Pro A - 1ère journée
25/09/2016 - 18:30  
Antares, Le mans
 
73 71
Le Mans 18-10, 40-24, 51-48, 73-71 Strasbourg
Composition   Composition
  • Écrit par , samedi 24 septembre 2016 14:51

    Ce dimanche à 18 heures 30, les Manceaux vont entamer la saison 2016-2017 par la réception de Strasbourg à Antarès devant les caméras de SFR Sport 2.

    La dernière apparition du MSB à Antarès s’était soldée par une défaite face à Strasbourg en demi-finales des derniers playoffs (80-87). Ironie du calendrier, le premier match de l’exercice 2016-2017 opposera également Sarthois et Alsaciens qui ont déjà disputé une rencontre officielle qu’ils ont également perdue. Ainsi, les Manceaux se sont inclinés face à l’ASVEL dans le Match des Champions (71-75) alors que les Strasbourgeois étaient éliminés dès les 1/16 de finale de la Coupe de  France par Lille, équipe de Pro B (86-87).   

    Le MSB :
    La saison 2015-2016 a été marquée par la victoire en Coupe de France, la 4ème de l’histoire du club. Pour le présent exercice, l’objectif avoué du MSB est une 21ème participation consécutive aux playoffs. Placée dans les 4 premiers dans les prédictions de début de saison, l’escouade du président Christophe Le Bouille peut viser a minima les demi-finales tout en jouant les autres compétitions avec l’ambition de remporter un nouveau trophée. Un meneur de petite taille comme on les aime au Mans a été engagé. Giordan Watson (1,75 m, 30 ans) a fait des misères au MSB lors de l’EuroChallenge 2014-2015 quand il jouait à Targu Jiu (Roumanie). Doté de bonnes jambes, c’est un fort défenseur et il va très vite en attaque. Il a été rejoint par le scoreur canadien Olivier Hanlan (1,93 m, 23 ans). Les San Antonio Spurs de Tony Parker viennent d’acquérir les droits sur ce québécois francophone en échange de Boris Diaw. C’est un signe. Après avoir débuté l’an dernier sa carrière professionnelle dans les rangs de Zalgiris Kaunas (Lituanie) en Euroleague, il semble avoir le profil idéal pour briller en Pro A. Finaliste du dernier championnat de Hongrie avec Alba Fehervar, Ryan Pearson (1,96m, 26 ans) avait marqué les esprits sarthois quand il avait croisé la route du MSB avec Anvers toujours en EuroChallenge 2014-2015 dont il a été le meilleur marqueur. Précédé d’une réputation de fort scoreur, ce gaucher peut évoluer sur les postes 3 et 4. Arrivé de Pau, Wilfried Yeguete (2,01 m, 24 ans), a été nommé Meilleure progression de la saison 2015-2016 devant Mouph Yarou. En l’absence de ce dernier, il ne devrait donc avoir aucun mal à pallier son absence. Erman Kunter pourra également toujours compter sur les vétérans Pape-Philippe Amagou, le capitaine et Mickaël Gelabale mais aussi sur Lahaou Konaté qui progresse saison après saison, Mouphtaou Yarou, le meilleur rebondeur de Pro A de la saison dernière et Petr Cornelie qui travaillera en vue d’intégrer la NBA. En raison de la double absence de Petr Cornelie et Mouph Yarou, l'international finlandais Gerald Lee (2,07 m, 28 ans) a signé. Intérieur de grande taille doté de bonnes mains, il est capable de s'écarter loin du cercle. Enfin, le géant Jonathan Jeanne saura se mettre en évidence si l’occasion lui en est donnée.

    L’effectif du MSB :
    Meneurs : Giordan Watson, Gregory Bengaber
    Extérieurs : Pape-Philippe Amagou, Mickaël Gélabale, Lahaou Konate, Olivier Hanlan
    Intérieurs : Petr Cornelie, Wilfied Yeguete, Jonathan Jeanne, Mouphtaou Yarou, Ryan Pearson, Gerald Lee
    Coach : Erman Kunter

    La pré-saison du MSB (6 victoires et 3 défaites) :
    MSB – Poitiers 88-61
    MSB – Nantes 87-72
    MSB – Gravelines-Dunkerque 82-76
    Monaco – MSB 62-35
    Paris-Levallois – MSB 79-76
    MSB – Anvers 93-61
    MSB – Gravelines-Dunkerque 75-63
    Nanterre – MSB 86-66
    MSB – Cholet 80-76

    La SIG :
    Après quatre finales perdues d'affilée, Henrik Dettmann a remplacé Vincent Collet sur le banc. Passé par Dijon en 2009-2010, le Finlandais a remporté l'EuroChallenge en 2004 avec Mitteldeutscher. Il est surtout connu pour être le sélectionneur de la Finlande, une équipe qui pratique un jeu séduisant et dont les résultats sont de plus en plus intéressants. Il retrouvera  Paul Lacombe, Matt Howard et Jérémy Leloup, trois survivants de l’époque Collet ainsi que l’espoir Frank Ntilikina qui pourrait éclater cette saison. Pour mener le jeu, les dirigeants ont jeté leur dévolu sur Erving Walker (1,73m, 26 ans). Après avoir évolué à Chalon-sur-Saône, il s’est épanoui à Dijon, il découvrira son troisième club en Pro A la saison prochaine. Il revient en France après avoir sévi en Turquie l’an dernier (Büyükçekmece). Il aura à ses côtés A.J. Slaughter (1,91 m, 29 ans), 2ème meilleur marqueur de Pro A en 2013-2014 avec Chalon. Après avoir évolué à Panathinaikos Athènes puis (Banvit, Turquie), il revient dans l’Hexagone. L’ancien ailier manceau Pape Sy (2,01m, 28 ans) a posé ses gagages en Alsace après deux saisons sous les couleurs de Gravelines. Il devrait être un joueur majeur du dispositif d'Henrik Dettman. Le technicien sera également en terrain connu avec l'intérieur Erik Murphy (2,08 m, 25 ans) puisque les deux hommes se côtoient en sélection finlandaise. Cet intérieur fuyant et plus scoreur semble complémentaire avec le combatif Matt Howard. Ayant quitté Nanterre sur une impression d’inachevé, Mouhammadou Jaiteh (2,08m, 21 ans) s'est engagé avec Strasbourg pour relever un nouveau challenge.

    L’effectif de la SIG :
    Meneurs : Frank Ntilikina, Erving Walker
    Extérieurs : Pape Sy, A.J. Slaughter, Paul Lacombe, Jérémy Leloup
    Intérieurs : Matt Howard, Erik Murphy, Mouhammadou Jaiteh, Olivier Cortale
    Coach : Henrik Dettmann

    La pré-saison de la SIG (7 victoires et 4 défaites) :
    Strasbourg – Gries-Oberhoffen 62-60
    Strasbourg – Nancy 66-62
    Dijon – Strasbourg 78-77
    Chalon-sur-Saône – Strasbourg 90-78
    Lyon-Villeurbanne – Strasbourg 87-80
    Strasbourg – Nancy 84-66
    Strasbourg – Dijon 84-72
    Nancy – Strasbourg 94-77
    Strasbourg – Khimki Moscou 65-54
    Strasbourg – Cholet 84-77
    Strasbourg – Gravelines-Dunkerque 95-90

    La saison 2015-2016 du MSB :
    Pro A : 3ème avec 23 victoires et 11 défaites
    Playoffs : Eliminé en 1/2 finale par Strasbourg (0-3)
    Leaders Cup : Eliminé en 1/4 de finale par Chalon-sur-Saône (79-87)
    Coupe de France : Vainqueur de l’ASVEL en finale (88-75)
    Eurocup : 3 victoires et 7 défaites en Saison Régulière – Non qualifié pour le Last 32

    La saison 2015-2016 de la SIG :
    Pro A : 2ème avec 25 victoires et 9 défaites
    Playoffs : Battue en finale par Lyon-Villeurbanne (3-2)
    Leaders Cup : Eliminée en 1/2 finales par Monaco (65-82)
    Coupe de France : Eliminée en 1/16 de finale par Nancy (69-77)
    Euroleague : 3 victoires et 7 défaites en Saison Régulière – Non qualifiée pour le Top 16
    Eurocup : Battue en finale par Galatasaray Istanbul (Turquie) (66-62 et 67-78)

  • Écrit par , dimanche 25 septembre 2016 19:31

    Les Manceaux ont joué avec le feu mais ils sont sortis victorieux de leur premier match de la saison.

    Chacune des deux formations a eu sa mi-temps. En profitant d’une plaisante adresse (17/31, soit 54,8%), le MSB a largué la SIG en 1ère période (+16, 40-24 à la mi-temps) en profitant de la maladresse alsacienne (11/29, soit 37,9%). Après la pause, les Strasbourgeois surfaient sur une nuage (18/28, 64,3%) sans que les Sarthois n’aient à rougir de la leur (12/26, 46,2%). Les joueurs d’Erman Kunter étaient assez lucides pour résister au retour des Alsaciens et conserver 2 petits points d’avance.

    Les Cinq de départ :
    MSB : Giordan Watson, Olivier Hanlan, Lahaou Konaté, Ryan Pearson et Will Yeguete
    Strasbourg : Erving Walker, A.J. Slaughter, Pape Sy, Jérémy Leloup et Mouhammadou Jaiteh

    Le Film du match :
    1er quart-temps : 18-10
    Si A.J. Slaughter déclenchait les hostilités, les Manceaux répliquaient sèchement (8-2, 4ème). Le duo Lahaou Konaté-Ryan Pearson se mettait en évidence et donnait des idées à Mike Gelabale qui ponctuait un nouveau 8-0 pour le MSB qui comptait alors 12 points d’avance (18-6, 8ème). Erik Murphy et A.J. Slaughter la réduisait en fin de 1er acte (18-10).

    2ème quart-temps : 22-14
    Gerald Lee signait ses premiers points (23-10, 12ème). Les Sarthois produisaient en pénétration. Lahaou Konaté donnait aux siens leur avantage maximal (+17, 29-12, 14ème). Les Manceaux répondaient alors à chaque réussite alsacienne pour garder quasi-intacte leur avance au repos après un panier primé miraculeux de Ryan Pearson au buzzer de la mi-temps (40-24).

    3ème quart-temps : 11-24
    Les Strasbourgeois revenaient des vestiaires le couteau entre les dents. Ils plaçaient d’entrée un saignant 10-0 (40-34, 22ème). Will Yeguete arrêtait la série (42-34, 24ème). Petit à petit, les visiteurs grignotaient leur retard. Ils étaient même sur les talons des Sarthois après une réussite de Frank Ntilikina (46-44, 28ème). Pape Sy égalisait bien (48-48, 30ème) mais un missile à longue portée de Ryan Pearson trouvait la cible en fin de 3ème quart-temps (51-48).

    4ème quart-temps : 22-23
    Mike Gelabale et Gerald Lee donnaient de l’air au clan manceau (55-48, 32ème). Le Finlandais entretenait l’écart (57-50, 33ème) imité plus tard par Lahaou Konaté (60-53, 34ème). Jérémy Leloup et Paul Lacombe produisaient alors un 7-0 pour faire la jonction (60-60, 36ème). Antarès prenait peur quand Frank Ntilikina donnait l’avantage à la SIG (64-65, 37ème), d’autant plus que Erik Murphy rentrait un panier à 3 points dans la foulée (64-68, 38ème). Will Yeguete et Ryan Pearson ne tremblaient pas aux lancers-francs (68-68, 39ème). Olivier Hanlan et Erving Walker se répondaient depuis l’arc (71-71, 40ème) avant que Will Yeguete ne mette le panier de la gagne (73-71).

    L’Homme du match :
    Grâce à Will Yeguete, l’absence de Mouph Yarou et Petr Cornelie n’a pas été préjudiciable. Tout au long des 30 minutes qu’il a passées sur le parquet, l’ancien palois a régné dans les airs en prenant 12 rebonds dont 2 offensifs. Comme il a, par ailleurs, inscrit 10 points à 4/9 aux tirs et 2/2 aux lancers-francs, il s’est offert un premier double-double à fort impact. En effet, en y associant 2 passes et 3 interceptions, il a établi la meilleure évaluation mancelle (19).
     
    Le Chiffre du match :
    29. Aux tirs dans le jeu, les deux équipes ont fait jeu égal puisqu’elles ont réussi 29 paniers chacune en tentant également 57 tirs pour une adresse supérieure à la moyenne (50,9%). Si les Strasbourgeois ont réussi 2 paniers primés de plus que les Sarthois (6 contre 4), ceux-ci ont fait pencher la balance en leur faveur en inscrivant 11 lancers-francs (sur 16) alors que les Alsaciens n’en ont mis que 7 (sur 8).

     

  •  LE MANS Min Pts Tot. % T3 T2 LF F FPR Rbds Int Co BP PD Eva.
       WATSON G 29 2 1/3 33 0/1 1/2 0/0 2 2 0 0 0 3 6 3
       KONATÉ L 27 13 6/9 67 0/1 6/8 1/2 3 1 6 2 0 2 3 18
       YEGUETE W 30 10 4/9 44 0/0 4/9 2/2 2 4 12 3 0 3 2 19
       GELABALE M 26 9 3/7 43 0/1 3/6 3/4 2 4 4 1 1 3 1 8
       AMAGOU P 22 2 1/4 25 0/1 1/3 0/0 1 0 2 1 0 2 5 5
       LEE G 10 7 3/4 75 0/0 3/4 1/2 3 1 0 0 0 1 0 4
       HANLAN O 29 13 6/12 50 1/3 5/9 0/2 3 1 6 1 0 2 1 11
       PEARSON R 27 17 5/9 56 3/4 2/5 4/4 2 6 1 2 0 2 0 14
       EQUIPE 200 0 0/0 0 0/0 0/0 0/0 0 0 2 0 0 1 0 1
       TOTAL 200 73 29/57 51 4/11 25/46 11/16 18 19 33 10 1 19 18 83

     STRASBOURG Min Pts Tot. % T3 T2 LF F FPR Rbds Int Co BP PD Eva.
       LACOMBE P 19 10 5/5 100 0/0 5/5 0/0 2 2 2 2 0 1 1 14
       SLAUGHTER A 27 13 6/10 60 1/5 5/5 0/0 3 2 2 0 0 3 3 11
       LELOUP J 24 7 3/6 50 1/3 2/3 0/0 3 2 2 1 0 1 1 7
       SY P 27 3 1/4 25 0/1 1/3 1/2 3 4 6 1 0 3 0 3
       WALKER E 32 15 4/10 40 1/4 3/6 6/6 3 4 3 2 0 1 7 20
       JAITEH M 26 8 4/8 50 0/0 4/8 0/0 2 3 3 0 4 5 3 9
       NTILIKINA F 14 5 2/2 100 1/1 1/1 0/0 1 0 1 1 0 1 0 6
       MURPHY E 24 10 4/11 36 2/4 2/7 0/0 2 0 4 1 0 1 2 9
       HOWARD M 7 0 0/1 0 0/0 0/1 0/0 0 1 2 0 0 1 0 0
       EQUIPE 200 0 0/0 0 0/0 0/0 0/0 0 0 0 0 0 0 0 0
       TOTAL 200 71 29/57 51 6/18 23/39 7/8 19 18 25 8 4 17 17 79
  • Écrit par , dimanche 25 septembre 2016 21:30

    Erman Kunter

    20160925 203023

    On était à + 16, on a perdu notre discipline surtout au 3e quart temps. La SIG n'est pas une équipe faible, ils ont du potentiel. Le 1er match des joueurs devant le public, c'est toujours difficile. Ce qui est bon signe c'est que quand on est à - 4, on est repassé devant, cela montre le gnac du groupe. C'est un long championnat qui s'annonce avec un programme très fourni avec Cholet mercredi et Pau samedi. On a continué à travailler, on a besoin de temps. Je suis content de commencer avec une victoire contre une équipe qui joue le haut du tableau. Gerald Lee a fait un bon travail malgré son intégration tardive dans le groupe. Il nous manque un autre intérieur dans l'équipe. Avant le début de la coupe d'Europe, il faut prendre un maximum de victoires.

    Pape Philippe Amagou

    20160925 202709

    Les premiers matchs ne sont jamais évidents. Les équipes ne sont pas tout à fait prêtes. C'est une satisfaction surtout qu'on a agenda compliqué. On a pris une série de 10 à 0 à l'entrée du 3e quart temps, on les a laissé revenir trop rapidement. On s'est relâché inconsciemment. En face, ils étaient vexés à - 16 et ils ont réagi. Ils sont passés à + 4 mais on était là, ce qui montre notre fond de caractère, c'est de bon augure pour la suite.

    Henrik Dettmann

    20160925 202112

    Je félicite l'équipe du Mans pour sa victoire. Ils étaient meilleurs, ils ont maîtrisé la balle en 1ère mi-temps. On perd donc le 1er match de la saison mais on a eu de belles choses comme notre retour dans le match malgré un non-match en première période. A la fin, on a fait des erreurs en défense c'est ce qui nous a fait perdre. On a des joueurs d'expérience mais on a perdu de l'énergie. On a eu un seul entraînement avec l'équipe complète. On ne se trouvait pas dans le match et on ne communiquait pas correctement.

    Paul Lacombe

    20160925 201849

    On a eu beaucoup de matchs amicaux mais pas le temps de tous bien jouer ensemble. On n'a pas été complet. Pendant ce match, on a eu une défense approximative. En 2e mi-temps, quand on a mis de l'intensité on a pu faire de belles choses. Il y a du caractère dans cette équipe, on s'est repris individuellement. On a coupé les lignes de passe et on leur a posé beaucoup de problèmes. C'est ce qu'il faut retenir de ce match. On a su réagir c'est ce qui est le plus important ce soir.

Equipes

Compétitions