, arrière-ailier)
    21 Yannick Bokolo (1,88 m, 31 ans, meneur-arrière)
    22 Franck Seguela (1,98 m, 19 ans, ailier)
    23 Vitalis Chikoko (2,08 m, 26 ans, intérieur)
    31 Jean-Michel Mipoka (1,98 m, 31 ans, ailier)
    33 Alain Koffi (2,07 m, 33 ans, intérieur)
    Entraîneur : Eric Bartecheky
    Assistants : Laurent Vila et Arnold Bouazza

    L’effectif du MSB :
    2 Shannon Shorter (1,93, 27 ans, arrière)
    3 Grégory Bengaber (1,86 m, 20 ans, meneur)
    4 Giordan Watson (1,75 m, 31 ans, meneur)
    5 Lahaou Konaté (1,96 m, 25 ans, ailier)
    6 Wilfied Yeguete (2,00 m, 25 ans, pivot)
    12 Petr Cornelie (2,11 m, 21 ans, ailier fort)
    13 Mouphtaou Yarou (2,04 m, 26 ans, pivot)
    15 Mickaël Gelabale (2,02 m, 33 ans, ailier)
    17 Pape-Philippe Amagou (1,85 m, 32 ans, arrière-meneur)
    21 Olivier Hanlan (1,93 m, 24 ans, arrière-meneur)
    22 Earvine Bassoumba (2,05 m, 21 ans, pivot)
    24 Ryan Pearson (1,96 m, 27 ans, ailier fort)
    Entraîneur : Alexandre Ménard
    Assistants : Antoine Mathieu et Dounia Issa

    Les arbitres de la rencontre :
    David Mortz, Stéphane Gueu et Matthieu Roux

    Les oppositions à Pau :
    A ce jour, 29 matchs ont eu lieu dans le Béarn entre le MSB et l'Elan. Toutes compétitions confondues, le bilan est de 8 victoires mancelles pour 21 défaites. En saison régulière, le club sarthois s'est imposé à 7 reprises et a subi 14 revers. Le MSB n'a remporté qu'un match de playoffs sur 4 au Palais des Sports. C'était en 2006 sur la route du titre. La Coupe de France n'a pas réussi aux couleurs mancelles (3 éliminations en 2003, 2006 et 2008) pas plus que la Coupe Busnel (sortie en 1/8 en 1994). Alors que le MSB restait sur 5 succès d’affilée dans le Béarn, l’équipe d’Erman Kunter s’y est inclinée la saison dernière (77-90) malgré le double-double de Mouph Yarou (19 points et 10 rebonds) ou les 15 points de Pape-Philippe Amagou alors que Petr Cornelie en ajoutait 11.

  • Écrit par , dimanche 19 mars 2017 19:35

    Les Manceaux n’ont pas tenu la distance chez les Béarnais, toujours invaincus en leur Palais des Sports de Pau.

    Encore dans le coup à 10 minutes de la fin, les joueurs d’Alexandre Ménard ont pris l’eau dans le dernier acte. Relégués à 21 longueurs (64-85, 39ème), ils se sont alors évertués à donner à leur défaite des proportions plus acceptables. Pour son premier match avec le MSB, Shannon Shorter a été un peu court. Il vaut sans doute mieux que sa prestation (1/8 aux tirs). Alexandre Ménard a une semaine pour parfaire son intégration avant la réception de l’ASVEL samedi prochain à 20 heures.

    Les Cinq de départ :
    MSB : Giordan Watson, Olivier Hanlan, Lahaou Konaté, Ryan Pearson et Mouph Yarou
    Pau-Lacq-Orthez : D.J. Cooper, Yannick Bokolo, Ron Lewis, Jean-Michel Mipoka et Alain Koffi

    Le Film du match :
    1er quart-temps : 18-16
    D’entrée de jeu, les Sarthois répondaient du tac au tac aux Béarnais (5-5, 3ème). Ceux-ci faisaient quand même un mini-break (7-12, 6ème). En réaction, Ryan Pearson initiait un 7-0 alimenté aussi par 5 points de Pape-Philippe Amagou qui donnait l’avantage au MSB (14-12, 9ème). Will Yeguete entretenait l’écart (16-14, 9ème). Captain Amagou faisait de même en convertissant 2 lancers-francs avant la fin du 1er acte (18-16).

    2ème quart-temps : 19-23
    Derrière l’arc, D.J. Cooper redonnait l’avantage aux siens (18-19, 12ème). Plus tard, il récidivait et Taqwa Pinero l’imitait pour reléguer les Manceaux à 8 longueurs (20-28, 14ème). Will Yeguete calmait l’euphorie paloise (22-28, 15ème). Mieux, Olivier Hanlan sévissait aux 6,75 m et Mouph Yarou dans la raquette (29-31, 17ème). Après un panier primé de Taqwa Pinero, Lahaou Konaté et Olivier Hanlan faisaient la jonction (34-34, 18ème). Egalement à longue distance, Mike Gelabale donnait l’avantage aux siens (37-36, 19ème) mais Ron Lewis l’imitait avant la pause (37-39).

    3ème quart-temps : 21-23
    Après un panier de Jean-Michel Mipoka au retour des vestiaires, les Sarthois assénaient un 8-0 pour s’emparer de la tête (45-41, 23ème). Les Béarnais répondaient par un cinglant 15-0 (45-56, 27ème). Pape-Philippe Amagou relançait la machine et le MSB plaçait un 7-0 (52-56, 28ème). Les deux équipes se lançaient alors dans une partie de ping-pong gagnée par les Palois qui menaient de 6 points à 10 minutes du terme (56-62).

    4ème quart-temps : 15-23
    Shannon Shorter mettait son premier panier sous les couleurs mancelles (58-62, 31ème). Les Béarnais le fêtaient par un 8-0 (58-70, 34ème). Mike Gelabale et Ryan Pearson réagissaient (62-70, 35ème). Les hommes d’Eric Bartecheky remettaient ça avec un 9-0 (62-79, 37ème). Ryan Pearson arrêtait la série (64-79, 38ème). Les Palois poussaient leur avantage à 21 unités (64-85, 39ème). 2 paniers de Ryan Pearson et un triple de Pape-Philippe Amagou le réduisaient sensiblement avant la sonnerie finale (71-85).

    Le Sarthois du match :
    La capitaine du MSB, Pape-Philippe Amagou, a rendu sa meilleure copie de la saison. En 27 minutes, il a totalisé 15 points à 5/7 aux tirs dont 3/5 à 3 points et 2/2 aux lancers-francs. Il a également capté 1 rebond, délivré 1 passe et volé 1 ballon pour faire grimper son évaluation à 16, la plus haute du clan sarthois.
     
    Le Chiffre du match :
    30. Chacune des deux équipes a réussi 30 paniers. Pour y parvenir, les Manceaux ont eu besoin de 67 tirs (44,8%) alors que les Béarnais n’en ont tenté que 54 (55,6%). Une partie de la décision s’est faite derrière l’arc d’où les locaux ont trouvé la cible à 14 reprises (sur 27 tentatives) tandis que les Sarthois se contentaient d’un 8/20. C’est également sur la ligne de réparation que les Palois ont construit leur succès. Beaucoup plus agressifs, ils y ont sévi avec un 11/16 bien plus lucratif que le 3/5 des joueurs de la Sarthe.

  •  PAU-LACQ-ORTHEZ Min Pts Tot. % T3 T2 LF F FPR Rbds Int Co BP PD Eva.
       COOPER D 39 14 5/10 50 3/8 2/2 1/2 3 5 6 3 0 4 12 25
       CARNE C 1 0 0/1 0 0/1 0/0 0/0 0 0 0 0 0 1 0 -2
       PINERO T 25 17 6/9 67 5/8 1/1 0/0 3 1 0 0 0 0 1 15
       LEWIS R 35 21 5/13 38 3/6 2/7 8/11 2 8 4 4 0 0 5 23
       BOKOLO Y 20 6 2/4 50 1/1 1/3 1/1 1 3 1 2 2 1 1 9
       CHIKOKO V 25 12 6/6 100 0/0 6/6 0/0 2 0 5 0 0 1 2 18
       MIPOKA J 24 10 4/7 57 2/3 2/4 0/0 3 0 5 1 0 1 1 13
       KOFFI A 31 5 2/4 50 0/0 2/4 1/2 1 2 7 0 1 2 0 8
       EQUIPE 200 0 0/0 0 0/0 0/0 0/0 0 0 1 0 0 0 0 1
       TOTAL 200 85 30/54 56 14/27 16/27 11/16 15 19 29 10 3 10 22 110

     LE MANS Min Pts Tot. % T3 T2 LF F FPR Rbds Int Co BP PD Eva.
       SHORTER S 12 2 1/8 13 0/1 1/7 0/2 2 4 5 0 0 0 0 -2
       BENGABER G 1 0 0/0 0 0/0 0/0 0/0 0 1 0 1 0 0 0 1
       WATSON G 22 5 2/6 33 1/2 1/4 0/0 3 0 2 1 0 1 3 6
       KONATÉ L 22 7 3/6 50 1/3 2/3 0/0 4 2 4 0 2 3 4 11
       YEGUETE W 27 10 5/11 45 0/1 5/10 0/0 3 0 6 1 0 1 4 14
       YAROU M 16 4 2/5 40 0/0 2/5 0/0 1 0 4 0 0 1 1 5
       GELABALE M 26 7 3/8 38 1/3 2/5 0/0 1 1 3 0 1 2 4 8
       AMAGOU P 27 15 5/7 71 3/5 2/2 2/2 1 4 1 1 0 0 1 16
       HANLAN O 20 9 3/5 60 2/3 1/2 1/1 1 2 3 0 0 3 0 7
       PEARSON R 27 12 6/11 55 0/2 6/9 0/0 3 1 3 2 0 1 0 11
       EQUIPE 200 0 0/0 0 0/0 0/0 0/0 0 0 2 0 0 0 0 2
       TOTAL 200 71 30/67 45 8/20 22/47 3/5 19 15 33 6 3 12 17 79

Equipes

Compétitions