Pro A - 18ème journée
04/02/2017 - 18:30  
Rh
 
92 63
Strasbourg 21-19, 43-32, 67-46, 92-63 Le Mans
Composition   Composition
  • Écrit par , vendredi 3 février 2017 16:09

    Ce samedi à 18 heures 30, les Manceaux s’attaqueront à la montagne alsacienne en direct sur SFR Sport 2.

    Vincent Collet et ses joueurs ont coiffé sur le fil les Sarthois dans la course à la Leaders Cup. Les Strasbourgeois sont sur une bonne dynamique alors que les Manceaux rament. Autant dire qu’ils que les hommes d’Erman Kunter ne partiront pas favoris au Rhénus Sport. En ces temps gris, il faut cependant garder à l’esprit qu’après la pluie vient le beau temps. Certes, la SIG semble actuellement hors de portée du MSB mais ce n’est pas une raison pour ne pas espérer un rebond sarthois dans un futur proche.

    La tendance :  
    Avec 9 victoires et 8 défaites, le MSB et la SIG sont à égalité à la 7ème place qu’ils partagent avec Paris-Levallois. Lors de la dernière journée, les Strasbourgeois ont laminé Châlons-Reims (106-78) dans le sillage de Romeo Travis (20 points) efficacement soutenu par Frank Ntilikina (15), Erving Walker (14), Erik Murphy (13) et Jérémy Leloup (12). De leur côté, les Sarthois ont sombré face à Gravelines-Dunkerque (71-81) malgré les efforts de Petr Cornelie pourtant aidé par les 13 unités de Mike Gelabale et les 11 de Olivier Hanlan alors que Mouph Yarou cumulait 8 points et 10 rebonds. Au niveau des attaques, les Strasbourgeois (5èmes avec 78,7 points marqués) produisent beaucoup plus que les Sarthois (13èmes, 72,2). Par contre, dans le domaine de la défense, les Manceaux (4èmes avec 71,6 points encaissés) sont moins permissifs que les Alsaciens (10èmes, 74,9). Sur la scène européenne, les Sarthois sont directement qualifiés pour les 1/8 de finale de la Ligue des Champions alors que les Alsaciens devront d’abord se défaire de Aris Salonique pour y rencontre l’ASVEL. A l’inverse des Manceaux, les Strasbourgeois ne sont plus en course en Coupe de France après avoir trébuché dès leur entrée en lice en 1/16 de finale à Lille (86-87) que le MSB a éliminé en 1/8 de finale (67-62). En quarts, les Sarthois recevront Hyères-Toulon le mardi 14 février à 19 heures.

    Les leaders de chaque équipe :
    Avec 13,6 points, A.J. Slaughter est le meilleur marqueur de la SIG alors que Erving Walker en est le 2ème (10,5). Maître du rebond (6,3 prises), Mouhammadou Jaiteh produit également 9,6 points. Les 8,4 points et 3,8 passes de Paul Lacombe lui valent l’évaluation strasbourgeoise la plus élevée (12,7). Dans les rangs sarthois, Ryan Pearson culmine à 11,9 points, suivi par Olivier Hanlan (10,8). Giordan Watson ajoute 3,8 passes à ses 9,7 points. Avec 8,8 points et 7,9 rebonds, Will Yeguete détient la meilleure évaluation (14,5).

    Les joueurs de base de la SIG :
    Alors que les Alsaciens étaient à la peine en début d’exercice (1 victoire en 5 matchs), Vincent Collet a été appelé à la rescousse. Il s’est lancé dans une opération remontée qui est déjà passée par un billet pour la Leaders Cup. A la mène, il fait confiance à Erving Walker (1,73 m, 27 ans). Petit, il est insaisissable et agressif en attaque ce qui lui permet de produire 10,5 points 3,7 passes. Il vient de faire son meilleur match de la saison face au CCRB en compilant 14 points (5/7 aux tirs), 5 rebonds et 3 passes pour une évaluation de 21. L’arrière A.J. Slaughter (1,91 m, 29 ans) est un attaquant fluide doté d’une belle dextérité. Il marque 13,6 points grâce à une belle adresse (51,9% aux tirs). Il est d’autant plus dangereux derrière l’arc (43,3%) qu’il y prend 5,3 tirs par match. Formé au MSB, Jérémy Leloup (2,02 m, 30 ans) allie gabarit, technique et intelligence du jeu pour inscrire 7,5 points. Bien connu au MSB, Romeo Travis (2,01 m, 32 ans) est arrivé pour densifier le secteur intérieur. Ses 8,5 points et 5,7 rebonds sont appréciés et il vient de passer 20 points à Châlons-Reims. Le pivot Mouhammadou Jaiteh (2,08 m, 22 ans) est le seul strasbourgeois à avoir débuté les 17 matchs déjà disputés dans le Cinq de départ. Avec un tir efficace dans le périmètre (51,9%), il inscrit 9,6 points alors qu’il prend 6,3 rebonds. Venant du banc, Paul Lacombe (1,95 m, 26 ans) revit depuis le retour de Vincent Collet. C’est un arrière hyper-actif. Altruiste, il est excellent en lecture et dans le jeu sans ballon. Il est aussi l’arrière le plus adroit de Pro A (57,8%) ce qui lui permet de participé à hauteur de 8,4 points en plus de ses 3,4 rebonds et 3,8 passes. Natif de Lyon, le Finlandais Erik Murphy (2,08 m, 26 ans) est un ailier fort mobile et agressif vers le cercle. Il prend plus de la moitié de ses tirs au-delà des 6,75 m et cumule 8,8 points et 3,6 rebonds. Récent champion d’Europe des 18 ans et moins, Frank Ntilikina (1,94 m, 18 ans) est à la fois altruiste et excellent défenseur. Avant de partir pour la NBA où un 1er tour de draft l’attend en juin prochain, il fait s’attendre à quelques performances de sa part comme face au CCRB contre qui il a établi son nouveau record de points marqués en LNB (15).

    L'effectif de la SIG :
    6 Paul Lacombe (1,95 m, 26 ans, arrière-meneur)
    8 A.J. Slaughter (1,91 m, 29 ans, arrière)
    9 Jérémy Leloup (2,02 m, 30 ans, ailier)
    10 Pape Sy (1,98 m, 28 ans, arrière-ailier)
    11 Erving Walker (1,73 m, 27 ans, meneur)
    14 Mouhammadou Jaiteh (2,08 m, 22 ans, pivot)
    16 Olivier Cortale (2,07 m, 19 ans, intérieur)
    17 Marc Kwedi (1,99 m, 19 ans, intérieur)
    18 Quentin Goulmy (2,05 m, 18 ans, pivot)
    19 David Ekembe (1,92 m, 19 ans, arrière)
    22 Frank Ntilikina (1,94 m, 18 ans, meneur)
    24 Romeo Travis (2,01 m, 32 ans, ailier fort)
    33 Erik Murphy (2,08 m, 26 ans, ailier fort)
    54 Matt Howard (2,03 m, 26 ans, ailier fort)
    Entraîneur : Vincent Collet
    Assistants : Lassi Tuovi et Lauriane Dolt

    L’effectif du MSB :
    3 Grégory Bengaber (1,86 m, 19 ans, meneur)
    4 Giordan Watson (1,75 m, 31 ans, meneur)
    5 Lahaou Konaté (1,96 m, 25 ans, ailier)
    6 Wilfied Yeguete (2,00 m, 25 ans, pivot)
    12 Petr Cornelie (2,11 m, 21 ans, ailier fort)
    13 Mouphtaou Yarou (2,04 m, 26 ans, pivot)
    15 Mickaël Gelabale (2,02 m, 33 ans, ailier)
    17 Pape-Philippe Amagou (1,85 m, 31 ans, arrière-meneur)
    21 Olivier Hanlan (1,93 m, 23 ans, arrière-meneur)
    22 Earvine Bassoumba (2,05 m, 20 ans, pivot)
    24 Ryan Pearson (1,96 m, 26 ans, ailier fort)
    Entraîneur : Erman Kunter
    Assistants : Alexandre Ménard, Antoine Mathieu et Dounia Issa

    Les arbitres de la rencontre :
    Eddie Viator, Sébastien Lubienski et Maxime Boubert

    Le match aller :
    Les Manceaux démarraient pied au plancher jusqu’à compter 12 points d’avance (18-6, 8ème). Ils poursuivaient sur leur lancée dans le 2ème acte et reléguaient les Strasbourgeois à 17 longueurs (29-12, 14ème). A la tête d’un pécule conséquent à la mi-temps (40-24), les Sarthois encaissaient un saignant 10-0 au retour des vestiaires (40-34, 22ème). Petit à petit, les Alsaciens grignotaient leur retard avant d’égaliser (48-48, 30ème). Les joueurs d’Erman Kunter se redonnaient un peu d’air (57-50, 33ème) mais en étaient bientôt privés (60-60, 36ème). La SIG prenait même les commandes (64-68, 38ème). Les Manceaux réagissaient alors (71-71, 40ème) avant que Will Yeguete ne mette le panier de la gagne (73-71). Du côté sarthois, Ryan Pearson totalisait 17 points alors que Lahaou Konaté et Olivier Hanlan en ajoutaient 13 chacun. Pour sa part, Will Yeguete s’offrait un double-double avec 10 points et 12 rebonds. Dans les rangs strasbourgeois, Erving Walker cumulait 15 points et 7 passes et A.J. Slaughter marquait 13 points quand Paul Lacombe et Erik Murphy en mettaient 10 chacun.

    Les oppositions à Strasbourg :
    27 matchs entre le MSB et la SIG ont eu lieu en Alsace et les Sarthois en ont gagné 16 pour 11 défaites. La première rencontre de l'histoire date de la saison 1993-1994. Le match de barrage entre Le Mans et Strasbourg, alors en Pro B, avait tourné à l'avantage des Alsaciens qui, du coup, accédaient à l'élite. Hormis lors de l'exercice 1998-1999 quand la SIG était redescendue en Pro B, les 2 clubs se sont ensuite retrouvés en saison régulière chaque année, soit à 21 reprises, et les Sarthois affichent un bilan de 16 succès pour 5 revers. Par contre, le MSB s'est incliné lors des 4 rencontres de playoffs. Enfin, Manceaux et Strasbourgeois ont croisé le fer en Coupe Korac durant la saison 2000-2001 et la SIG était sortie gagnante. La saison dernière, les joueurs d’Erman Kunter se sont imposés en saison régulière (82-66) avant de subir la loi de ceux de Vincent Collet par deux fois en demi-finales des playoffs (64-85 puis 77-80).

  • Écrit par , dimanche 5 février 2017 08:46

    Face au superbe jeu de la SIG, les Manceaux ont été largement dominés en Alsace.

    Alors que les Strasbourgeois ont brillé tout au long des 40 minutes, les Sarthois se sont rapidement éteints. Ainsi, ils ont soutenu la comparaison pendant un peu plus d’un quart-temps (23-23, 12ème) avant de céder dans les grandes largeurs. L’écart final à l’évaluation (47-126) témoigne du fossé qu’il y avait entre les deux équipes. Sur une belle dynamique, la SIG de Vincent Collet était assurément injouable. Pourtant, si une défaite en est une quel que soit l’écart, il faudra tirer les leçons de celle-ci. En attendant des jours meilleurs, Erman Kunter et ses joueurs vont devoir se reprendre. Les supporters attendent donc une réaction d’amour-propre dès samedi prochain avec la réception de Nanterre à 18 heures 45.       

    Les Cinq de départ :
    MSB : Giordan Watson, Olivier Hanlan, Mike Gelabale, Ryan Pearson et Mouph Yarou
    Strasbourg : Erving Walker, A.J. Slaughter, Pape Sy, Matt Howard et Romeo Travis

    Le Film du match :
    1er quart-temps : 19-21
    Mouph Yarou ouvrait le score aux lancers-francs (2-0, 1ère). Derrière l’arc, A.J. Slaughter répondait à Giordan Watson (5-5, 2ème). Mike Gelabale et Olivier Hanlan tentaient une échappée (10-5, 3ème). Les Manceaux maintenaient leurs adversaires à 4 longueurs (13-9, 5ème puis 17-13, 6ème). Les efforts de Romeo Travis étaient récompensés par la jonction (17-17, 8ème). Sur lancers-francs, Pape-Philippe Amagou redonnaient les commandes aux siens (19-17, 8ème). Les Alsaciens les reprenaient avant la fin de la 1ère période (19-21).

    2ème quart-temps : 13-22
    Will Yeguete égalisait (21-21, 11ème). Captain Amagou l’imitait (23-23, 12ème). Les Strasbourgeois se dégageaient alors à la faveur d’un 9-1 (24-32, 14ème). Petr Cornelie réagissait à longue distance (27-32, 14ème). Avec l’aide de Erik Murphy, Mam Jaiteh repartait à l’assaut (31-38, 18ème). Les Manceaux étaient distancés de 10 points après un triple de A.J. Slaughter (31-41, 18ème). Le même poussait le retard sarthois à 11 unités à la pause (32-43).

    3ème quart-temps : 14-24
    Mouph Yarou et Ryan Pearson s’évertuaient à revenir sous la barre des 10 points (38-47, 23ème). Un 9-0 alsacien les mettaient à la raison (38-56, 26ème). Olivier Hanlan stoppait la série aux 6,75 m (41-56, 26ème). Les hommes de Vincent reprenaient ensuite leur marche en avant si bien les Manceaux étaient à -21 (41-62, 28ème). Pape-Philippe Amagou et Erik Murphy mettaient un terme au 3ème acte en inscrivant 5 points chacun (46-67).

    4ème quart-temps : 17-25
    Olivier Hanlan et Will Yeguete tentaient de résister (52-74, 32ème). Romeo Travis et Pape Sy plantaient de nouvelles banderilles (52-78, 33ème). Un triple de Petr Cornelie perturbait à peine les Strasbourgeois (55-78, 34ème). Ceux-ci se fendaient d’un nouveau 9-0 alimenté, entre autres, par les anciens Sarthois Romeo Travis, Jérémy Leloup et Pape Sy (55-87, 37ème). Après une réussite de Mouph Yarou, un panier primé de Erving Walker donnait un avantage maximal de 33 points à la SIG (57-90, 38ème). Le panier de Petr Cornelie et les lancers-francs de Lahaou Konaté et Moup Yarou réduisaient à peine l’addition (63-92).

    Le Manceau du match :
    Pape-Philippe Amagou a été le seul Sarthois a terminer avec une évaluation à 2 chiffres et encore, il s’est contenté d’un 10. Pour cela, il a inscrit 10 points à 2/4 aux tirs et 6/8 aux lancers-francs aux quels il a ajouté 1 rebond et 4 passes. En comparaison, 6 Strasbourgeois l’ont dépassé, la palme revenant à Romeo Travis dont les 12 points, 6 rebonds et 7 passes lui ont valu un plaisant 23.
     
    Le Chiffre du match :
    47. Les joueurs d’Erman Kunter n’ont tenté que 47 tirs, soit 18 de moins que les Alsaciens (65). Il aurait fallu une adresse exceptionnelle aux Manceaux pour compenser la différence. Il n’en a rien été puisque, sans être ridicules, ils n’ont converti que 44,7% de leurs tirs (21/47) contre 56,9% (37/95) pour les joueurs de Vincent Collet qui ont évolué avec allant et confiance.

  •  STRASBOURG Min Pts Tot. % T3 T2 LF F FPR Rbds Int Co BP PD Eva.
       LACOMBE P 16 4 1/4 25 0/0 1/4 2/2 2 3 5 0 0 0 5 11
       SLAUGHTER A 21 17 6/8 75 3/3 3/5 2/2 1 2 1 1 0 0 2 19
       LELOUP J 24 4 2/4 50 0/2 2/2 0/0 1 1 2 2 1 0 2 9
       SY P 20 11 5/6 83 0/1 5/5 1/1 2 1 1 1 0 0 1 13
       WALKER E 23 5 2/5 40 1/3 1/2 0/0 2 4 1 0 0 1 6 8
       JAITEH M 24 14 6/9 67 0/0 6/9 2/2 1 3 6 0 1 2 1 17
       CORTALE O 4 0 0/0 0 0/0 0/0 0/0 2 0 0 0 0 0 0 0
       GOULMY Q 2 2 0/0 0 0/0 0/0 2/2 0 1 0 0 0 0 0 2
       NTILIKINA F 16 3 1/5 20 1/4 0/1 0/0 3 0 3 0 1 2 1 2
       TRAVIS R 23 12 5/7 71 0/0 5/7 2/2 3 1 6 1 0 1 7 23
       MURPHY E 21 18 8/14 57 2/6 6/8 0/0 2 0 5 0 2 2 2 19
       HOWARD M 6 2 1/3 33 0/0 1/3 0/0 1 0 3 0 0 0 0 3
       EQUIPE 200 0 0/0 0 0/0 0/0 0/0 0 0 4 0 0 0 0 4
       TOTAL 200 92 37/65 57 7/19 30/46 11/11 20 16 37 5 5 8 27 130

     LE MANS Min Pts Tot. % T3 T2 LF F FPR Rbds Int Co BP PD Eva.
       WATSON G 30 3 1/5 20 1/2 0/3 0/0 2 0 2 1 0 0 1 3
       KONATÉ L 17 2 0/3 0 0/1 0/2 2/2 2 1 1 0 0 1 0 -1
       YEGUETE W 21 6 3/5 60 0/1 3/4 0/2 1 2 2 0 0 2 0 2
       CORNELIE P 17 8 3/5 60 2/2 1/3 0/0 2 1 2 0 1 1 0 8
       YAROU M 20 8 2/5 40 0/0 2/5 4/4 1 2 3 0 0 1 1 8
       GELABALE M 29 6 2/5 40 0/0 2/5 2/3 2 2 3 0 0 2 2 5
       AMAGOU P 17 10 2/4 50 0/0 2/4 6/8 0 8 1 0 0 1 4 10
       HANLAN O 28 14 5/8 63 1/3 4/5 3/3 4 4 0 0 0 3 1 9
       PEARSON R 21 6 3/7 43 0/3 3/4 0/0 2 0 2 0 0 1 0 3
       EQUIPE 200 0 0/0 0 0/0 0/0 0/0 0 0 2 0 0 1 0 1
       TOTAL 200 63 21/47 45 4/12 17/35 17/22 16 20 18 1 1 13 9 48

Equipes

Compétitions