Jeep ELITE - 2019/2020 - 3ème journée
samedi 05 octobre - 20:00

Le Mans

88

       

80




25 - 23  |  30 - 22  |  15 - 18  |  18 - 17

Chalon-sur-Saône

-25 contre Monaco (38-63, 23ème), -16 à Boulazac (33-49, 23ème) et –25 face à Châlons-Reims (19-44, 19ème). À chaque fois, Antoine Eïto et ses partenaires ont attendu d’avoir touché le fond pour se mettre en branle avant de terminer respectivement à -9 (78-87), -6 (72-78) et -9 (63-72). Jusqu’à présent, ils ont joué à mi-temps. Et si face à l’Élan Chalon, ils rentraient dans le match dès l’entre-deux ?

Le contexte :
Vainqueur à domicile de Nanterre lors de la journée initiale (75-73), les Chalonnais ont lourdement chuté au Colisée face à Monaco samedi dernier (56-80) avec un Mickaël Gelabale trop esseulé (20 points). Après avoir perdu à Boulazac (72-78), les hommes de Dounia Issa ont été défaits à Antarès par Châlons-Reims (63-72) malgré les 18 points de Valentin Bigote soutenu par Obi Emegano (14).

Les arbitres de la rencontre :
Mehdi Difallah, Mathieu Bayot et Youssef Alouahabi

La pré-saison de Chalon-sur-Saône (2 victoires et 6 défaites) :
Lyon-Villeurbanne – Chalon-sur-Saône 77-56
Chalon-sur-Saône – Anvers (Belgique) 91-87
Bourg-en-Bresse – Chalon-sur-Saône 95-79
Roanne – Chalon-sur-Saône 97-86
Chalon-sur-Saône – Anvers (Belgique) 73-69
Dijon – Chalon-sur-Saône 77-66
Aix-Maurienne (Pro B) – Chalon-sur-Saône 80-79
Châlons-Reims – Chalon-sur-Saône 83-75

La pré-saison du MSB (6 victoires et 3 défaites) :
Blois (Pro B) – MSB 97-84
MSB – Rouen (Pro B) 84-59
Boulogne-Levallois – MSB 74-65
MSB – Cholet 70-66
MSB – Cholet 75-68
MSB – Roanne 79-75
MSB – Besiktas Istanbul 73-72
MSB – Boulogne-Levallois 88-84
Maccabi Tel Aviv – MSB 94-57

La saison 2018-2019 de Chalon-sur-Saône :
Jeep ÉLITE : 14ème avec 12 victoires et 22 défaites
Meilleur marqueur : Vincent Sanford (15,3 points)
Meilleur rebondeur : Ousmane Camara (6,6 rebonds)
Meilleur passeur : Justin Robinson (8,2 passes)
Meilleure évaluation : Justin Robinson (17,3)
Playoffs : Non qualifié
Leaders Cup : Non qualifié
Coupe de France : Éliminé en 1/8 de finale par Dijon (72-85)
Coupe d’Europe : Non qualifié

La saison 2018-2019 du MSB :
Jeep ÉLITE : 8ème avec 20 victoires et 14 défaites
Meilleur marqueur : Cameron Clark (13,6 points)
Meilleur rebondeur : Wilfried Yeguete (7,6 rebonds)
Meilleur passeur : Michael Thompson (4,7 passes)
Meilleure évaluation : Wilfried Yeguete (14,7)
Playoffs : Éliminé en 1/4 de finale par Lyon-Villeurbanne (0-2 : 67-73 et 63-70)
Meilleur marqueur : Kendrick Ray (19,0 points)
Meilleur rebondeur : Wilfried Yeguete (11,0 rebonds)
Meilleur passeur : Antoine Eïto et Michael Thompson (3,0 passes)
Meilleure évaluation : Kendrick Ray (20,5)
Leaders Cup : Non qualifié
Coupe de France : Battu en finale par Lyon-Villeurbanne (61-70)
Basketball Champions League : 4ème du Groupe A de la Saison régulière (7 victoires et 7 défaites) – Éliminé en 1/8 de finale par Virtus Bologne (Italie - 74-74 et 58-91)

Le Mans

#0. Taurean GREEN

33 ans, 188 cm, Meneur

#1. Brandon TAYLOR

25 ans, 175 cm, Meneur

#2. Brahim DOHOU

20 ans, 193 cm, Ailier-arrière

#3. Matthieu GAUZIN

18 ans, 190 cm, Meneur-arrière

#5. Jacques ALINGUE

31 ans, 201 cm, Intérieur

#8. Antoine EITO

31 ans, 186 cm, Meneur-arrière

#10. Valentin BIGOTE

27 ans, 196 cm, Arrière-ailier

#11. Terry TARPEY

25 ans, 195 cm, Ailier-arrière

#12. Jacques EYOUM

19 ans, 194 cm, Ailier fort

#13. Joao Paulo BATISTA

37 ans, 206 cm, Pivot

#15. Obi EMEGANO

26 ans, 190 cm, Arrière

#18. Junior TSHUNZA

19 ans, 204 cm, Pivot

#20. D.J. STEPHENS

28 ans, 195 cm, Ailier

#22. Cliff ALEXANDER

23 ans, 203 cm, Pivot

Dounia ISSA

Entraineur

Elric DELORD

Assistant

Antoine MATHIEU

Assistant

Les absences conjuguées de Cliff Alexander et Terry Tarpey laissaient craindre des conséquences fâcheuses. L’entame tendait à le confirmer (2-10, 3ème). La machine sarthoise se mettait alors en branle si bien que les hommes de Dounia Issa viraient en tête à l’issue du 1er quart-temps (25-23). Lee Manceaux poursuivaient sur leur lancée pour atteindre la mi-temps nantis d’un pactole de 10 unités (55-45). Au retour des vestiaires, les débats s’équilibraient. Les Bourguignons grignotaient quand même une partie du matelas des partenaires d’Antoine Eïto qui abordaient le dernier acte avec 7 points d’avance (70-63). Après s’être donnés un peu d’air (73-63, 33ème), les Sarthois voyaient les Chalonnais revenir dangereusement ((75-70, 35ème) avant de les repousser définitivement à une minute du terme (84-73). La victoire était acquise (88-80). Meilleur réalisateur sarthois avec 16 points, Obi Emegano a reçu le soutien de D.J. Stephens (15), Antoine Eïto (14), Taurean Green (13), Valentin Bigote (12) et J.P. Batista (11).



Le Mans

VS

Chalon-sur-Saône

88

points

80

31/66

adresse

28/62

13/31

3 points

9/28

18/35

2 points

19/34

13/15

lancers-francs

15/20

31

rebonds (off/déf)

39

22

passes décisives

13

100

évaluation

87





Les absences conjuguées de Cliff Alexander et Terry Tarpey laissaient craindre des conséquences fâcheuses. L’entame tendait à le confirmer (2-10, 3ème). La machine sarthoise se mettait alors en branle si bien que les hommes de Dounia Issa viraient en tête à l’issue du 1er quart-temps (25-23). Lee Manceaux poursuivaient sur leur lancée pour atteindre la mi-temps nantis d’un pactole de 10 unités (55-45). Au retour des vestiaires, les débats s’équilibraient. Les Bourguignons grignotaient quand même une partie du matelas des partenaires d’Antoine Eïto qui abordaient le dernier acte avec 7 points d’avance (70-63). Après s’être donnés un peu d’air (73-63, 33ème), les Sarthois voyaient les Chalonnais revenir dangereusement ((75-70, 35ème) avant de les repousser définitivement à une minute du terme (84-73). La victoire était acquise (88-80). Meilleur réalisateur sarthois avec 17 points, D.J. Stephens a reçu le soutien de Obi Emegano (16), Antoine Eïto (14), Taurean Green (13), Valentin Bigote (12) et J.P. Batista (11).

Les Cinq de départ :
MSB : Taurean Green, Antoine Eïto, Obi Emegano, D.J. Stephens et J.P. Batista
Chalon-sur-Saône : Justin Robinson, Marcus Thornton, Jaron Johnson, Mickaël Gelabale et Étienne Ca

Le Fil du match :
1er quart-temps : 25-23
(25-23).

2ème quart-temps : 30-22
(55-45).

3ème quart-temps : 15-18
(70-63).

4ème quart-temps : 18-17
(88-80).

L’Homme du match :
En 31 minutes, Antoine Eîto a marqué 14 points à 5/8 aux tirs dont 4/6 à 3 points auxquels il a ajouté 6 rebonds, 6 passes et 2 interceptions pour s’octroyer la meilleure évaluation mancelle (24), loin des 31 du Bourguignon Jaron Johnson, mais victorieuse.

Le Chiffre du match :
6. 6 des 7 joueurs sarthois qui ont participé aux débats ont scoré à deux chiffres. Obi Emegano (16 points), D.J. Stephens (17), Antoine Eïto (14), Taurean Green (13), Valentin Bigote (12) et J.P. Batista (11) ont ainsi compilé 83 des 88 points manceaux.

  • Le MansLe Mans
  • Pts
  • Rbds
  • Pd
  • Eval

J. ALINGUE
  • 5
  • 7
  • 5
  • 10

P. BATISTA
  • 11
  • 5
  • 2
  • 13

V. BIGOTE
  • 12
  • 0
  • 2
  • 7

A. EITO
  • 14
  • 6
  • 6
  • 24

O. EMEGANO
  • 16
  • 2
  • 3
  • 11

T. GREEN
  • 13
  • 2
  • 4
  • 13

D. STEPHENS
  • 17
  • 6
  • 0
  • 21

 

EQUIPE
  • 0
  • 3
  • 0
  • 1

 

TOTAL
  • 88
  • 31
  • 22
  • 100


  • Chalon-sur-SaôneChalon-sur-Saône
  • Pts
  • Rbds
  • Pd
  • Eval

E. CA
  • 7
  • 5
  • 0
  • 8

O. CAMARA
  • 7
  • 5
  • 0
  • 3

B. GARRETT
  • 9
  • 2
  • 1
  • 9

M. GELABALE
  • 11
  • 6
  • 5
  • 12

J. JOHNSON
  • 24
  • 8
  • 2
  • 31

A. NDOYE
  • 0
  • 1
  • 1
  • 1

B. NIASSE
  • 4
  • 0
  • 0
  • 3

J. ROBINSON
  • 7
  • 4
  • 3
  • 8

M. THORNTON
  • 11
  • 3
  • 1
  • 7

 

EQUIPE
  • 0
  • 5
  • 0
  • 5

 

TOTAL
  • 80
  • 39
  • 13
  • 87

Dounia Issa
On est content, on a bien travaillé, on a eu des coups durs avec la perte de deux joueurs en fin de semaine mais les gars ont été très solidaires des deux côtés du terrain.
On a été dans le match tout de suite, on a vu les joueurs en confiance, cohérents. Quand la balle circule et qu’on la partage, on voit que c’est plus facile, les joueurs prennent du plaisir, sont dans l’énergie et dynamiques. On a été dans ce qu’on voulait faire.
En deuxième mi-temps, Chalon a fait des ajustements mais nous sommes restés collectifs.
Les jeunes n’ont pas joué car l’occasion ne s’est pas présentée.
Quand un joueur ne fait pas forcément les efforts nécessaires, ça peut parfois contaminer le reste du groupe. Ce n’est pas un secret, les performances de Cliff sont insuffisantes en ce moment mais on sait que sur la durée, on aura besoin de lui. On ne pourra jouer comme ça, à sept, constamment. À lui de montrer un autre visage.

DJ Stephens
Cette victoire était très importante, on a travaillé dur pour cela. On a bien joué cette fois dès le début de la rencontre contrairement aux matchs précédents.
On a joué avec de l’énergie tout au long du match. Le coach nous avait dit d’être plus agressif en attaque et en défense, car le match de la semaine dernière, on n’avait eu aucun lancer-franc à tirer en 1ère mi-temps. On s’était mis de la pression lors des matchs précédents.
C’est important pour nous d’être prêts le plus tôt possible dans la saison pour poursuivre la saison de la meilleure façon.
J’étais frustré par les autres matchs, ce soir, j’ai joué avec du rythme, comme je sais le faire et on a mérité cette victoire.

Philippe Hervé
Je regrette à la fois l’absence de Ronald Roberts et aussi la 1ère mi-temps. On perd un joueur intérieur et j’ai donc fait jouer seulement deux joueurs à ce poste : Mike Gelabale et Ousmane Camara. Ils manquaient un peu de fraîcheur dans les 4 dernières minutes.
En 1ère mi-temps, il y a eu des erreurs qu’il fallait modifier en seconde période. Les intentions étaient bonnes mais des erreurs ont été faites, on ne maîtrisait pas bien la situation. On a corrigé en 2e mi-temps, cela a été plus difficile pour Le Mans, ils ont mis moins de tirs à 3 points et ils devaient shooter en fin de possession.
L’équipe du Mans était sous forte pression avant ce match et l’absence de Cliff Alexander a recréé une dynamique et de la cohésion. Certains se sont sentis plus responsabilisés, c’est ce que je craignais.
Le Mans a surfé sur l’adresse à 3 points en 1ère période, ils ont pu prendre confiance. On a eu des opportunités en 2e mi-temps, mais on n’a pas été adroits, il aurait fallu plus d’adresse et à la fin du match, on ne joue pas toutes nos chances. Il faut qu’on apprenne à mieux partager le ballon. On doit progresser sur les lignes arrières qui sont irrégulières.
Quant à Jaron Johnson, il fait un bon début de saison, il est efficace et est entrain de franchir un palier dans le jeu sans ballon.

Mickaël Gelabale
Ronald nous a manqués ce soir. C’est ma première expérience comme intérieur, on a besoin de tous nos joueurs pour gagner.
On a laissé beaucoup de tirs à 3 points en 1ère mi-temps et Le Mans avait une bonne réussite à 65 % dans ce secteur. Ils ont fait un bon match. Je salue Dounia pour sa première victoire.
On a essayé de revenir en 2e mi-temps, mais le mal était déjà fait.
L’intensité a baissé avec les rotations, c’est une nouvelle équipe, on a beaucoup d’information, on doit travailler.
Il faut gagner le prochain match à la maison, cela fait deux défaites d’affilé, il faut arrêter la spirale.

Le Mans Sarthe Basket

Rue Juan Manuel Fangio
72100 LE MANS
FRANCE

 

Accueil du lundi au vendredi
de 9h à 12h et de 14h à 18h

Tél : +33 (0)2 43 50 21 80
E-Mail : billetterie@msb.fr