Pau-Lacq-Orthez - Espoirs : 79-75

Écrit par Sapco le .

Les Sarthois se sont inclinés avec les honneurs dans le Béarn.

Aux commandes à la mi-temps (33-31), les Manceaux ont été débordés en fin de 3ème quart-temps (58-62). Malgré leurs efforts, ils n’ont ensuite jamais pu repasser devant et ils finalement baissé pavillon. En plus de l’apport d’Earvine Bassoumba (16 points et 14 rebonds), Grégory Bengaber marquait 14 points alors que Gary Berchel en ajoutait 11 et Julien Diard et Mathieu Nzita 10 chacun. Après cette 11ème défaite, pour 12 victoires, les Sarthois pointent seuls à la 9ème place.
 
Le Film du match :
Dans les premiers instants, les Sarthois restaient aux contacts des Béarnais (12-14, 5ème) mais ils ne résistaient pas à leur accélération en fin de 1er quart-temps (20-26). Les Manceaux mettaient alors les gaz pour inverser la tendance (33-31), puis ils se constituaient un matelas de 6 points d’avance à la mi-temps (46-40). Au retour des vestiaires, les Sarthois résistaient un temps (52-49, 25ème) avant de céder les commandes à leurs adversaires en fin de 3ème acte (58-62). Les joueurs de Joris Mercier tentaient un rapprochement (65-67) mais ils plafonnaient avant de céder dans le final (75-79).   

Le Sarthois du match :
Joris Mercier a laissé Earvine Bassoumba sur le terrain pendant 38 minutes. Pendant ce temps-là, l’intérieur a marqué 16 points en convertissant 7 de ses 13 tirs et 2 de ses 5 lancers-francs. En prenant 14 rebonds dont 5 offensifs, il a réussi un nouveau double-double auquel il a ajouté 2 passes, 3 interceptions et 2 contres pour établir la meilleure évaluation de tous les acteurs (25).

Le Chiffre du match :
4. Les Manceaux se sont inclinés de 4 points. Ils ont surtout inscrit 4 paniers à 3 points de moins que les Béarnais (7 contre 11). Ainsi, si les Sarthois ont réussi 31 paniers contre 30 pour leurs adversaires, ils se sont inclinés à cause des 4 paniers primés qui valaient plus cher.

Equipes

Compétitions