Jeep ELITE - 2017/2018 - 20ème journée
dimanche 11 février - 18:30

Le Mans

89

       

65




33 - 16  |  22 - 17  |  14 - 18  |  20 - 14

Limoges

Victorieux à Nanterre puis face à Monaco, les Sarthois sont à même de réaliser la passe de trois que bien peu leur prédisaient. Au moment de la présentation de l’équipe du CSP, le souvenir de Frédéric Forté sera dans bien des têtes. Les joueurs d’Eric Bartecheky auront surtout celui de s’être inclinés au match aller de 4 petits points. En plus de prendre leur revanche, ils auront à cœur de distancer un adversaire qui les talonne au classement. Brillant et bruyant dans le final face à Monaco, le peuple orange est aussi appelé à se mobiliser encore pour pousser ses préférés.

Le contexte :
Disparu à quelques heures de la fin de l’année 2017, le président Frédéric Forté va beaucoup manquer au basket. Youri Verieras, nommé président du directoire cette semaine, va avoir la lourde tâche de poursuivre son œuvre. Kyle Milling et ses hommes ont logiquement accusé le coup, notamment en Eurocup. En difficulté sur la route, ils se sont fait respecté à Beaublanc où seul Pau a gagné en championnat.
Ainsi, lors de la dernière journée, les joueurs de la Haute-Vienne ont dominé Hyères-Toulon (110-93) grâce à l’apport de Wiliam Howard (25 points), Kenny Hayes (18), Josh Carter (14), Brian Conklin et Jean-Frédéric Morency (11 chacun) et Axel Bouteille (10).
De leur côté, les Manceaux ont disposé de Monaco (94-85) dans le sillage de Justin Cobbs (29 points) bien aidé par Youss Fall (16 points), Mykal Riley (11) et Romeo Travis (10).
Au classement des attaques, les Sarthois pointent au 10ème rang avec 77,3 points marqués et ont la meilleure défense (72,5 points encaissés). Pour leur part, les Limougeauds ont la 5ème attaque (80,7) et la 10ème défense (78,8).

Les joueurs de base de Limoges :
Champion de France Pro B en 2016 avec Hyères-Toulon pour sa première année en tant que coach, Kyle Milling a assuré le maintien du HTV pour son retour en Pro A (15ème). Ciblé par le CSP pour succéder à Dusko Vujosevic, il a cédée aux avances limougeaudes.
Sous ses ordres, 8 joueurs disposent d’un temps de jeu entre 21 et 27 minutes et aucun n’a débuté l’intégralité des 19 matchs.
Arrivé de Monaco pour mener le jeu du CSP en remplacement du décevant A.J. English (5,3 points, 2,3 rebonds et 2,4 passes), Dru Joyce (1,82 m, 33 ans) affiche des statistiques qui ne ne sont pas ronflantes (5,7 points et 5,0 passes) mais il est le leader attendu.
L’Américain au passeport camerounais Danny Gibson (1,78 m, 34 ans) a été engagé pour remplacer l’ancien Espoir Manceau Jean-Baptiste Maille, victime d'une rupture des ligaments croisés. Habitué à briller dans les championnats mineurs (champion de Bulgarie en 2017), il fait apprécier sa polyvalence (7,5 points, 1,9 rebond et 3,6 passes).
Choix du public de la sélection des Etrangers pour le All-Star Game, l’arrière Kenny Hayes (1,86 m, 30 ans) est le leader limougeaud tant à la marque (12,8 points) qu’à l’évaluation (12,4) tout en délivrant 3,3 passes. Ses records en saison (23 points et 26 d’évaluation) n’ont cependant pas permis de vaincre Pau (71-82).
Champion de France 2017 avec Chalon, Axel Bouteille (2,00 m, 22 ans) justifie son engagement de match en match (10,5 points et 3,8 rebonds).
Egalement choisi par le public pour la sélection des Français, William Howard (2,02 m, 24 ans) est le plus productif des Français du CSP (12,1 points et 4,2 rebonds).
Jean-Frédéric Morency (2,00 m, 28 ans) est venu de Nanterre pour se relancer. Il navigue pourtant dans les mêmes eaux avec le CSP (5,8 points et 2,8 rebonds).
Capitaine de l’équipe, Brian Conklin (2,01 m, 28 ans) est l’archétype du guerrier symbolisant le CSP actuel (9,4 points et 4,3 rebonds). Face à Boulazac, il a frôlé le double-double (19 points et 9 rebonds).
Plutôt ailier (3), Josh Carter (2,01 m, 31 ans) est utilisé comme ailier fort (6,8 points, 2,7 rebonds et 2,2 passes).
Malgré son jeune âge, Mouhammadou Jaiteh (2,08 m, 23 ans) est déjà une figure de la Pro A avec une belle marge de progression (10,4 points et 5,5 rebonds). Parfois inconstant, il a quand même compilé 20 points et 10 rebonds à Châlons-en-Champagne et il a encore encore 20 points à Dijon.

Les arbitres de la rencontre :
Eddie Viator, Gilles Bretagne et Valentin Oliot

La saison 2017-2018 du MSB :
Pro A : 2ème avec 13 victoires et 6 défaites
Meilleur marqueur : Justin Cobbs (13,4 points)
Meilleur rebondeur : Youssoupha Fall (7,5 rebonds)
Meilleur passeur : Justin Cobbs (5,9 passes)
Leaders Cup : Jouera contre Cholet en 1/4 de finale
Coupe de France : Eliminé en 1/32ème de finale par Gravelines-Dunkerque (69-73)

La saison 2017-2018 de Limoges :
Pro A : 4ème avec 12 victoires et 7 défaites
Meilleur marqueur : Kenny Hayes (12,8 points)
Meilleur rebondeur : Mouhammadou Jaiteh (5,5 rebonds)
Meilleur passeur : Dru Joyce (5,0 passes)
Leaders Cup : Jouera contre Nanterre en 1/4 de finale
Coupe de France : Eliminé en 1/32ème de finale par Hyères-Toulon (50-80)
Eurocup : 1er du Groupe C de la saison régulière (5 victoires et 5 défaites) puis 4ème du Groupe H du Top 16 (1 victoire et 5 défaites) – Non qualifié pour les Playoffs

74-70 pour Limoges au match aller :
Après un mano a mano dans le 1er quart-temps (18-15), les Sarthois viraient en tête à la mi-temps (36-29). Ils étaient toujours devant après 30 minutes de jeu (52-46) mais ils se faisaient déborder dans le dernier acte (70-74).
Les 25 points de Chris Lofton étaient insuffisants même si Youss Fall en ajoutait 12. Pour le CSP, Danny Gibson et Mam Jaiteh totalisaient 16 points chacun alors que Kenny Hayes en marquait 13, Axel Bouteille 12 et William Howard 10.

Les oppositions au Mans :
Depuis la naissance du MSB, Sarthois et Limougeauds se sont opposés à 17 reprises au Mans. Le bilan en saison régulière est parfaitement équilibré avec 8 victoires mancelles pour 8 défaites. Les deux équipes se sont rencontrées une seule fois en Sarthe pour les playoffs. C'était le 26 avril 2000 en demi-finales. Les Manceaux avait gagné (65-60) avant de s'incliner à Beaublanc face au CSP sur la route de son éblouissant triplé. Le dernier succès manceau remonte au 23 mars 2013 (77-69). Depuis le CSP s’est imposé à 4 reprises. La saison dernière, le MSB s'est incliné (71-77) malgré les efforts de Mouph Yarou 14 points et 10 rebonds) alors que Mike Gelabale et Giordan Watson (13 points chacun).

Le Mans

#0. Junior ZERO

21 ans, 195 cm, Ailier

#1. Mykal RILEY

32 ans, 196 cm, Ailier-arrière

#3. Justin COBBS

27 ans, 190 cm, Meneur

#4. Chris LOFTON

32 ans, 185 cm, Arrière

#8. Antoine EITO

30 ans, 186 cm, Meneur-arrière

#10. Mel ESSO ESSIS

20 ans, 199 cm, Ailier

#11. Terry TARPEY

24 ans, 195 cm, Ailier-arrière

#12. Yannis MORIN

24 ans, 208 cm, Intérieur

#15. Wilfried YEGUETE

26 ans, 200 cm, Intérieur

#17. Pape-Philippe AMAGOU

33 ans, 185 cm, Arrière

#19. Youssoupha FALL

23 ans, 221 cm, Pivot

#20. D.J. STEPHENS

27 ans, 195 cm, Ailier

#24. Romeo TRAVIS

33 ans, 198 cm, Intérieur

#30. Mathieu NZITA

19 ans, 185 cm, Meneur-arrière

Eric BARTECHEKY

Entraineur

Antoine MATHIEU

Assistant

Dounia ISSA

Assistant

Le Mans

VS

Limoges

89

points

65

32/60

tirs

26/66

11/17

3 points

7/23

21/43

2 points

19/43

14/18

lancers-francs

6/7

39

rebonds (off/déf)

28

23

passes décisives

14

118

évaluation

58



  • Le MansLe Mans
  • Pts
  • Rbds
  • Pd
  • Eval

J. COBBS
  • 17
  • 2
  • 6
  • 16

A. EITO
  • 5
  • 4
  • 5
  • 12

Y. FALL
  • 10
  • 13
  • 0
  • 18

M. RILEY
  • 13
  • 4
  • 2
  • 16

D. STEPHENS
  • 22
  • 1
  • 2
  • 22

T. TARPEY
  • 11
  • 5
  • 3
  • 20

R. TRAVIS
  • 8
  • 4
  • 4
  • 8

W. YEGUETE
  • 3
  • 6
  • 1
  • 7

 

EQUIPE
  • 0
  • 0
  • 0
  • -1

 

TOTAL
  • 89
  • 39
  • 23
  • 118


  • LimogesLimoges
  • Pts
  • Rbds
  • Pd
  • Eval

T. BAZILLE
  • 0
  • 1
  • 0
  • 0

A. BOUTEILLE
  • 2
  • 4
  • 2
  • 5

J. CARTER
  • 2
  • 2
  • 1
  • 4

B. CONKLIN
  • 6
  • 3
  • 0
  • 0

D. GIBSON
  • 2
  • 0
  • 2
  • -2

K. HAYES
  • 6
  • 0
  • 0
  • -2

W. HOWARD
  • 11
  • 4
  • 3
  • 13

M. JAITEH
  • 13
  • 9
  • 2
  • 18

D. JOYCE
  • 19
  • 1
  • 4
  • 18

J. MORENCY
  • 4
  • 2
  • 0
  • 2

 

EQUIPE
  • 0
  • 2
  • 0
  • 2

 

TOTAL
  • 65
  • 28
  • 14
  • 58

Eric Bartecheky

En première mi-temps, on est vraiment dans ce qu’on veut développer. On défend avec agressivité et en attaque on a été très adroits à 3 points. En seconde période, on savait que Limoges allait revenir. Ils nous ont poussés avant de pouvoir développer notre jeu. C’est bien, cela nous oblige à devenir meilleurs.

A + 30 points, la lumière s’est éteinte. On se relâche, l’équipe adverse est plus dure défensivement avec une bonne qualité d’écran. Cela nous a obligés à trouver des solutions. Cela fait longtemps qu’on avait développé un jeu oppressant bien en place. La première mi-temps, c’est une prestation de référence, on n’a pas vu cela depuis le début de saison. C’est une bonne nouvelle avant la Leaders Cup.

On a perdu un match (Dijon) sur les sept dernières rencontres, c’est bien. On ne doit pas changer notre façon de faire. Demain (lundi), les joueurs seront au repos et mardi, on reprendra l’entraînement et on ne pensera qu’au prochain match. On fera les comptes à la fin.

La bonne nouvelle c’est que Chris Lofton va reprendre mardi, il aura 3 ou 4 séances pour se remettre dedans, cela ne sera pas évident mais c’est quand même mieux d’avoir 9 joueurs pour la suite.

Terry Tarpey

On a commencé très fort le match, on va continuer à défendre comme cela. Il y a eu un moment dans le 3e quart-temps où on a perdu de l’intensité mais on a retrouvé le rythme ensuite pour gagner le match. On est en confiance avant la Leaders Cup avec trois victoires contre 3 grosses équipes : Nanterre, Monaco et Limoges.

On avait en tête la 1ère mi-temps contre Monaco, c’est pour cela qu’on a commencé très fort la rencontre.

J’aime bien cette équipe. Quand elle a besoin d’un défenseur, je suis là, et quand j’ai des tirs ouverts, je n’hésite pas à les prendre. Cela va être difficile de nous battre.

Kyle Milling (Coach Limoges)

On commence le match comme un match amical. Le Mans était 3 fois plus vite que tout le monde. L’équipe était lente physiquement et mentalement, on a laissé Le Mans prendre du rythme et on était toujours derrière. On a montré un meilleur visage en 2e mi-temps mais quand on commence un match comme cela, c’est difficile de revenir. On a manqué des choses faciles, on ne mérite pas de gagner ce match.

On peut trouver des excuses avec de longs voyages, la météo car hier soir on a eu que 45 minutes avec 9 joueurs à l’entraînement. On était juste. Maintenant, l’Eurocup c’est fini, on n’aura plus ces excuses-là. On va à la Leaders Cup et après il y aura un petit break qui va faire du bien à tout le monde. Il faut travailler et je sais qu’on va gagner des matchs à l’extérieur.

William Howard (Joueur Limoges)

Les joueurs du Mans ont eu une grosse adresse à la mi-temps et même sur l’ensemble de la rencontre avec 65 % de tirs à 3 points. Il nous a fallu une mi-temps pour nous remettre dans le match, ils ont su en profiter.

On était en retard ; on ne peut s’en vouloir qu’à nous-mêmes. On partait de trop loin. Contre les équipes de haut de tableau, on le paye cash et encore plus quand c’est à l’extérieur.

On perd la bataille du rebonds notamment à cause de Youssoupha Fall qui nous a gênés.

Le Mans Sarthe Basket

Rue Juan Manuel Fangio
72100 LE MANS
FRANCE

 

Accueil du lundi au vendredi
de 9h à 12h et de 14h à 18h

Tél : +33 (0)2 43 50 21 80
E-Mail : billetterie@msb.fr