Coupe de France - 1/8 de finale
28/01/2017 - 20:00
 
62 67
Lille MBC Le Mans
Composition   Composition
  • Écrit par , jeudi 26 janvier 2017 19:22

    En 1/8 de finale de la Coupe de France, les Manceaux seront confrontés aux RedGiants en leur Palais Saint-Sauveur ce samedi à 20 heures.

    C'est la première fois dans sa jeune histoire que le Lille Métropole Basket dispute les 1/8 de finale de la Coupe de France. Nul doute que le LMB va donc réserver une réception toute particulière au MSB, tenant du titre et quadruple vainqueur de la compétition. Il y a ainsi fort à parier que les Lillois, au sein desquels se trouvent les anciens Sarthois, Neno Asceric et Thomas Ceci, aimeraient bien se jouer du Mans comme ils l’ont fait de Strasbourg au tour précédent. Humiliés par Gravelines-Dunkerque en championnat samedi dernier, Erman Kunter et ses hommes n’ont cependant pas le droit de chuter dans la salle de l’autre équipe du Nord.

    L’historique du LMB :
    En 1946, une Amicale laïque rattachée à l’UFOLEP a été créée à Ronchin. L’Amicale est devenue Amicale Sportive Ronchin en 1965 pour être affiliée à la Fédération de basket puis ASRT afin d’associer Ronchin et Faches-Thumesnil. En 1991, l’appellation Lille Métropole est accolée à l’ASRT. Après la faillite de l’AS Ronchin-Thumesnil en 1994, naît La Melantoise Basket (LMB), club de Faches-Thumesnil. Alors que l’équipe première est reléguée en Promotion Régionale, le nouveau président, Servais Tomavo (toujours en poste) définit un projet ambitieux: devenir le grand club de basket de la Métropole. Champion régional en 1999 puis champion de France Nationale 3 en 2001, le club fusionne en mai 2005 avec le Lille Université Club pour devenir le Lille Métropole Basket Clubs. Il gravit encore les échelons en étant successivement champion de France de Nationale 2 en 2006 puis de Nationale 1 en 2009. Il accède donc pour la saison 2009-2010 en Pro B. Pour sa première saison, le LMB termine 3ème de la saison régulière et se qualifie pour les playoffs où il est éliminé en 1/4 de finale par Nanterre. Les années suivantes, le LMB stabilise sa présence dans la division sans toutefois parvenir à disputer à nouveau les playoffs. Il les retrouve en 2016 avec une nouvelle élimination au même stade par Fos-sur-Mer, cette fois. Depuis son arrivée à Lille en 2005, le LMB évolue au Palais Saint-Sauveur, une salle située au coeur de Lille qui peut accueillir jusqu'à 1850 personnes.

    La tendance :  
    Après s’être défait difficilement de Get Vosges (NM1) en 1/32 de finale (81-80 après prolongation), les Nordistes ont créé une des sensations des 1/16 de finale en sortant Strasbourg (87-86). Entrés dans la compétition à ce même stade, les Sarthois ont disposé de Cholet (84-68). En championnat (Pro B), le LMB partage la 4ème place avec Nantes, Denain et Le Havre, chaque équipe ayant 9 victoires et 7 défaites. Mardi dernier, les Nordistes se sont imposés sur le fil à Poitiers (71-70) grâce à un tir au buzzer de Jean-Victor Traoré (20 points et 13 rebonds). DeQuan Jones a également inscrit 20 points alors que Deonte Burton a poussé jusqu’à 22. De leur côté, les Sarthois ont sombré face à Gravelines-Dunkerque samedi dernier (71-81) malgré les efforts de Petr Cornelie pourtant aidé par les 13 unités de Mike Gelabale et les 11 de Olivier Hanlan alors que Mouph Yarou cumulait 8 points et 10 rebonds. Les Nordistes ont la 12ème attaque de Pro B (75,6 points marqués) et la 9ème défense (76,7 points encaissés). De leur côté, les Sarthois ont la 13ème attaque de Pro A (72,2) et la 4ème défense (71,6). DeQuan Jones est le 2ème marqueur de Pro B (18,2 points). Jean-Victor Traoré en est le 6ème rebondeur (7,9). Avec 7,9 prises, Will Yeguete est le 4ème rebondeur de Pro A derrière le le Francilien Vincent Poirier (8,8), le Chalonnais Moustapha Fall (8,6) et le Nancéien Dario Hunt (8,0). Sur la scène européenne, et malgré leur défaite face à Saratov mardi dernier (81-85), les Sarthois ont terminé 1ers du Groupe B de la Ligue des Champions dont ils disputeront les 1/8 de finale.

    Les leaders de chaque équipe :
    Avec 18,2 points, DeQuan Jones est le meilleur marqueur du LMB. Jean-Victor Traoré compile 13,0 points et 7,9 rebonds et il a également l’évaluation la plus élevée (17,6). Deonte Burton tourne à 11,4 points et 2,9 passes. Dans les rangs sarthois, Ryan Pearson culmine à 11,9 points, suivi par Olivier Hanlan (10,8). Giordan Watson ajoute 3,8 passes à ses 9,7 points. Avec 8,8 points et 7,9 rebonds, Will Yeguete détient la meilleure évaluation (14,5).

    Les joueurs de base du LMB :
    Arrivé au Mans en janvier 2001, Neno Asceric a joué au MSB jusqu’en 2003 avant d’embrasser la carrière d’entraîneur en 2006. Il a signé à Lille en janvier 2015 avec une participation aux playoffs chaque année. Cette saison, le Serbo-Autrichien a confié la mène à Deonte Burton (1,83 m, 25 ans). L’Américain a levé les inquiétudes nées de ses modestes références professionnelles et il tourne à 11,4 points et 2,9 passes. Il vient de réaliser mardi à Poitiers son meilleur match de la saison en compilant 22 points, 7 rebonds et 5 passes pour une évaluation de 25. Le poste 2 est partagé entre 2 joueurs français. Prêté par Gravelines, Paul-Lou Duwiquet (1,95 m, 21 ans) est handicapé par son manque de physique et de vitesse mais son intelligence de jeu lui permet 5,4 points. Lors de l’avant-dernière journée, il a même affolé les compteurs en totalisant 20 points face à Blois. Pour sa part, Bryan Pamba (1,84 m, 25 ans) fait apprécier sa féroce défense sur les lignes arrières. De l’autre côté du rectangle, son adresse suspecte (33,8%) le limite à 4,1 points et 2,4 passes. A l’aile, les qualités athlétiques de l’Américain DeQuan Jones (2,03 m, 26 ans) en font un redoutable attaquant (18,2 points) également concerné par la récupération du ballon (5,2 rebonds et 1,6 interception). En pleine bourre actuellement, il tourne à 24,8 points sur les 4 derniers matchs avec une pointe à 30 face à Charleville-Mézières. Venant le plus souvent du banc, Thomas Ceci dispose quand même d’un temps de jeu de 22 minutes. Formé au MSB, il apporte 8,6 points en étant le Nordiste le plus adroit à 3 points (37,3%) et il prête efficacement son concours au rebond (5,8 prises). Depuis son arrivée à Lille, l’ailier fort Jean-Victor Traoré (2,04 m, 31 ans) est un des meilleurs Français de Pro B avec des records LNB époustouflants (28 points et 22 rebonds). Meilleur rebondeur du LMB (7,9 prises), il en est également le 2ème marqueur (13,0 points). Mardi dernier, il a arraché la victoire à Poitiers au terme d’un match de mammouth (20 points et 13 rebonds pour une évaluation de 30). Début janvier, le LMB s’est séparé de son pivot danois Kevin Larsen qui apportait 7,6 points et 3,4 rebonds par match. Il a été remplacé par un ancien de la maison lilloise, Junior Mbida (2,04 m, 27 ans). Le pivot camerounais a débuté la présente saison avec Dijon où il a produit 3,2 points et 2,4 rebonds en 12 minutes. En 3 matchs avec le LMB, il a compilé 5,0 points et 5,7 rebonds en 20 minutes.

    L'effectif du LMB :
    5 Jean-Victor Traoré (2,04 m, 31 ans, intérieur)
    6 Junior Mbida (2,04 m, 27 ans, pivot)
    7 Luka Asceric (2,00 m, 20 ans, meneur-arrière)
    8 Paul-Lou Duwiquet (1,95 m, 21 ans, arrière)
    10 Mohamed Queta (2,08 m, 21 ans, intérieur)
    11 DeQuan Jones (2,03 m, 26 ans, ailier)
    13 Thomas Ceci (1,99 m, 24 ans, ailier)
    15 Nicolas Taccoen (2,04 m, 30 ans, intérieur)
    17 Deonte Burton (1,83 m, 25 ans, meneur)
    18 Bryan Pamba (1,84 m, 25 ans, arrière)
    Entraîneur : Neno Asceric
    Assistant : Rémi Delannoy

    L’effectif du MSB :
    3 Grégory Bengaber (1,86 m, 19 ans, meneur)
    4 Giordan Watson (1,75 m, 31 ans, meneur)
    5 Lahaou Konaté (1,96 m, 25 ans, ailier)
    6 Wilfied Yeguete (2,00 m, 25 ans, pivot)
    12 Petr Cornelie (2,11 m, 21 ans, ailier fort)
    13 Mouphtaou Yarou (2,04 m, 26 ans, pivot)
    15 Mickaël Gelabale (2,02 m, 33 ans, ailier)
    17 Pape-Philippe Amagou (1,85 m, 31 ans, arrière-meneur)
    21 Olivier Hanlan (1,93 m, 23 ans, arrière-meneur)
    22 Earvine Bassoumba (2,05 m, 20 ans, pivot)
    24 Ryan Pearson (1,96 m, 26 ans, ailier fort)
    Entraîneur : Erman Kunter
    Assistants : Alexandre Ménard, Antoine Mathieu et Dounia Issa

    Les arbitres de la rencontre :
    Fabrice Canet et Thomas Kerisit

    Les autres matchs :
    Vendredi 27 :
    à 20h00 : Roanne (Pro B) – Antibes
    à 20h30 : Paris-Levallois – Dijon
    Samedi 28 :
    à 18h30 : Le Portel – Pau-Lacq-Orthez en direct sur SFR Sport 2
    à 20h00 : Saint-Quentin (Pro B) – Monaco
    à 20h00 : Hyères-Toulon – Châlons-Reims
    Dimanche 29 :
    à 15h30 : Nanterre – Nancy
    à 18h30 : Limoges – Chalon-sur-Saône en direct sur SFR Sport 2

     

  • Écrit par , samedi 28 janvier 2017 21:12

    Les Manceaux ont dû s’employer pour venir à bout des Lillois qui les ont longtemps accrochés.

    Le mérite des Sarthois est grand de ne pas être tombé dans le piège que leur avaient tendu les RedGiants de Neno Asceric. Menés à l’entame du dernier quart-temps (48-51), les joueurs d’Erman Kunter se sont ainsi échappés (64-55, 37ème) avant de contrôler la situation dans le final. Certes, l’écart n’est pas important mais les Manceaux, encore convalescents, ont assuré l’essentiel, à savoir la qualification pour les quarts de finale de la Coupe de France qui seront joués le mardi 14 février et dont le tirage au sort aura lieu le 31 janvier. D'ci là, il leur reste une semaine de travail avant de se rendre à Strasbourg où l’obstacle sera bien plus délicat à aborder.       

    Les Cinq de départ :
    MSB : Giordan Watson, Olivier Hanlan, Mike Gelabale, Ryan Pearson et Will Yeguete
    Lille : Deonte Burton, Brian Pamba, Dequan Jones, Jean-Victor Traoré et Junior Mbida

    Le Film du match :
    1er quart-temps : 17-19
    Jean-Victor Traoré ouvrait le bal pour les Lillois qui le menaient (4-7, 5ème). Derrière l’arc, Giordan Traoré égalisait (7-7, 6ème). 2 autres triples de Mike Gelabale inversaient la tendance (13-11, 7ème). Les deux formations s’échangeaient les commandes avant un dernier panier primé de Bryan Pamba en fin de 1èer période (17-19).

    2ème quart-temps : 19-15
    Par deux fois, Olivier Hanlan trouvait la cible (21-19, 11ème) et Mike Gelabale ajoutait un panier (23-19, 12ème). Jean-Victor Traoré mettait 5 points pour redonner l’avantage aux siens (25-26, 14ème). Les Nordistes répondaient du tac au tac aux Manceaux avant que Deonte Burton ne fasse un mini-break (29-33, 17ème). Les Kunter boys le comblaient et passaient devant avant la pause grâce à Ryan Pearson (36-34).

    3ème quart-temps : 12-17
    Au retour des vestiaires, les Sarthois faisaient un écart de 4 points (40-36, 23ème). Ryan Pearson l’entretenait (42-38, 23ème). Junior Mbida et DeQuan Jones le bouchaient (42-42, 24ème). Le mano-a-mano continuait jusqu’à un panier depuis les 6,75 m, de Paul-Lou Duwiquet agrémenté d’un panier de Jean-Victor Traoré (46-49, 29ème). Malgré Mouph Yarou, les Manceaux pointaient à 3 longueurs des Lillois à 10 minutes du terme (48-51).

    4ème quart-temps : 19-11
    Giordan Watson et Petr Cornelie plantaient une banderille chacun (52-51, 32ème). DeQuan Jones donnait un dernier avantage au LMB (52-53, 32ème) ; Les Sarthois assénaient alors un fatal 9-0 (61-53, 35ème). A longue distance, Lahaou Konaté donnait alors un avantage maximal de 9 points au MSB (64-55, 37ème). Un 2+1 de Olivier Hanlan répliquait à 4 lancers-francs nordistes (67-59, 40ème). Les 3 derniers points de Bryan Pamba n’empêchaient pas la victoire mancelle (67-62).

    L’Homme du match :
    Si Olivier Hanlan a été le meilleur marqueur sarthois avec 14 points marqués, Mike Gelabale en a inscrit 12 points avec une belle réussite de 62,5 % (5/8 aux tirs dont 2/3 à 3 points). En 31 minutes, il a également pris 5 rebonds et délivré 1 passe ce qui lui a valu l’évaluation mancelle la plus élevée (14) bien loin cependant de celle du Lillois Jean-Victor Traoré (20).
     
    Le Chiffre du match :
    11. Les Sarthois ont tenté 11 tirs de plus que les Nordistes. Ils n’ont ainsi permis que 36 tentatives lilloises alors qu’ils se sont essayé à 47 reprises. De plus, ils ont fait preuve d’une adresse correcte (46,8%) quand leurs adversaires faisaient mouche une fois sur deux (50,0%). Par contre, les deux équipes ont fait jeu égal aux lancers-francs en en convertissant 11 chacune (17 tentés par le MSB et 15 par le LMB). Les Manceaux ont surtout pu tenter plus de tirs grâce à leurs 11 rebonds offensifs(3 pour les Nordistes) qui leur ont donné autant de secondes chances.

    Les autres matchs :
    Vendredi 27 :
    Roanne (Pro B) – Antibes 74-82
    Paris-Levallois – Dijon 68-81
    Samedi 28 :
    Le Portel – Pau-Lacq-Orthez 84-78
    Saint-Quentin (Pro B) – Monaco 55-83
    Hyères-Toulon – Châlons-Reims 83-71
    Dimanche 29 :
    à 15h30 : Nanterre – Nancy 88-71
    à 18h30 : Limoges – Chalon-sur-Saône 72-80

  •  LILLE MBC Min Pts Tot. % T3 T2 LF F FPR Rbds Int Co BP PD Eva.
       TRAORE J 35 17 6/10 60 3/4 3/6 2/2 2 2 5 0 0 0 2 20
       MBIDA J 20 6 3/6 50 0/0 3/6 0/0 1 0 6 0 0 1 1 9
       ASCERIC L 13 0 0/1 0 0/1 0/0 0/0 1 1 2 0 0 0 1 2
       DUWIQUET P 15 3 1/4 25 1/3 0/1 0/2 2 2 2 1 0 0 1 2
       QUETA M 2 0 0/1 0 0/1 0/0 0/0 2 0 1 0 0 0 0 0
       JONES D 29 14 6/12 50 0/0 6/12 2/2 1 2 2 0 1 3 0 8
       CECI T 17 0 0/4 0 0/4 0/0 0/0 1 0 6 0 0 0 2 4
       TACCOEN N 17 4 2/3 67 0/0 2/3 0/0 5 1 1 0 3 0 0 7
       BURTON D 27 9 2/5 40 0/2 2/3 5/5 3 5 2 1 0 0 2 11
       PAMBA B 23 9 3/6 50 1/1 2/5 2/4 1 3 2 0 0 2 1 5
       EQUIPE 0 0 0/0 0 0/0 0/0 0/0 0 0 4 0 0 4 0 0
       TOTAL 198 62 23/52 44 5/16 18/36 11/15 19 16 33 2 4 10 10 68

     LE MANS Min Pts Tot. % T3 T2 LF F FPR Rbds Int Co BP PD Eva.
       WATSON G 33 9 3/11 27 1/4 2/7 2/2 1 3 1 1 0 3 3 3
       KONATÉ L 18 6 1/3 33 1/3 0/0 3/4 1 2 4 0 0 1 2 8
       YEGUETE W 22 6 3/4 75 0/0 3/4 0/0 1 1 3 0 1 0 1 10
       CORNELIE P 19 4 1/9 11 0/2 1/7 2/3 4 3 7 0 0 0 2 4
       YAROU M 18 4 2/5 40 0/0 2/5 0/0 2 1 8 0 1 1 0 9
       GELABALE M 31 12 5/8 63 2/3 3/5 0/0 1 0 5 0 0 0 1 15
       HANLAN O 34 14 6/12 50 0/2 6/10 2/5 3 7 4 1 0 1 0 9
       PEARSON R 24 12 5/11 45 0/2 5/9 2/3 3 2 3 0 0 0 1 9
       EQUIPE 0 0 0/0 0 0/0 0/0 0/0 0 0 2 0 0 1 0 1
       TOTAL 199 67 26/63 41 4/16 22/47 11/17 16 19 37 2 2 7 10 68

Equipes

Compétitions