COUPE DE FRANCE - 2018/2019 - 1/4 de finale
samedi 16 mars - 18:00

Dijon

87

       

95




Le Mans

Victorieux de l’ASVEL dimanche (89-83), les Manceaux ont sombré à Bologne mercredi (58-81). Nul doute que Laurent Legname, le coach de la JDA, aura décortiqué les vidéos des deux rencontres. Il y aura décelé les forces et les faiblesses des Sarthois. Par contre, il est probable qu’Éric Bartecheky aura gardé les atouts de son jeu quand la cause a été entendue en Ligue des Champions.

Les 1/8 de finale de la Coupe de France :
Dijon – Chalon-sur-Saône 85-72
MSB – Boulazac 97-81

Le contexte :
Avec 13 succès et 9 revers, Dijon partage la 4ème place du classement de Jeep Élite avec Monaco et Strasbourg. De leur côté, les Sarthois pointent au 7ème rang après avoir enregistré 12 victoires et 10 défaites, tout comme Bourg-en-Bresse, Gravelines-Dunkerque et Limoges.
Lors de la dernière journée, les Dijonnais se sont imposés à Cholet (67-61) dans le sillage de Gavin Ware (17 points), bien aidé par Obi Emegano (14), Alexandre Chassang et Abdoulaye Loum (10 chacun). Pour leur part, les Manceaux ont défait Lyon-Villeurbanne à Antarès (89-83) grâce à Kendrick Ray (18 points), Juice Thompson (17), Richard Hendrix (14), Will Yeguete (12) et Cameron Clark (11).

Les arbitres de la rencontre :
Thomas Kerisit, Paul Antiphon et Edgard Ceccarelli

Les joueurs de base de Dijon :
9 – Jérémy Leloup (2,02 m, 32 ans, ailier) : 8,9 points, 2,6 rebonds et 2,2 passes
11 – David Holston (1,73 m, 33 ans, meneur, Américain) : 13,9 points, 2,1 rebonds et 6,7 passes
15 – Obi Emegano (1,85 m, 25 ans, arrière, Nigérian) : 7,6 points et 2,4 rebonds
20 – Gavin Ware (2,04 m, 25 ans, intérieur, Américain) : 13,1 points et 5,1 rebonds
21 – Abdoulaye Loum (2,09 m, 27 ans, ailier fort) : 3,8 points et 3,7 rebonds
22 – Alexandre Chassang (2,03 m, 24 ans, ailier fort) : 7,6 points et 3,7 rebonds
24 – Ryan Pearson (1,98 m, 29 ans, ailier fort, Américain) : 12,0 points, 3,4 rebonds et 2,2 passes
33 – Tarence Kinsey (2,00 m, 35 ans, ailier, Américain) : 5,8 points et 2,2 rebonds
83 – Axel Julien (1,84 m, 26 ans, meneur) : 8,1 points, 2,3 rebonds et 5,3 passes

81-57 pour le match aller à Antarès :
Dès le premier quart-temps, les Manceaux mettaient l’emprise sur le match (22-11). L’écart grimpaient encore à la mi-temps (41-26). Après la pause, loin de se relâcher, les hommes d’Éric Bartecheky enfonçaient encore le clou pour compter 19 points d’avance à 10 minutes de la fin (57-38). Ils en remettaient une couche dans le dernier acte pour s’imposer finalement de 24 points, leur avantage maximal (81-57). Meilleur marqueur du match avec 16 points marqués, Petr Cornelie a eu le soutien de Valentin Bigote 13 et Antoine Eïto 12 alors que Cameron Clark et Juice Thompson en ajoutaient 11 chacun et Will Yeguete 10.

La saison 2017-2018 de Dijon :
Pro A : 5ème avec 20 victoires et 14 défaites
Meilleur marqueur : Ryan Pearson (13,7 points)
Meilleur rebondeur : Jacques Alingué (5,6 rebonds)
Meilleur passeur : David Holston (5,6 passes)
Playoffs : Éliminé en 1/4 de finale par Limoges (0-2)
Meilleur marqueur : Valentin Bigote (21,0 points)
Meilleur rebondeur : Markus Kennedy (5,0 rebonds)
Meilleur passeur : Axel Julien (4,0 passes)
Leaders Cup : -
Coupe de France : Éliminé en 1/16 de finale par Orléans (Pro B) (87-103)
Coupe d’Europe : -

La saison 2017-2018 du MSB :
Jeep Élite : 3ème avec 21 victoires et 13 défaites
Meilleur marqueur : Justin Cobbs (13,9 points)
Meilleur rebondeur : Youssoupha Fall (6,9 rebonds)
Meilleur passeur : Justin Cobbs (5,8 passes)
Playoffs : Vainqueur en finale de Monaco (3-2)
Meilleur marqueur : Justin Cobbs (14,5 points)
Meilleur rebondeur : Youssoupha Fall (5,3 rebonds)
Meilleur passeur : Justin Cobbs (6,2 passes)
Leaders Cup : Battu en finale par Monaco (78-83)
Coupe de France : Éliminé en 1/32 de finale par Gravelines-Dunkerque (69-73)
Coupe d’Europe : -

Les oppositions :
Depuis la naissance du MSB, 27 matches l’ont opposé à Dijon dans la Sarthe et 26 ont eu lieu en Côte-d’Or. C’est d’ailleurs à Dijon que le MSB a joué le 1er match de son histoire, le 11 septembre 1993. L’équipe de Philippe Desnos s’y était inclinée (87-104). Un seul match a opposé le MSB à la JDA sur terrain neutre. En finale de la Semaine des As disputée le 29 février 2004 à Mulhouse, l’équipe de Vincent Collet avait été battue (60-62).

Le programme des quarts de finale de la Coupe de France :
13 h 00 : Rouen (Pro B) – Antibes
15 h 30 : Nanterre – Levallois en direct sur RMC Sport 1
18 h 00 : Dijon – MSB en direct sur RMC Sport 1
20 h 30 : Monaco – Lyon-Villeurbanne en direct sur RMC Sport 1
Tous les matches ont lieu à l’Arena Loire de Trélazé (Maine-et-Loire).

Dijon

Alors que les deux équipes étaient au coude à coude à la fin du 1er quart-temps (21-20), les Sarthois faisaient un mini-break avant le repos (43-36). Au retour des vestiaires, ils s’échappaient jusqu’à compter 16 points d’avance à 10 minutes de la fin (72-56). Poursuivant sur leur lancée, ils se donnaient un avantage maximal de 20 unités au coeur du dernier acte (82-62, 35ème). La réaction des Dijonnais prenait la forme d’un 25-13 en 5 minutes, les ramenant à 8 points au buzzer final (95-87). Meilleur marqueur de la partie, Jonathan Tabu a totalisé 29 points et Cameron Clark en a ajouté 19.




Alors que les deux équipes étaient au coude à coude à la fin du 1er quart-temps (21-20), les Sarthois faisaient un mini-break avant le repos (43-36). Au retour des vestiaires, ils s’échappaient jusqu’à compter 16 points d’avance à 10 minutes de la fin (72-56). Poursuivant sur leur lancée, ils se donnaient un avantage maximal de 20 unités au coeur du dernier acte (82-62, 35ème). La réaction des Dijonnais prenait la forme d’un 25-13 en 5 minutes, les ramenant à 8 points au buzzer final (95-87). Meilleur marqueur de la partie, Jonathan Tabu a totalisé 29 points et Cameron Clark en a ajouté 19.

Les Cinq de départ :

MSB : Juice Thompson, Antoine Eïto, Valentin Bigote, Cameron Clark et Will Yeguete
Dijon : David Holston, Axel Julien, Jérémy Leloup, Ryan Pearson et Gavin Ware

L’homme du match :
En 29 minutes, Jonathan Tabu a marqué 29 points à 8/10 aux tirs dont 6/8 à 3 points et 7/7 aux lancers-francs. Leur ayant ajouté 3 rebonds, 4 passes et 1 interception, il s’est octroyé la meilleure évaluation de tous les acteurs (32).

Le chiffre du match :
8. Vainqueurs de 8 points, les Manceaux ont tenté 8 lancers-francs de plus que les Dijonnais (31 contre 23). Du coup, ils ont fait la différence sur la ligne de réparation en y marquant 9 points de plus que les Bourguignons (25-16).

La fiche technique :
Samedi 16 mars 2019 – 18h00 – Arena Loire, Trélazé
MSB – Dijon : 95-87
Arbitres : Thomas Kerisit, Paul Antiphon et Edgard Ceccarelli

Evolution du score : 21-20, 43-36 (22-16), 72-56 (29-20), 95-87 (23-31)

Le Mans (entraîneur : Éric Bartecheky) :
29/53 (54,7%) aux tirs,
17/30 (56,7%) à 2 points, 12/23 (52,2%) à 3 points, 25/31 (80,6%) aux lancers-francs,
41 rebonds (Cornelie 7), 22 passes décisives (Ray 5),
4 interceptions, 1 contre, 25 fautes provoquées,
18 balles perdues, 1 contre subi et 21 fautes.
Joueur éliminé : Néant.
Les marqueurs : Clark 19 points, Eïto 8, Bigote 7, Thompson 6, Yeguete 5 puis Tabu 29, Ray 11, Hendrix 6, Cornelie 4 et Dohou 0.

Dijon (entraîneur : Laurent Legname) :
30/63 (47,6%) aux tirs,
19/36 (52,8%) à 2 points, 11/27 (40,7%) à 3 points, 16/23 (69,6%) aux lancers-francs,
23 rebonds (Ware 6), 22 passes décisives (Holston 8),
9 interceptions, 1 contre, 21 fautes provoquées,
9 balles perdues, 1 contre subi et 27 fautes.
Joueur éliminé : Pearson.
Les marqueurs : Julien 22 points, Ware 22, Holston 11, Leloup 5, Pearson 4 puis Emegano 13, Chassang 5, Loum 5 et Kinsey 0.

Les autres matchs :
Rouen (Pro B) – Antibes 93-86 AP
Nanterre – Levallois 80-84
Monaco – Lyon-Villeurbanne 87-101

Le programme des demi-finales de la Coupe de France :
14 h 30 :MSB – Levallois en direct sur RMC Sport 2
17 h 00 : Rouen (Pro B) – Lyon-Villeurbanne en direct sur RMC Sport 2
Tous les matches ont lieu à l’Arena Loire de Trélazé (Maine-et-Loire).

  • DijonDijon
  • Pts
  • Rbds
  • Pd
  • Eval

 

TOTAL
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0


  • Le MansLe Mans
  • Pts
  • Rbds
  • Pd
  • Eval

 

TOTAL
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0

Laurent Legname, entraîneur de Dijon, battu par Le Mans en quart de finale de Coupe de France (95-87) : « Cette défaite elle est pour moi. Je les ai abandonnés (les joueurs). C'est la première fois de ma carrière que je me fais exclure donc j'en prends la responsabilité. J'ai abandonné mon équipe, donc cette défaite est la mienne. C'est tout ce que je peux dire. »

Axel Julien, meneur de Dijon : « On a bien commencé le match. Ils se sont bien adaptés, on a baissé un peu d'intensité en défense et ils ont surtout été très adroits en défense. On sait que nos standards c'est 35, 37 points en une mi-temps donc quand une équipe en met plus de 40, on est forcément derrière. On a essayé de revenir mais la deuxième mi-temps c'est une autre histoire. »

Jonathan Tabu, arrière du Mans, auteur de 29 points : « On sait à quel point cette compétition tient à coeur au club, on veut aller au bout. On a débuté le match un peu soft. J'ai mis des tirs ouverts. [...] Le plus important ce n'est pas de commencer les matches (il était remplaçant). Le plus important c'est comment on les finit. C'est une victoire qui fait vraiment du bien. J'espère qu'on va continuer sur cette lancée.

Eric Bartécheky, entraîneur du Mans : « On voulait réagir par rapport à notre match de mercredi même si ça n'est pas la même compétition ni le même contexte. Je suis un peu partagé car il y a eu des très bonnes choses et d'autres moins bonnes. À nous de s'appuyer sur ce qui a bien marché et de minimiser le reste. On a 18 pertes de balles. Il y a aussi des bons chiffres, on obtient des lancers francs. Le résultat à la fin c'est qu'on va jouer une demi-finale qui peut ouvrir les portes de la finale. » 

Le Mans Sarthe Basket

Rue Juan Manuel Fangio
72100 LE MANS
FRANCE

 

Accueil du lundi au vendredi
de 9h à 12h et de 14h à 18h

Tél : +33 (0)2 43 50 21 80
E-Mail : billetterie@msb.fr