Jeep ELITE - 2017/2018 - 34ème journée
mardi 15 mai - 20:45

Cholet

81

       

80




12 - 19  |  24 - 19  |  19 - 20  |  26 - 22

Le Mans

Le résultat de la rencontre n’aura aucune incidence pour chacune des deux équipes. Après avoir assuré le maintien du club, les Choletais en auront fini de leur saison après la rencontre. De leur côté, les Sarthois sont assurés de terminer à la 3ème place de la saison régulière. Du coup le MSB va retrouver les playoffs après les avoir manqués l’an passé. Même si l’enjeu sera absent, nul doute que Philippe Hervé et ses hommes auront à cœur de finir sur une bonne note devant leur public alors que les Manceaux en profiteront pour préparer les quarts de finale.

Le contexte :
Avec 13 victoires et 20 défaites, Cholet pointe à la 15ème place alors que le MSB occupe la 3ème avec un bilan de 21 succès et 12 revers.
Après 3 succès probants aux dépens de Dijon (88-65), Gravelines-Dunkerque (76-68) et Boulazac (94-69), les Sarthois ont enchaîné sur 2 revers au Portel (79-86) puis face à Strasbourg samedi dernier (70-80) malgré les efforts de Mykal Riley (16 points), Romeo Travis (14) et Justin Cobbs (13).
Alors qu’ils n’avaient gagné qu’un match sur les 11 premiers de la phase retour, les Choletais sont sortis victorieux de 3 de leurs 5 dernières rencontres. Ainsi, ils ont assuré le maintien de CB en s’imposant à Toulon vendredi dernier (86-80) grâce à l’efficacité conjointe de Toddrick Gotcher (21 points), Isaiah Cousins (18), Jonathan Rousselle (13) et Jerry Boutsiele (10).
Au classement des attaques, les Sarthois pointent au 8ème rang avec 80,4 points marqués et ont la meilleure défense (74,5 points encaissés). Quant aux Choletais, ils ont la 18ème attaque (71,7) et la 3ème défense (75,5).

Les joueurs de base de Cholet :
Arrivé dans les Mauges en 2016 alors que CB venait de terminer 15ème de la saison régulière, Philippe Hervé a redonné quelques lustres au club du Maine-et-Loire en le conduisant à la 11ème place du dernier exercice sans pouvoir rééditer pareille performance cette année.
Le meneur Jonathan Rousselle (1,88 m, 28 ans) en est à sa 4ème saison sous le maillot de CB. En progression constante de saison en saison, il assume pleinement les responsabilités qui lui ont été confiées lors de la dernière inter-saison (9,0 points, 3,6 rebonds et 3,9 passes). Fanny au match aller à Antarès, il s’est fendu de 20 points face au Portel et encore de 13 à Toulon lors de la dernière journée.
Blessé à l’annulaire droit début avril, David Michineau (1,91 m, 23 ans) a été remplacé par Isaiah Cousins (1,93 m, 24 ans). Alors que le Guadeloupéen tournait à 9,3 points, 1,8 rebond et 1,5 passe, l’Américain affiche des moyennes de 13,2 points, 3,3 rebonds et 3,2 passes. Avec lui, Cholet présente surtout un bilan salvateur et équilibré de 3 victoires pour 3 défaites. Après avoir marqué 21 points pour son premier match sous la tunique choletaise, il en a mis 18 à Toulon.
Le jeune shooteur, Toddrick Gotcher (1,90 m, 25 ans) est un peu tendre pour être le go-to-guy que Philippe Hervé affectionne. Percutant en début de saison (17 points face à Hyères-Toulon), il fonctionne sur courant alternatif (18 points à Pau mais seulement 3 lors des 2 matchs de début février). Au-delà de ses 10,0 points, 3,1 rebonds et 1,8 passe, il s’est signalé en claquant le panier de la victoire à Bourg-en-Bresse à 2 secondes de la fin (77-76). Il vient de conduire CB à 2 succès cruciaux en inscrivant 20 points face à Pau-Lacq-Orthez et 21 à Toulon vendredi dernier.
Joueur extrêmement intelligent, l'international islandais Haukur Pallson (1,97 m, 25 ans) a été l'une des révélations de la précédente saison en Pro B avec Rouen (12,3 points, 4,7 rebonds et 4,0 passes). Pour lui, la marche vers la Pro A est un peu haute (9,0 points, 2,5 rebonds et 1,8 passe) même s’il a culminé à 19 points face à Limoges.
Performant en 2015-2016 avec Saint-Quentin en Pro B (14,7 points et 7,4 rebonds), l’ailier fort Ryan Evans (2,02 m, 27 ans) n’a pas confirmé à Hyères-Toulon l’année dernière. Passé à Cholet, il reste handicapé par une adresse insuffisante (39,8%), ce qui le bride (8,0 points et 4,6 rebonds).
Ilian Evtimov (2,01 m, 35 ans) n’a plus le lustre de ses belles années avec Chalon-sur-Saône, notamment celle du triplé 2012. Toujours capable de planter un ou plusieurs paniers primés, il est maintenant un joueur d’appoint et il n’a jamais dépassé les 6 points lors de la phase retour (4,4 points, 1,7 rebond et 1,4 passe).
Depuis son arrivée dans les Mauges début novembre, Yancy Gates (2,06 m, 28 ans) est en progression constante. Après 3 matchs de rodage, il a souvent marqué au moins 10 points par match avec une pointe à 16 face à Boulazac. Il vient de se contenter de 4 points puis 7 lors des 2 derniers matchs (10,6 points et 4,0 rebonds).
Au sortir de trois saisons en Pro B, Jerry Boutsiele (2,07 m, 26 ans) a réussi une entrée fracassante à Cholet lors de l’exercice passé. Il progresse encore cette année au point d’afficher la meilleure évaluation choletaise (12,2). Bon finisseur, souvent bien placé et costaud, Jerry Boutsiele fait partie des bons pivots du championnat (9,9 points et 7,3 rebonds).

Les arbitres de la rencontre :
Mehdi Difallah, Freddy Lepercq et Maxime Boubert

La saison 2017-2018 du MSB :
Pro A : 3ème avec 21 victoires et 12 défaites
Meilleur marqueur : Justin Cobbs (13,8 points)
Meilleur rebondeur : Youssoupha Fall (7,0 rebonds)
Meilleur passeur : Justin Cobbs (5,9 passes)
Leaders Cup : Battu en finale par Monaco (78-83)
Coupe de France : Eliminé en 1/32 de finale par Gravelines-Dunkerque (69-73)
Coupe d’Europe : Non qualifié

La saison 2017-2018 de Cholet :
Pro A : 15ème avec 13 victoires et 20 défaites
Meilleur marqueur : Isaiah Cousins (13,2 points)
Meilleur rebondeur : Jerry Boutsiele (7,3 rebonds)
Meilleur passeur : Jonathan Rousselle (3,9 passes)
Leaders Cup : Eliminé en 1/4 de finale par Le Mans (61-71)
Coupe de France : Eliminé en 1/16 de finale par Saint-Vallier (NM1) (76-78)
Coupe d’Europe : Non qualifié

65-47 pour le MSB au match aller :
Dans le cadre des Journées de Noël, le MSB accueillait Cholet le 23 décembre au titre de la 14ème journée. Les deux équipes faisaient jeu égal en 1ère mitemps (31-31). Les Manceaux se détachaient dans le 3ème acte (45-39) avant d’enfoncer le clou dans le dernier (65-47). Seul Sarthois à plus de 10 points, Chris Lofton avait conduit le MSB au succès et tous ses partenaires apportaient leur écot. Du côté choletais, Yancy Gates (14 points), Ryan Evans (11) et David Michineau (10) étaient trop esseulés.

71-61 pour le MSB à la Leaders Cup :
A la Disney Events Arena, le MSB rencontrait Cholet le 16 février en 1/4 de finale de la Leaders Cup. Les Sarthois prenaient les devants dans le 1er acte (15-10) sans parvenir à s’échapper avant la mi-temps (33-29). Au retour des vestiaires, ils faisaient la décision en même temps que l’écart dans le 3ème quart-temps (55-45) avant de maintenir les Choletais à distance dans le dernier (71-61). Pour le MSB, Youss Fall terminait meilleur marqueur de la partie avec 19 points alors que Will Yeguete en ajoutait 12 et Justin Cobbs 11. Du côté choletais, les efforts de Jerry Boutsiele (16 points et 10 rebonds), Yancy Gates (14 points) et Haukur Pallson (10) étaient vains.

Les oppositions à Cholet :
Depuis la naissance du MSB, Choletais et Manceaux se sont retrouvés chaque année en Pro A à la Meilleraie. Sur les 29 matchs disputés, le MSB en a remporté 12 et en a perdu 17. Le bilan en saison régulière est de 9 victoires sarthoises pour 15 défaites. Sur les 5 matchs de Playoffs, les Manceaux ont gagné les 3 premiers et perdu les 2 suivants. La saison dernière, les joueurs d’Alexandre Menard se sont nettement inclinés (58-78) avec un Shannon Shorter sans soutien (12 points).

Cholet

#0. Toddrick GOTCHER

25 ans, 193 cm, Arrière

#2. Yancy GATES

29 ans, 206 cm, Intérieur

#3. Killian HAYES

17 ans, 194 cm, Arrière-meneur

#5. Jonathan ROUSSELLE

28 ans, 187 cm, Meneur

#8. Jerry BOUTSIELE

26 ans, 207 cm, Pivot

#11. Abdoulaye NDOYE

20 ans, 191 cm, Meneur-arrière

#13. Haukur PALLSON

26 ans, 197 cm, Ailier

#15. Ryan EVANS

28 ans, 198 cm, Ailier fort

#16. David MICHINEAU

24 ans, 191 cm, Meneur

#23. Warren WOGHIREN

19 ans, 210 cm, Pivot

#29. Ilian EVTIMOV

35 ans, 201 cm, Ailier

Philippe HERVE

Entraineur

Régis BOISSIE

Assistant

Pour leur dernier match de préparation avant les playoffs, les Sarthois ont été débordés dans les dernières secondes par un triple de Jonathan Rousselle. Quelque peu perturbés par la pluie de fautes qui est tombée sur eux, les hommes d’Eric Bartecheky ont commis des erreurs grossières dont ont profité les Choletais qui ont parfaitement joué le coup. Le coach s’est aussi servi de cette rencontre dans l’optique du quart de finales des playoffs qui opposera le MSB à l’ASVEL.



Cholet

VS

Le Mans

81

points

80

28/65

tirs

32/57

10/22

3 points

6/15

18/43

2 points

26/42

15/24

lancers-francs

10/18

31

rebonds (off/déf)

37

16

passes décisives

17

78

évaluation

98





Pour leur dernier match de préparation avant les playoffs, les Sarthois ont été débordés dans les dernières secondes par un triple de Jonathan Rousselle. Quelque peu perturbés par la pluie de fautes qui est tombée sur eux, les hommes d’Eric Bartecheky ont commis des erreurs grossières dont ont profité les Choletais qui ont parfaitement joué le coup. Le coach s’est aussi servi de cette rencontre dans l’optique du quart de finales des playoffs qui opposera le MSB à l’ASVEL.

Les Cinq de départ :
MSB : Justin Cobbs, Antoine Eïto, Mykal Riley, D.J. Stephens et Youss Fall
Cholet : Jonathan Rousselle, Killian Hayes, Haukur Pallson, Ryan Evans et Jerry Boutsiele

Le Film du match :
1er quart-temps : 19-12
 (19-12).
2ème quart-temps : 19-24
 (38-36).
3ème quart-temps : 20-19
 (58-55).
4ème quart-temps : 22-26
 (80-81).

Le Sarthois du match :
En 33 minutes, Mykal Riley a totalisé 14 points à 6/8 aux tirs dont 2/3 à 3 points. Ayant également capté 8 rebonds dont 2 offensifs et délivré 4 passes, il a fait grimper son évaluation à 24.
 
Le Chiffre du match :
28. Les hommes d’Eric Bartecheky ont commis 28 fautes. Jamais depuis le début de la saison, ils avaient été sanctionnés autant. Leur précédent record remontait à leurs déplacements en début d’exercice à Monaco et à Toulon (23 fautes). Du coup, les Choletais ont bénéficié de 24 lancers-francs (15 réussis, 62,5%). Pour leur part, les Manceaux ont laissé échapper 8 points sur la ligne de réparation (10/18, 55,6%).

  • CholetCholet
  • Pts
  • Rbds
  • Pd
  • Eval

J. BOUTSIELE
  • 6
  • 10
  • 2
  • 12

R. EVANS
  • 11
  • 3
  • 1
  • 8

I. EVTIMOV
  • 0
  • 1
  • 0
  • -3

Y. GATES
  • 0
  • 2
  • 1
  • -3

T. GOTCHER
  • 9
  • 2
  • 1
  • 6

M. GOVINDY
  • 0
  • 0
  • 0
  • -1

K. HAYES
  • 12
  • 2
  • 6
  • 16

Y. MOROSE
  • 1
  • 0
  • 0
  • -1

H. PALSSON
  • 19
  • 1
  • 0
  • 11

J. ROUSSELLE
  • 23
  • 4
  • 5
  • 27

 

EQUIPE
  • 0
  • 6
  • 0
  • 6

 

TOTAL
  • 81
  • 31
  • 16
  • 78


  • Le MansLe Mans
  • Pts
  • Rbds
  • Pd
  • Eval

J. COBBS
  • 20
  • 6
  • 3
  • 23

A. EITO
  • 5
  • 4
  • 7
  • 15

Y. FALL
  • 9
  • 4
  • 1
  • 10

C. LOFTON
  • 9
  • 1
  • 0
  • 8

Y. MORIN
  • 2
  • 3
  • 0
  • 0

M. RILEY
  • 14
  • 8
  • 4
  • 24

D. STEPHENS
  • 8
  • 2
  • 1
  • 7

R. TRAVIS
  • 5
  • 2
  • 0
  • 1

W. YEGUETE
  • 8
  • 4
  • 1
  • 8

 

EQUIPE
  • 0
  • 3
  • 0
  • 2

 

TOTAL
  • 80
  • 37
  • 17
  • 98

Eric Bartecheky : « Les joueurs étaient un peu énervés par la défaite et l'arbitrage. Cela ne change rien pour nous. Je suis tourné vers les play-offs. On voulait travailler sur nous. C'est en cela que le match est important pour nous. Dans le match, on fait des grossières erreurs. On ne peut pas se permettre de le faire lors de la phase finale. On va vite se tourner vers l'avenir, et l'ASVEL. C'est une équipe qui a beaucoup de moyens et une belle équipe. Les joueurs sont capables d'élever leur niveau de jeu. »

Jonathan Rousselle (Meneur de Cholet Basket)
: « J'ai fait un gros match, rentré le shoot de la gagne. C'est le scénario parfait pour partir. Je suis très chanceux. Je le prend très relâché. J'en ai rentré 3 cette saison. J'ai vu tout le monde me sauter dessus, c'est une belle fin pour moi ici. (a propos de Killian) Je l'ai conseillé, ce n'est pas évident pour nous de l'intégrer dans l'équipe, avec sa scolarité. Le match de ce soir était nickel pour le faire jouer. Le Mans venait sans réel but, nous étions maintenus. Tout le monde jouait ainsi assez relâché. Bien sûr, au classement, on aurait pu mieux faire, mais l'essentiel a été sauvé, sans que ce soit glorieux. De mes années choletaises, je garderais des liens humains avec les gens, hors basket. J'ai décidé de tourner ma page choletaise. J'aspire à jouer plus haut, jouer les play-offs. Je dois énormément à Philippe Hervé. Il m'a apporté beaucoup sur le terrain, c'est un grand technicien. J'ai fait des choses dont je ne me croyais pas capable, comme gérer une équipe de Pro A, avec le soutien du public. CB restera un club inoubliable pour moi. Je suis lessivé, après quatre ans de remise en question permanente. Ce n'est pas évident, parce que c'est beaucoup de sacrifices pour tout cela. On a vu des choses assez difficiles, avec des résultats compliqués. Avec tout cela, beaucoup de gens sont mécontents. Les gens du bureau sont dévoués, donc je ne suis pas inquiet pour le club. Mon regret, c'est ma première saison, où j'ai été très timide. »

Philippe Hervé (Entraîneur de Cholet Basket) : « On a retenu les leçons du passé et de la saison dernière. On a tout fait pour garder l'équipe mobilisée pour un tel final. On termine avec quatre victoires sur les six dernières journées. On a respecté beaucoup de monde grâce à cela. Responsabiliser les jeunes et les Français, cela faisait partie de mes missions ici. Pour Killian, il y a eu une première mi-temps compliquée, puis il s'est lâché. Je ne suis pas bluffé par lui, c'est la trempe des meilleurs joueurs. J'ai pris la décision de quitter le club. Mais je ne veux pas m'exprimer à chaud sur cela. Il y a un très bon bilan à l'extérieur (CB 5e à l'extérieur), mais on a un mauvais bilan à domicile. On a eu beaucoup de joueurs blessés, notamment lors des matches importants. Il ne nous manquait peut-être pas grand-chose pour être en play-offs. Je n'ai pas de regrets personnels. Il fallait prendre le pari de responsabiliser nos Français, comme Jonathan et Jerry. On a aussi donné des minutes à Abdou. Je ne regrette pas les paris que j'ai dû prendre, on a le seul regret de ne pas avoir fait Top8 sur une saison complète. J'ai su m'adapter au contexte choletais. J'ai envie de remercier le club, président, membres du directoire... qui m'ont permis de faire ce que j'ai pu faire. Je veux aussi remercier les bénévoles, qui ont toujours un regard bienveillant vis à vis de moi. J'ai le sentiment d'avoir pu apporter tout ce que je pouvais ici, j'ai eu le plaisir d'être un acteur du club pendant deux saisons. Jonathan, je savais qui il était. Jonathan, c'est une belle histoire. Avoir décidé de le mettre en tant que cadre, une telle relation entraîneur-entraîné. Il a bien compris qu'il appartient à une équipe. Il le traduit dans son quotidien et c'est un pur bonheur pour un entraîneur. C'est un garçon qui a tout donné pour Cholet Basket. C'est très bien qu'il quitte la Meilleraie comme cela. Des joueurs qui sont ainsi, ce sont des crèmes. Quand on est dans l'obligation de prendre des paris, ce n'est pas simple tous les jours. Beaucoup des joueurs que j'ai dirigés ici ont été très respectueux. »

Source : Cholet Basket.FR

Le Mans Sarthe Basket

Rue Juan Manuel Fangio
72100 LE MANS
FRANCE

 

Accueil du lundi au vendredi
de 9h à 12h et de 14h à 18h

Tél : +33 (0)2 43 50 21 80
E-Mail : billetterie@msb.fr