Pau-Lacq-Orthez - MSB : 85-71

Écrit par Pascal le .

Les Manceaux n’ont pas tenu la distance chez les Béarnais, toujours invaincus en leur Palais des Sports de Pau.

Encore dans le coup à 10 minutes de la fin, les joueurs d’Alexandre Ménard ont pris l’eau dans le dernier acte. Relégués à 21 longueurs (64-85, 39ème), ils se sont alors évertués à donner à leur défaite des proportions plus acceptables. Pour son premier match avec le MSB, Shannon Shorter a été un peu court. Il vaut sans doute mieux que sa prestation (1/8 aux tirs). Alexandre Ménard a une semaine pour parfaire son intégration avant la réception de l’ASVEL samedi prochain à 20 heures.

Les Cinq de départ :
MSB : Giordan Watson, Olivier Hanlan, Lahaou Konaté, Ryan Pearson et Mouph Yarou
Pau-Lacq-Orthez : D.J. Cooper, Yannick Bokolo, Ron Lewis, Jean-Michel Mipoka et Alain Koffi

Le Film du match :
1er quart-temps : 18-16
D’entrée de jeu, les Sarthois répondaient du tac au tac aux Béarnais (5-5, 3ème). Ceux-ci faisaient quand même un mini-break (7-12, 6ème). En réaction, Ryan Pearson initiait un 7-0 alimenté aussi par 5 points de Pape-Philippe Amagou qui donnait l’avantage au MSB (14-12, 9ème). Will Yeguete entretenait l’écart (16-14, 9ème). Captain Amagou faisait de même en convertissant 2 lancers-francs avant la fin du 1er acte (18-16).

2ème quart-temps : 19-23
Derrière l’arc, D.J. Cooper redonnait l’avantage aux siens (18-19, 12ème). Plus tard, il récidivait et Taqwa Pinero l’imitait pour reléguer les Manceaux à 8 longueurs (20-28, 14ème). Will Yeguete calmait l’euphorie paloise (22-28, 15ème). Mieux, Olivier Hanlan sévissait aux 6,75 m et Mouph Yarou dans la raquette (29-31, 17ème). Après un panier primé de Taqwa Pinero, Lahaou Konaté et Olivier Hanlan faisaient la jonction (34-34, 18ème). Egalement à longue distance, Mike Gelabale donnait l’avantage aux siens (37-36, 19ème) mais Ron Lewis l’imitait avant la pause (37-39).

3ème quart-temps : 21-23
Après un panier de Jean-Michel Mipoka au retour des vestiaires, les Sarthois assénaient un 8-0 pour s’emparer de la tête (45-41, 23ème). Les Béarnais répondaient par un cinglant 15-0 (45-56, 27ème). Pape-Philippe Amagou relançait la machine et le MSB plaçait un 7-0 (52-56, 28ème). Les deux équipes se lançaient alors dans une partie de ping-pong gagnée par les Palois qui menaient de 6 points à 10 minutes du terme (56-62).

4ème quart-temps : 15-23
Shannon Shorter mettait son premier panier sous les couleurs mancelles (58-62, 31ème). Les Béarnais le fêtaient par un 8-0 (58-70, 34ème). Mike Gelabale et Ryan Pearson réagissaient (62-70, 35ème). Les hommes d’Eric Bartecheky remettaient ça avec un 9-0 (62-79, 37ème). Ryan Pearson arrêtait la série (64-79, 38ème). Les Palois poussaient leur avantage à 21 unités (64-85, 39ème). 2 paniers de Ryan Pearson et un triple de Pape-Philippe Amagou le réduisaient sensiblement avant la sonnerie finale (71-85).

Le Sarthois du match :
La capitaine du MSB, Pape-Philippe Amagou, a rendu sa meilleure copie de la saison. En 27 minutes, il a totalisé 15 points à 5/7 aux tirs dont 3/5 à 3 points et 2/2 aux lancers-francs. Il a également capté 1 rebond, délivré 1 passe et volé 1 ballon pour faire grimper son évaluation à 16, la plus haute du clan sarthois.
 
Le Chiffre du match :
30. Chacune des deux équipes a réussi 30 paniers. Pour y parvenir, les Manceaux ont eu besoin de 67 tirs (44,8%) alors que les Béarnais n’en ont tenté que 54 (55,6%). Une partie de la décision s’est faite derrière l’arc d’où les locaux ont trouvé la cible à 14 reprises (sur 27 tentatives) tandis que les Sarthois se contentaient d’un 8/20. C’est également sur la ligne de réparation que les Palois ont construit leur succès. Beaucoup plus agressifs, ils y ont sévi avec un 11/16 bien plus lucratif que le 3/5 des joueurs de la Sarthe.

Equipes

Compétitions