Jeep ELITE - 2018/2019 - 30ème journée
samedi 27 avril - 20:00

Le Mans

79

       

61




20 - 18  |  25 - 12  |  18 - 21  |  16 - 10

Bourg-en-Bresse

À 5 journées de la fin de la saison régulière, le duel entre Sarthois et Bressans revêt une importance majeure dans l’optique d’une qualification pour les playoffs. Si beaucoup de choses pourraient se passer d’ici au 18 mai, les Manceaux prendraient un ascendant sur les Burgiens en cas de victoire de plus de 6 points. Par contre, ils se mettraient en danger s’ils succombaient. La tendance paraît en faveur d’Antoine Eïto et ses partenaires. Ainsi, tout récemment, ils sont allés vaincre Gravelines dans le Nord (76-69) alors que ceux de Zack Peacok ont baissé pavillon à Ekinox face au BCM (85-100). Par ailleurs, le MSB n’a jamais été battu par la JL Bourg à Antarès. Le peuple orange, appelé à se mobiliser en nombre, verrait d’un bon œil que la série continue.

Le contexte :
Avec 16 succès et 13 revers, Bourg-en-Bresse et le MSB partagent le 8ème place du classement de Jeep Élite.
Lors de la dernière journée, les Burgiens se sont inclinés chez eux face à Gravelines-Dunkerque (85-100) en dépit des efforts de Youssou Ndoye (19 points), pourtant aidé par Zachery Peacock et Garrett Sim (17 chacun) et Rob Gray et LaMonte Ulmer (11 chacun). Pour leur part, les Manceaux ont gagné au Portel (90-76) grâce à Will Yeguete (14 points et 16 rebonds), Cameron Clark et Antoine Eïto (14 points chacun), Juice Thompson (13) et Jonathan Tabu (11).

83-77 pour Bourg-en-Bresse à l’aller :
Après une entame de match complètement loupée (2-17, 7ème), les Manceaux sont revenus sur les talons des Burgiens (18-20, 10ème). À 10 secondes de la mi-temps, ils passaient même devant (38-37), avant de laisser leurs adversaires regagner les vestiaires aux commandes (38-40). Après la pause, Richard Hendrix donnait l’avantage aux siens (44-42, 23ème). Les Bressans s’échappaient alors, laissant les Sarthois à 8 longueurs à 10 minutes du terme (52-60). Dans le dernier acte, les hommes d’Eric Bartecheky ne trouvaient pas les ressources nécessaires pour vraiment inquiéter les locaux. Ils s’inclinaient finalement de 6 points (77-83). Le double-double de Will Yeguete (12 points et 13 rebonds) n’a pas suffi, ni les 23 points de Valentin Bigote, même si Juice Thompson en a ajouté 14 et Richard Hendrix 10.

Les arbitres de la rencontre :
David Chambon, Thomas Kerisit et Bertrand Peyridieu

Les joueurs de base de Bourg-en-Bresse :
3 – Garrett Sim (1,81 m, 28 ans, meneur, Américain) : 12,2 points, 2,2 rebonds et 4,3 passes
4 – Arthur Rozenfeld (1,76 m, 24 ans, meneur) : 5,0 points et 3,1 passes
7 – Maxime Courby (1,99 m, 28 ans, ailier) : 8,1 points et 3,5 rebonds
8 – Zack Wright (1,83 m, 34 ans, meneur, Américain-Bosnien) : 10,1 points, 5,0 rebonds et 6,2 passes – blessé
9 – Bathiste Tchouaffé (1,96 m, 20 ans, arrière) : 3,1 points
14 – Fréjus Zerbo (2,08 m, 30 ans, intérieur, Burkinabé-Ivoirien) : 0,5 point
15 – Zachery Peacock (2,03 m, 31 ans, intérieur, Américain) : 17,6 points, 4,6 rebonds et 2,0 passes
32 – Rob Gray (1,85 m, 25 ans, arrière, Américain) : 11,4 points, 4,0 rebonds et 3,2 passes
35 – Youssou Ndoye (2,08 m, 27 ans, intérieur, Sénégalais) : 15,2 points et 8,6 rebonds
43 – Mike Moser (2,03 m, 28 ans, ailier fort, Américain-Albanais) : 9,1 points et 4,9 rebonds
51 – LaMonte Ulmer (1,98 m, 32 ans, ailier, Américain) : 8,7 points et 3,7 rebonds

La saison 2017-2018 de Bourg-en-Bresse :
Pro A : 9ème avec 17 victoires et 17 défaites
Meilleur marqueur : Zachery Peacock (19,3 points)
Meilleur rebondeur : Youssou Ndoye (6,4 rebonds)
Meilleur passeur : Garrett Sim (4,4 passes)
Playoffs : -
Leaders Cup : Éliminé en 1/4 de finale par Monaco (66-93)
Coupe de France : Éliminé en 1/8 de finale par Strasbourg (64-93)
Coupe d’Europe : -

La saison 2017-2018 du MSB :
Jeep Élite : 3ème avec 21 victoires et 13 défaites
Meilleur marqueur : Justin Cobbs (13,9 points)
Meilleur rebondeur : Youssoupha Fall (6,9 rebonds)
Meilleur passeur : Justin Cobbs (5,8 passes)
Playoffs : Vainqueur en finale de Monaco (3-2)
Meilleur marqueur : Justin Cobbs (14,5 points)
Meilleur rebondeur : Youssoupha Fall (5,3 rebonds)
Meilleur passeur : Justin Cobbs (6,2 passes)
Leaders Cup : Battu en finale par Monaco (78-83)
Coupe de France : Éliminé en 1/32 de finale par Gravelines-Dunkerque (69-73)
Coupe d’Europe : -

Les oppositions en Sarthe :
11 matchs entre le MSB et Bourg-en-Bresse ont eu lieu à Antarès. Les Sarthois les ont tous remportés. 9 en saison régulière et 2 lors du Tour Préliminaire des playoffs 2006 au titre de champion de France. La dernière rencontre date du 14 octobre 2017 avec une victoire pour l’équipe d’Éric Bartecheky (91-70) dans le sillage de Pape-Philippe Amagou (22 points), Justin Cobbs (14), Youssoupha Fall (13 points et 13 rebonds), Mykal Riley (13) et Terry Tarpey (11).

Le Mans

#0. Kendrick RAY

25 ans, 188 cm, Arrière-ailier

#1. Louis RUCKLIN

20 ans, 184 cm, Arrière-meneur

#7. Richard HENDRIX

32 ans, 206 cm, Pivot

#8. Antoine EITO

31 ans, 186 cm, Meneur-arrière

#9. Jonathan TABU

33 ans, 185 cm, Arrière-meneur

#10. Valentin BIGOTE

27 ans, 196 cm, Arrière-ailier

#11. Terry TARPEY

25 ans, 195 cm, Ailier-arrière

#12. Petr CORNELIE

23 ans, 211 cm, Intérieur

#15. Wilfried YEGUETE

27 ans, 200 cm, Intérieur

#21. Michael THOMPSON

30 ans, 178 cm, Meneur

#23. Cameron CLARK

27 ans, 198 cm, Ailier

#30. Jacques EYOUM

19 ans, 194 cm, Ailier fort

#30. Jose FAMILIA

21 ans, 201 cm, Ailier fort

#32. Brahim DOHOU

19 ans, 192 cm, Ailier-arrière

Eric BARTECHEKY

Entraineur

Antoine MATHIEU

Assistant

Dounia ISSA

Assistant

En fin de 1er acte ayant tout d’un round d’observation, Sarthois et Bressans étaient encore à égalité (18-18, 9ème). Les hommes d’Éric Bartecheky plaçaient alors un 11-0 à cheval sur les deux premiers quart-temps (29-18, 14ème). Ils poussaient même jusqu’à se gonfler un matelas de 15 points à la pause (45-30). Au retour des vestiaires, ils s’offraient même un avantage maximal de 19 points (49-30, 22ème). S’y étant pris à plusieurs reprises, les Burgiens revenaient à 12 unités après 30 minutes de jeu (63-51). Antoine Eïto et ses partenaires maîtrisaient alors la situation pour s’imposer nettement (79-61). Dans le sillage de Will Yeguete, auteur d’un 3ème double-double consécutif (15 points et 10 rebonds), Valentin Bigote a totalisé 11 points.



Le Mans

VS

Bourg-en-Bresse

79

points

61

31/71

adresse

21/62

7/22

3 points

9/25

24/49

2 points

12/37

10/12

lancers-francs

10/15

42

rebonds (off/déf)

38

22

passes décisives

11

102

évaluation

60





En fin de 1er acte ayant tout d’un round d’observation, Sarthois et Bressans étaient encore à égalité (18-18, 9ème). Les hommes d’Éric Bartecheky plaçaient alors un 11-0 à cheval sur les deux premiers quart-temps (29-18, 14ème). Ils poussaient même jusqu’à se gonfler un matelas de 15 points à la pause (45-30). Au retour des vestiaires, ils s’offraient même un avantage maximal de 19 points (49-30, 22ème). S’y étant pris à plusieurs reprises, les Burgiens revenaient à 12 unités après 30 minutes de jeu (63-51). Antoine Eïto et ses partenaires maîtrisaient alors la situation pour s’imposer nettement (79-61). Dans le sillage de Will Yeguete, auteur d’un 3ème double-double consécutif (15 points et 10 rebonds), Valentin Bigote a totalisé 11 points.


Highlights :




Les Cinq de départ :
MSB : Juice Thompson, Antoine Eïto, Valentin Bigote, Richard Hendrix et Will Yeguete
Bourg-en-Bresse : Garrett Sim, Rob Gray, LaMonte Ulmer, Zachery Peacock et Youssou Ndoye

Le Fil du match :
1er quart-temps : 20-18
(20-18).

2ème quart-temps : 25-12
(45-30).

3ème quart-temps : 18-21
(63-51).

4ème quart-temps : 16-10
(79-61).

L’Homme du match :
En 26 minutes, Will Yeguete a marqué 15 points à 7/9 aux tirs et 1/1 aux lancers-francs auxquels il a ajouté 10 rebonds dont 3 offensifs, 3 passes et 1 interception pour parvenir à la meilleure évaluation du match (27).

Le Chiffre du match :
10. Les Manceaux ont réussi 10 paniers de plus que les Bressans. Ainsi, les joueurs d’Éric Bartecheky ont converti 31 de leurs 71 tentatives (43,7 %) quand ceux de Savo Vucevic se sont contentés de finir avec un 21/62 aux tirs (33,9 %).

  • Le MansLe Mans
  • Pts
  • Rbds
  • Pd
  • Eval

V. BIGOTE
  • 11
  • 3
  • 1
  • 11

C. CLARK
  • 8
  • 5
  • 1
  • 9

P. CORNELIE
  • 2
  • 3
  • 0
  • 3

A. EITO
  • 8
  • 1
  • 3
  • 10

R. HENDRIX
  • 8
  • 2
  • 4
  • 10

K. RAY
  • 8
  • 2
  • 1
  • 1

J. TABU
  • 6
  • 2
  • 3
  • 4

T. TARPEY
  • 6
  • 7
  • 1
  • 11

M. THOMPSON
  • 7
  • 1
  • 5
  • 10

W. YEGUETE
  • 15
  • 10
  • 3
  • 27

 

EQUIPE
  • 0
  • 6
  • 0
  • 6

 

TOTAL
  • 79
  • 42
  • 22
  • 102


  • Bourg-en-BresseBourg-en-Bresse
  • Pts
  • Rbds
  • Pd
  • Eval

M. CAZALON
  • 0
  • 1
  • 0
  • -1

M. COURBY
  • 3
  • 4
  • 0
  • 3

R. GRAY
  • 11
  • 2
  • 4
  • 9

M. MOSER
  • 8
  • 3
  • 1
  • 8

Y. NDOYE
  • 2
  • 12
  • 1
  • 8

Z. PEACOCK
  • 12
  • 4
  • 1
  • 6

A. ROZENFELD
  • 0
  • 2
  • 0
  • -2

G. SIM
  • 19
  • 3
  • 3
  • 18

B. TCHOUAFFE
  • 0
  • 1
  • 0
  • 2

L. ULMER
  • 6
  • 3
  • 1
  • 6

 

EQUIPE
  • 0
  • 3
  • 0
  • 3

 

TOTAL
  • 61
  • 38
  • 11
  • 60

Eric Bartecheky
C’était un match un peu bascule. Il reste encore 4 matchs, c’était important de prendre le point average à Bourg en Bresse. Ce soir, on a eu une belle salle avec des couleurs, cela donnait envie de montrer beaucoup de détermination. C’est le 3e match d’affilé gagné.
On a entamé un peu mieux la rencontre comparé au match contre Gravelines. On a pu consolider des choses et on est monté en puissance.
Le retour de Terry Tarpey a confirmé l’importance de sa présence, il a pu contenir le poste 3 et a pris des rebonds.
Le fait d’avoir débuté le match avec Will Yeguete au poste 4 a été une bonne option. On a pu être plus intense et plus dense défensivement.
De plus, avoir 10 joueurs opérationnels nous permet de mettre de l’intensité sur chaque position défensive.
Toutes ces raisons expliquent qu’on est encore monté d’un cran.
Youssou Ndoye n’a pas été aussi efficace et nous étions bien organisés autour des pics. On a bien géré cela.
C’est notre solidarité et notre intensité défensive qui ont permis ce succès.
Les joueurs de Bourg en Bresse sont revenus à coup de 3 points avec Garrett Sim mais on a gagné avec le point average. On a envie de poursuivre cette série de victoires.

Will Yeguete
On a fait le boulot ce soir. Défensivement, on a réussi à les contenir à 61 points, c’est défensivement que cela s’est joué.
Quant à ma prestation, je laisse le jeu venir à moi. J’essaie de ne pas trop forcer.
En dehors du scoring, j’ai pris des rebonds, ai fait des passes tout en restant agressif. On savait qu’il fallait passer par cette agressivité pour espérer cette victoire.
On savait aussi qu’ils allaient agresser et ralentir notre jeu mais dans l’ensemble, on n’a pas été trop mal.
Le premier quart temps, on était équilibré et après, on a su gérer.
On a beaucoup de talent, un joueur qui est moins dedans peut être comblé par un autre.
Si on joue comme cela défensivement, on peut faire quelque chose car en attaque, on a des solutions.
Avec le retour de Terry, l’équipe est complète, on a un groupe homogène. On reste sur une bonne dynamique. On a fait un match vraiment solide. On doit rester à ce niveau de concentration et ne pas retomber dans nos travers.
Richard Hendrix connait bien le basket, ça nous aide, il voit bien le jeu et on arrive à se trouver sur le terrain.
Ce soir, je tiens à remercier le public avec une salle bien remplie et beaucoup d’ambiance.

Savo Vucevic
La victoire du Mans est incontestable et méritée. Les joueurs du Mans ont montré qu’ils ont plus de qualité que nous. On a été dominé en attaque et en défense. Ils ont montré plus d’agressivité notamment aux rebonds au 1er quart temps.
Il reste encore 4 journées à jouer. Les équipes mieux armées ont plus de qualité et de rotation. Nous, on fait avec ce qu’on peut faire. En ce moment, on a un peu de mal.
Ils nous ont étouffés athlétiquement. Ils étaient très durs au contact. C’était pratiquement la même chose la semaine dernière.
On a vu Le Mans avec 10 joueurs impliqués. C’est une équipe avec des joueurs d’expérience qu’on a vu ce soir.
C’était un match de play offs pour une qualification. Les joueurs voulaient gagner mais ça n’a pas suffi. Il fallait trouver des solutions simples, il y avait beaucoup d’erreurs. On ne pouvait pas avoir un jeu d’équipe huilé.
Quand arrive la dernière ligne droite, on voit les équipes qui ont de l’expérience s’affirmer. Le Mans n’est pas à sa place. Si le match de ce soir avait été à Bourg en Bresse, on aurait eu du mal à gagner aussi. Dans mon équipe, je n’ai pas vu un homme qui travaille dans l’ombre. Quand je vois, Will Yeguete, je me dit qu’il fait ce qu’il sait faire, il ne force pas.

Garrett Sim
Nous sommes déçus du résultat mais pas de la manière dont on a joué. On a encore 4 matchs à jouer, et il va falloir les prendre les uns après les autres. On a été en panne en défense, on a permis à Le Mans de prendre confiance.
Dans ce championnat, rien n’est perdu, on a vu des choses incroyables, il va falloir essayer d’accrocher tous les matchs et on verra ce qui arrive.

Le Mans Sarthe Basket

Rue Juan Manuel Fangio
72100 LE MANS
FRANCE

 

Accueil du lundi au vendredi
de 9h à 12h et de 14h à 18h

Tél : +33 (0)2 43 50 21 80
E-Mail : billetterie@msb.fr